Le Carnet
Tous les Sujets

Fiche d'identité : Rosacée.

Définition : Maladie chronique de la peau qui peut se manifester sous 4 formes différentes : vasculaire, oculaire, papulo-pustuleuse ou hypertrophique. La présence de rougeurs sur le visage, dues à une réaction exagérée des vaisseaux sanguins, est le point commun parmi les 4 formes, mais d'autres symptômes peuvent apparaître. La rosacée vasculaire ou couperose est la forme la plus fréquente, qui se reconnaît par les petits vaisseaux rouges (télangiectasies) qui deviennent visibles sous la peau, les bouffées de chaleur, une sensibilité exacerbée de la peau et les rougeurs présentes en permanence sur la zone centrale du visage. La rosacée papulo-pustuleuse est caractérisée par l’apparition de lésions cutanées, généralement des papules et/ou pustules enflammées et parfois douloureuses à la surface de la peau en plus des rougeurs. Parfois, elle est confondue avec l’acné. La rosacée peut s'accompagner d'une atteinte oculaire (rosacée oculaire), et précède parfois celle de la peau. Elle se présente sous forme de conjonctivite, d'irritation des yeux, d'une inflammation des paupières (blépharite), d'œil rouge larmoyant (hyperhémie conjonctivale), de sensation de brûlure, de sécheresse avec sensation de corps étranger dans les yeux et d’hypersensibilité à la lumière (photophobie). Enfin, la rosacée hypertrophique est considérée comme une complication. Elle s'identifie par un aspect rouge et gonflé de la pointe du nez (rhinophyma), une dilatation des orifices des glandes sébacées et un épaississement de la peau. C' est la forme la plus rare qui concerne moins de 5% des patients souffrant de rosacée, et qui touche en majorité les hommes après 50 ans.
Causes internes et externes : Prédisposition génétique, dérèglement du système immunitaire de la peau, présence excessive d'acariens cutanés (Demodex folliculorum et Demodex brevis) et de certaines bactéries, anomalie dans le fonctionnement des vaisseaux sanguins, dysfonctionnement des glandes de Meibomius qui se trouvent au bord des paupières (rosacée oculaire).
Comment les atténuer ou les faire disparaître : Consulter un dermatologue ; Forme vasculaire (couperose) : brimonidine (gel d'application locale), électrocoagulation, traitement par laser contre les vaisseaux apparents ; Forme papulo-pustuleuse : antibiotique de la famille des tétracyclines par voie orale (doxycycline), crème ou gel à 0,75% de métronidazole, crème à 15% d'acide azélaïque, crème à 0,1% d'adapalène (dérivé de rétinoïde), crème à l'ivermectine, isotrétinoïne ; Forme oculaire : collyres antibiotiques ; Forme hypertrophique : chirurgie et laser.
Les gestes à adopter pour les prévenir : Eviter la pratique d'un sport avec efforts physiques intenses ; limiter la consommation de plats épicés, d'alcool, de boissons chaudes... ; éviter les saunas, hammams et bains chauds ; se protéger du soleil en appliquant quotidiennement une protection solaire large spectre ; s'exposer le moins possible au soleil ; bien se protéger le visage du froid et du vent durant l’hiver ; utiliser de l'eau tiède lors du nettoyage du visage ; appliquer régulièrement une crème hydratante à la texture fluide ; préférer une eau micellaire sans rinçage pour le nettoyage et le démaquillage ; éviter les gommages à grains ; adopter une routine cosmétique simple avec des produits sans parfum, sans alcool et sans corticoïdes qui peuvent dessécher la peau ; nettoyer le visage sans frotter ; éviter l'utilisation de poudres et de fonds de teint gras.