3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Ingrédients cosmétiques à éviter couperose.

Peau couperosée : les ingrédients à éviter.

La couperose est l'une des formes de la rosacée, pathologie dermatologique chronique touchant fréquemment les femmes. Cette pathologie peut-être très difficile à gérer au quotidien et affecte considérablement la qualité de vie des personnes atteintes. Différents facteurs favorisent l'apparition de la couperose dont l'utilisation de soins inadaptés. Découvrez dans cet article, les ingrédients cosmétiques à éviter en cas de couperose.

Thèmes :

La rosacée, qu'est-ce-que c'est ?

La rosacée est une maladie dermatologique chronique très fréquente. En France, elle touche 4 millions de personnes, préférentiellement les femmes.

Cette maladie touche les petits vaisseaux du visage. Elle peut se manifester sous 4 formes différentes : vasculaire (couperose), oculaire, papulo-pustuleuse ou hypertrophique. La présence de rougeurs sur le visage, dues à une réaction exagérée des vaisseaux sanguins, est le point commun parmi les 4 formes, mais d'autres symptômes peuvent apparaître comme l'acné rosacée par exemple. 

À noter : la rosacée et les rougeurs sont souvent confondus en raison d'une présence commune de rougeurs sur la visage. Toutefois, ces affections sont totalement différentes.

Différents éléments expliquent l'apparition de la rosacée : la génétique, le dérèglement du système immunitaire concernant la peau, la présence excessive d'acariens cutanés (Demodex folliculorum et Demodex brevis) et de certaines bactéries, une anomalie dans le fonctionnement des vaisseaux sanguins ou encore le dysfonctionnement des glandes de Meibomius qui se trouvent au bord des paupières dans le cas de la rosacée oculaire.

La couperose, une forme de la rosacée.

Comme évoqué précédemment, la couperose est la forme la plus fréquente de rosacée.

La couperose se caractérise par des rougeurs temporaires (érythème) ou permanentes (érythrose) associées au développement à la surface de la peau de petits vaisseaux sanguins fins, rouges ou violacés et individualisés qui deviennent visibles à l'œil nu (télangiectasies). Ces rougeurs se localisent au centre du visage (front-yeux-nez-joues-menton).

Cette forme s'accompagne aussi de sensations de chaleur répétées (bouffées de chaleur), et la peau peut avoir un aspect sec avec des desquamations. La couperose résulte d'une dilatation excessive des vaisseaux sanguins du visage. Cette maladie cutanée touche fréquemment les personnes ayant le teint clair avec yeux et cheveux clairs.

Les ingrédients cosmétiques à éviter pour une peau couperosée.

Une peau couperosée est une peau sensible et qui à tendance à être sèche. Cette sensibilité de la peau s'explique par un nombre élevé de terminaisons nerveuses dans la partie profonde la peau et par la présence d' une substance appelée « substance P » présente localement et dans le sang et qui entraîne une inflammation locale. Il faut donc accorder une attention particulière au choix des produits cosmétiques.

Ces derniers doivent avoir la formulation la plus simple et minimaliste possible. Choisissez des soins sans alcool et sans parfum, car ils sont très irritants pour la peau.

De plus, certains actifs doivent être écartés tels que :

  • Le rétinol :

Dérivé de la vitamine A, le rétinol est un actif très efficace pour lutter contre le stress oxydatif et le vieillissement accéléré de la peau. Toutefois, l'effet indésirable le plus fréquent à la suite de l'utilisation d'un soin à base de rétinol est une peau irritée caractérisée par l'apparition de rougeurs, de démangeaisons voire de légères brûlures. C'est pour cela que cet actif reste déconseillé aux peaux sensibles.

Tous les cosmétiques ou topiques (sur ordonnance) à base de rétinoïdes sont déconseillés aux peaux présentant de la rosacée.

  • Les acides alpha-hydroxylés (A.H.A.) :

Les A.H.A. sont de puissants actifs kératolytiques qui présentent de nombreux bienfaits pour la peau. Cette famille renferme différentes molécules comme l'acide glycolique, l'acide mandélique ou encore l'acide tartrique.

Malgré leurs nombreux bienfaits, les A.H.A. peuvent être irritants tout comme le rétinol. Ils sont donc à éviter en cas de rosacée.

À noter : pour exfolier votre peau, tournez-vous plutôt vers les acides poly-hydroxylés (P.H.A.). Les P.H.A. sont contrairement aux A.H.A., des exfoliants doux. De taille moléculaire plus importante que les A.H.A., les P.H.A. pénètrent moins profondément dans l'épiderme et sont plus adaptés aux peaux atopiques, sensibles et/ou présentant des affections cutanées. De plus, les P.H.A. sont également hydratants : ils captent et retiennent l'eau dans l'épiderme et réduisent ainsi de moitié la sécheresse de la peau.

Côté maquillage, privilégiez les textures légères et les formules non comédogènes ne bouchant pas les pores de la peau.

Que faire pour atténuer la couperose ?

La couperose étant une maladie dermatologique, la consultation chez le dermatologue est indispensable. Ce dernier vous prescrira un traitement adapté à votre cas.

Le dermatologue peut vous prescrire un gel à base de brimonidine qui est à appliquer de façon locale ou vous proposer d'autres techniques telles que l'électrocoagulation ou encore, le traitement par laser (laser KTP, laser à colorants pulsés et laser Nd : Yag).


En général, les traitements médicaux sont le plus souvent efficaces mais ils nécessitent un traitement d'entretien comme l'usage de cosmétique adaptés.

Ainsi, utilisez des cosmétiques renfermant des actifs cicatrisantsapaisantsanti-inflammatoires et vasoconstricteurs (bêta-glucane, huile de chanvre, acide azélaïque, niacinamide, Centella asiatica, allantoïne, bisabolol, macérât de calendula, etc).

Une peau couperosée étant hypersensible, optez donc pour des actifs qui renforcent la barrière cutanée (céramides, huiles végétales, beurres végétaux, panthénol etc), assurant ainsi une protection face aux agressions extérieures.

À noter : des antibiotiques de la famille des cyclines peuvent également être prescrits en parallèle du traitement.

Afin de camoufler les rougeurs, il est possible d'utiliser un maquillage spécialement formulé pour les peaux sensibles, notamment un correcteur de teint de couleur verte. Cela permet d'améliorer considérablement la qualité de vie des personnes atteintes.

Source

  • NAVARINI A.A. & al, Swiss S1 guideline for the treatment of rosacea (2017)

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: