3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Rétinoïdes et rosacée.

Rétinoïdes et rosacée : bonne ou mauvaise idée ?

La rosacée est une maladie cutanée chronique dont les principaux signes sont des rougeurs. Certaines formes de rosacée provoquent aussi le développement de papules et de pustules à la surface de la peau, de façon similaire à l'acné. On parle alors d'acné-rosacée. Les rétinoïdes sont une classe de molécules efficaces pour lutter contre l'acné. Qu'en est-il en cas de rosacée ? Intéressons-nous ensemble à cette question.

Sommaire
Publié le 8 avril 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Acné-rosacée : de quoi parle-t-on ?

La rosacée est une maladie cutanée chronique, caractérisée par des périodes de poussée et de rémission. Elle se manifeste initialement par des rougeurs, des sensations de chaleur mais aussi une dilatation importante des vaisseaux sanguins du visage, ce qui les rend davantage visibles, particulièrement sur les peaux les plus claires. Dans certains cas, la rosacée peut évoluer vers des lésions cutanées, avec l'apparition à la surface de la peau de papulo-pustules.

Les symptômes de cette forme de rosacée étant assez semblables à ceux de l'acné, elle est parfois appelée acné-rosacée. Le développement de la rosacée papulo-pustuleuse est liée à la présence excessive d'acariens cutanés dans les glandes sébacées, les Demodex. La cause de leur présence excessive serait due à un trouble immunologique qui engendrerait la formation d'un œdème permanent favorisant une prolifération excessive de ces parasites. La rosacée papulo-pustuleuse et l'acné ayant des manifestations cliniques semblables, on peut se demander si l'utilisation de rétinoïdes, conseillée en cas d'acné, peut être pertinente pour les personnes atteintes de rosacée.

Les rétinoïdes : efficaces contre la rosacée ?

Les rétinoïdes sont une famille de molécules regroupant la vitamine A, ses métabolites et ses dérivés (naturels comme synthétiques). Parmi les formes autorisées en cosmétique, on retrouve notamment le rétinol, les esters de rétinoïdes et le rétinal. Conseillés généralement pour les peaux matures, les rétinoïdes sont également très utiles pour les personnes souffrant d'acné. En effet, ces molécules possèdent un effet kératolytique leur permettant d'éliminer les cellules mortes accumulées à la surface de l'épiderme. Cette action aide notamment à désobstruer les pores de la peau et à prévenir l'apparition de futurs comédons.

Plusieurs études se sont intéressées aux effets des rétinoïdes sur la rosacée, et plus particulièrement sur l'acné-rosacée. Il a été démontré que ces molécules en application topique favorisaient le remodelage du tissu conjonctif et la régulation à la baisse de l'expression du récepteur TLR2 (Toll-like receptor 2). Ce récepteur membranaire intervient notamment dans la reconnaissance bactérienne et dans la production d'interleukine-6 (IL-6), une cytokine pro-inflammatoire. Des études cliniques ont rapporté que les rétinoïdes, grâce à leur mécanisme d'action, offraient une réduction de l'érythème, des papules et des pustules, ainsi que des télangiectasies, les petits vaisseaux apparaissant à la surface d'une peau atteinte par la rosacée en raison de leur dilatation permanente.

À noter : bien que les rétinoïdes présents en cosmétique peuvent aider à contrôler les symptômes de la rosacée, il est important de garder à l'esprit qu'ils ne sauraient se substituer à un traitement prescrit par un dermatologue.

Rétinoïdes et rosacée : des précautions à prendre.

L'application topique de rétinoïdes peut entraîner des effets indésirables sur la peau. Les plus fréquents sont une sécheresse cutanée, une photosensibilisation et une irritation. C'est pourquoi il est recommandé aux personnes les utilisant de toujours appliquer une crème hydratante à la suite et d'utiliser une protection solaire dans la journée. De plus, les rétinoïdes ne doivent pas être appliqués au niveau du contour des yeux, en raison de la sensibilité de cette zone. Nous vous conseillons aussi d'introduire les rétinoïdes progressivement dans votre routine. Il est bon de commencer à appliquer un soin à base de rétinoïdes seulement un jour sur deux, voire un jour sur trois au début. Si votre peau le tolère bien, vous pouvez augmenter la fréquence et monter jusqu'à une fois par jour.

Enfin, même en application topique, l'utilisation de rétinoïdes est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou qui envisagent une grossesse. Bien que le risque que ces molécules passent dans le sang est faible en voie topique, les effets tératogènes des rétinoïdes ne doivent pas être négligés. En effet, ils peuvent provoquer des malformations du système nerveux central du fœtus ou des malformations cardiaques.

Sources

  • HATA T. R. & al. Topical and systemic therapies in the treatment of rosacea. American Academy Dermatology (2014).

  • FELDMAN S. R. & al. Rosacea Management. Skin Appendage Disorders (2016).

  • ALI F. & al. Rosacea. British Journal of Hospital Medicine.(2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: