3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Prévention poussées rosacée ménopause.

Rosacée : comment prévenir les poussées pendant la ménopause ?

La rosacée est une maladie cutanée courante, et peut survenir notamment pendant la ménopause. Rougeurs, couperose… elle n'épargne pas notre peau. Découvrez comment éviter les poussées pendant la ménopause et ainsi préserver votre peau.

Sommaire
Publié le 6 mars 2024, par Kahina, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture

Rosacée et ménopause : quelle relation ?

Dans une étude menée par Wen-Qing LI, l'équipe a observé que le risque de rosacée était significativement réduit chez les femmes ménopausées. La baisse des œstrogènes causée par la ménopause pourrait expliquer la diminution du risque de rosacée chez les femmes ménopausées. En effet, les œstrogènes sont connus pour être des vasodilatateurs, provoquant ainsi des télangiectasies, un des symptômes principaux de la rosacée.

Toutefois, outre les hormones sexuelles, les ovaires produisent également des hormones asexuées, les prostaglandines. Ces hormones sont les vasomodulateurs les plus puissants qui peuvent déclencher une réponse des centres hémodynamiques du cerveau, entraînant des symptômes tels que les bouffées de chaleur et la rosacée. L'augmentation de la production de prostaglandines par l'utérus en réponse aux fluctuations des niveaux d'œstrogène pendant la péri-ménopause, juste avant la ménopause vers 47 ans, serait un facteur de risque de développement et d'aggravation de la rosacée.

Leur relation reste assez controversée et les avis des chercheurs sur la question divergent. Les variations de taille des échantillons, les facteurs internes et externes seraient à l'origine de ces divergences.

Comment prévenir les poussées de rosacée à la ménopause ?

Dans certains cas, il est possible que les poussées de rosacée surviennent durant la ménopause. Voici quelques conseils généraux pour les prévenir.

  • Gérez votre stress. Lors d'une situation de stress, les vaisseaux se dilatent, le sang chaud afflue dans le visage et rougit la peau. Lorsque ces épisodes de vasodilatation sont répétés, il y aura alors une inflammation cutanée continue et des télangiectasies permanentes, caractéristiques de la rosacée. Diminuez votre stress en pratiquant des techniques de gestion du stress comme la méditation, le yoga ou la respiration profonde.

  • Protégez votre peau du soleil. La rosacée prédomine chez les personnes à la peau et aux yeux clairs, fréquemment sujettes au photovieillissement par exposition aux UV. L'irradiation UV favorise le photovieillissement en induisant des métallo-protéinases matricielles (MMP) dégradant et supprimant la production de collagène, et conduit à la formation de tubes vasculaires semblables à des télangiectasies. Utilisez un écran solaire à large spectre avec un FPS 30 ou plus tous les jours, même par temps nuageux.

  • Évitez les déclencheurs de la rosacée. Divers déclencheurs connus de la rosacée (nourriture épicée, alcool, changement brusque de température, etc.) Ces facteurs reguleraient positivement la substance P et CGRP, deux vasodilatateurs, et provoqueraient une vasodilatation importante. Evitez donc la consommation excessive d'alcool, de nourriture épicée et les situations pouvant engendrer un choc thermique.

  • Utilisez des produits de soin non-irritants. Privilégiez l'utilisation de produits doux pour la peau afin d'éviter de l'irriter et de la fragiliser. Evitez les exfoliants agressifs, les produits contenant de l'alcool, du parfum.

Au moindre doute, consultez un dermatologue pour obtenir des conseils personnalisés sur la gestion de la rosacée pendant la ménopause et sur les options de traitement disponibles si nécessaire.

Sources

  • LI W. Q. & al. Reproductive and hormonal factors and risk of incident rosacea among US white women. Journal of the American Academy of Dermatology (2021).

  • RAJAB F. Rosacea and menopause. Dermatology Times (2023).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: