Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Actifs cosmétiques à utiliser pendant le cycle menstruel.

Quels actifs utiliser pendant le cycle menstruel ?

Au cours du cycle menstruel, le corps est sujet à des variations hormonales. La fluctuation des taux d'œstrogène et de progestérone se traduit généralement par l'apparition de problèmes ciblés. Pour les estomper, il peut être intéressant de savoir quel actif utiliser selon la période du cycle menstruel.

Quels sont les effets des variations hormonales sur la peau ?

Dès la puberté et jusqu’à la ménopause, les hormones sexuelles de la femme, à savoir les œstrogènes et la progestérone, agissent sur la fécondité et sur le cycle menstruel. Ces variations hormonales ont un impact sur la psychologie et la physiologie humaine. En effet, les hormones influencent l’humeur, la morphologie, mais aussi l’aspect de la peau.

Les œstrogènes participent notamment à l’hydratation de la peau et à sa souplesse en favorisant la synthèse de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique. La progestérone, quant à elle, est une hormone stéroïdienne qui agit en se fixant à un récepteur au niveau des glandes sébacées. Cela a pour effet de stimuler la production de sébum et tend à rendre la peau plus grasse.

Les niveaux d'œstrogènes et de progestérone varient tout au long du cycle menstruel. Celui-ci commence au premier jour des règles et finit au début des règles du cycle suivant. Sa durée peut varier d'une femme à l'autre et d'un mois à l'autre, mais elle est généralement comprise entre 23 et 35 jours. Le cycle menstruel peut être séparé en 3 phases distinctes :

  1. La phase menstruelle : durant cette période, les niveaux d'œstrogènes et de progestérone sont très bas. Chez certaines femmes, cela peut se manifester par une peau plus sèche et plus sensible qu'à l'accoutumée. Cette période dure généralement de 3 à 7 jours.

  2. La phase folliculaire (pré-ovulatoire) : Lors de cette étape, le corps prépare intensivement l’ovulation. Plusieurs milliers de follicules se développent dans les ovaires, parmi lesquels un seul parviendra à maturité. Ce phénomène a notamment lieu grâce à la production de l'hormone folliculo-stimulante (FSH) par l'hypophyse. Simultanément, le taux d'oestrogènes augmente de façon importante. La peau apparaît alors hydratée et lisse, en raison de la forte prévalence de cette hormone dans le corps.

  3. La phase lutéale (post-ovulatoire) : suite à l'ovulation, qui a généralement lieu au 14ème jour, le taux d'œstrogène chute fortement alors même que la synthèse de progestérone s'intensifie. Cette hormone favorise la production de sébum, ce qui augmente les risques d'imperfections cutanées. Quelques jours après l'ovulation, alors que le taux de progestérone continue d'augmenter, la sécrétion d'œstrogène reprend.

Quel actif privilégier selon la période du cycle menstruel ?

Au cours du cycle menstruel, la fluctuation des taux d'œstrogène et de progestérone a un impact sur l'aspect de la peau. Au début du cycle, pendant la période des règles, les quantités d'hormones dans le corps sont assez basses. Chez certaines femmes, cela peut se refléter par une peau plus sèche et plus sensible. Durant cette phase, il est conseillé d'appliquer des soins à base d'actifs hydratants, comme l'acide hyaluronique, l'huile de coco ou la glycérine. Vous pouvez également utiliser des actifs apaisants afin de soulager les sensations de tiraillement, apparaissant fréquemment lorsque la peau est sèche. Nous vous conseillons pour cela le gel d'aloe vera et le squalane.

Au cours de la phase folliculaire, la peau gagne en souplesse et est plus hydratée, suite à la synthèse d'œstrogène. Pour parfaire son éclat et prévenir le vieillissement cutané, vous pouvez appliquer à cette période des soins enrichis en collagène, en vitamine C ou en niacinamide.

Après l'ovulation, la synthèse de progestérone augmente. Cette hormone stimule la production de sébum par les glandes sébacées, ce qui tend à rendre la peau grasse et sujette aux imperfections. Pour lutter contre ce phénomène, il peut être utile de recourir à des soins contenant des actifs astringents et purifiants, tels que l'acide azélaïque, l'acide salicylique, le zinc ou le charbon végétal.

Quel sérum Typology utiliser selon la phase du cycle menstruel ?

Chez Typology, nous avons conçu et lancé une gamme de produits basée sur le cycle menstruel et s'adaptant aux variations hormonales, appelée "Woman". Elle est composée de quatre sérums, une pour chaque semaine, répondant aux différentes problématiques de peau rencontrées pendant le cycle menstruel.

  • Semaine n°1 : Sérum hydratant et apaisant.

    Pendant la phase menstruelle, on constate que la synthèse d'œstrogène et de progestérone est faible, ce qui accroît la sensibilité et la sécheresse de la peau. Il est ainsi important d’appliquer un soin hydratant durant cette période pour aider la peau à rester souple.

    Riche en acide hyaluronique (nom INCI : Sodium Hyaluronate), en l’aloe vera (nom INCI : Aloe Barbadensis Leaf Juice Powder), en l’eau florale de bleuet (nom INCI : Centaurea Cyanus Flower Water) et en bisabolol, le sérum 1 proposé par Typology répond à ce besoin en hydratant et en apaisant la peau.

  • Semaine n°2 : Sérum souplesse et éclat.

    À cette période où le taux d'oestrogène augmente petit à petit, la peau peut encore manquer d’éclat et afficher un aspect fatigué. Le sérum 2 proposé par Typology est enrichi à la vitamine C (nom INCI : Sodium Ascorbyl Phosphate) et aux acides de fruits, myrtille (nom INCI : Vaccinium Myrtillus Fruit Extract), citron (nom INCI : Citrus Limon Fruit Extract) et orange (nom INCI : Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Fruit Extract), pour apporter de la souplesse et redonner de l’éclat à la peau.

    La vitamine C agit en synergie avec la vitamine E (nom INCI : Tocophérol) pour lutter contre les radicaux libres, responsables du stress oxydatif et du vieillissement prématuré de la peau. Elle aide également à stimuler la production de fibres d’élastine et de collagène. Contrairement aux autres sérums, le sérum souplesse et éclat s'applique uniquement le soir, certains actifs entrant dans sa formule pouvant être photosensibilisants.

  • Semaine n°3 : Sérum hydratant et astringent.

    Durant cette phase, le taux d'œstrogène chute. À l'inverse, la quantité de progestérone dans le corps commence à augmenter. La diminution du nombre d'œstrogènes entraîne une baisse progressive de l'hydratation de la peau alors même que l'augmentation de progestérone rend la peau plus grasse. A priori contradictoires, ces deux phénomènes impactent particulièrement les personnes à la peau sèche ou grasse.

    Enrichi en sucres extraits de blé (nom INCI : Xylitylglucoside, Anhydroxylitol, Xylitol, Glucose), le sérum 3 de Typology permet de lutter contre la déshydratation cutanée . Il participe au maintien du film hydrolipidique à la surface de l'épiderme et limite la perte en eau par la peau. Ce film joue notamment un rôle dans la protection cutanée contre les agressions extérieures (vent, froid, pollution...). En outre, ce sérum est enrichi en pistachier lentisque (nom INCI : Pistacia Lentiscus Gum), ayant des propriétés purifiantes et matifiantes, intéressantes pour les peaux grasses.

  • Semaine n°4 : Sérum matifiant et anti-imperfections.

    Suite à l'augmentation du taux de progestérone, les glandes sébacées produisent une quantité importante de sébum lors de cette phase. Cette période est propice à l’apparition d'imperfections, telles que les points noirs ou les boutons, et à la dilatation des pores.

    L'application d'un soin exfoliant permet de diminuer ces désagréments. Le sérum 4 proposé par Typology est enrichi à l’extrait d’algues marines (nom INCI : Saccharide Isomerate) et au zinc PCA. Allié des peaux grasses, ce dernier possède des propriétés séborégulatrices, et aide à désincruster les pores et à matifier la peau. Pour un résultat optimal, nous vous recommandons de bien insister sur les zones du visage les plus sujettes aux imperfections, soit le front, le nez et le menton.

Afin de faciliter leur utilisation, nous vous conseillons d'appliquer chaque sérum pendant une semaine, en commençant le premier jour de vos règles. Il est assez difficile d'être totalement calquée sur son cycle.

Sources :

  • SKOUBY S. & al. Menstrual cycle and skin reactivity. Journal of the American Academy of Dermatology (1991).

  • MILLINGTON G. & al. The menstrual cycle and the skin. Clinical and Experimental Dermatology (2015).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: