3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Routine de soins adaptée au cycle menstruel.

Adapter sa routine beauté à son cycle menstruel.

Teint lumineux un jour, épiderme luisante à imperfections le lendemain, peau sèche et sensible un autre jour... L'explication ? Il s'agit probablement de votre cycle menstruel et de l'influence qu'a les hormones sur la peau. Pour prévenir ses désagrément et avoir une peau en pleine forme, il faudrait adapter vos soins du visage à votre cycle menstruel. Voici un exemple de routine de soins basé sur un cycle classique de 28 jours, même si elle peut varier d'une femme à une autre.

Peau et cycle menstruel : quel est le lien ?

L'épiderme est en constante évolution au cours du cycle menstruel. En effet, les variations hormonales le mettent à rude épreuve avec des changements de texture, d'éclat et d'aspect. La peau reflète ainsi toutes les étapes du cycle féminin : elle est plus sèche en première partie de cycle, puis devient plus grasse en fin de cycle, et des petites imperfections localisées sur le bas du visage peuvent faire leur apparition. Le bon réflexe : anticiper ses déséquilibres en adaptant sa routine de soins au fil des semaines. C'est notamment à cette issue que nous avons développé la gamme Woman qui répondent aux besoins de la peau à chaque phase du cycle. Bien évidemment, toutes les femmes n'éprouvent pas la même sensibilité à leur cycle menstruel.

Première étape : la phase de menstruation annonçant le début du cycle menstruel.

Au cours de la phase menstruelle, alors que les niveaux d'oestrogène et de progestérone sont au plus bas, la peau produit moins de sébum, la circulation sanguine est ralentie, la barrière cutanée est sensibilisée, et l'épiderme devient alors plus sèche, plus inconfortable et sujet à l'inflammation et le grain de peau se fait plus terne.

Quelle routine adopter durant cette phase ?

Tout d'abord, évitez les exfoliations trop abrasives du type gommage physique à grains ou masque peel-off, ainsi que les les actifs irritants comme certains AHA, le rétinol... Privilégiez un exfoliant doux, une fois par semaine au maximum, suivie d'un masque hydratant. Vous pouvez par exemple opter pour le gel nettoyant exfoliant à 5% de PHA (nom INCI : Gluconolactone), un exfoliant connu pour sa douceur et ses propriétés hydratantes en complément, en plus de la présence d'inuline et d'aloe vera (nom INCI : Aloe Barbadensis Leaf Juice Powder) pour éviter d'accentuer l'effet de sécheresse.

L'essentiel lors de cette phase est surtout d'apporter au quotidien une bonne dose d'hydratation à sa peau sans l'irriter, tout en régénérant l'épiderme mis à mal lors de la phase précédente du cycle. Adoptez par exemple notre sérum 1 de la gamme Woman enrichi en acide hyaluronique (nom INCI : Sodium Hyaluronate) pour ses propriétés hydratantes, en aloe vera pour ses vertus réparatrices, et en bisabolol et hydrolat de bleuet (nom INCI : Centaurea Cyanus Flower Water) pour leur côté apaisant. Complétez avec l'application au quotidien d'une crème hydratante en fin de routine pour maintenir un taux d'hydratation optimale dans l'épiderme.

Deuxième étape : la semaine pré-ovulatoire, soit la phase folliculaire.

Après les règles, nous rentrons dans une phase pré-ovulatoire. La barrière cutanée se renforce, la production de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique repart au cours de la phase folliculaire. Cette période est marquée par une hausse de la production d’œstrogène, qui va avoir un impact sur les cellules cutanées. En effet, cette augmentation du taux d’œstrogène favorise l’hydratation de la peau et stimule la circulation sanguine, illuminant le teint. Ils stimulent aussi les fibroblastes qui synthétisent de l’acide hyaluronique, du collagène et de l’élastine. L’acide hyaluronique hydrate et repulpe la peau, tandis que le collagène et l'élastine lui apporte de l’élasticité, de la souplesse et de la fermeté. Conclusion ? La peau est plus lisse, moins grasse, plus éclatante, moins sèche et plus solides face aux agressions extérieures.

Quelle routine adopter durant cette phase ?

À ce stade, il faut aider la peau à préserver son éclat et son hydratation. Vous pouvez introduire dans votre routine le sérum 2 de la gamme Woman. Il renferme notamment de la vitamine C (nom INCI : Sodium Ascorbyl Phosphate) pour neutraliser les radicaux libres responsables des dommages cutanés, ainsi que des acides de fruits comme l'extrait de myrtille (nom INCI : Vaccinium Myrtillus Fruit Extract), l'extrait de citron (nom INCI : Citrus Limon Fruit Extract) et l'extrait d'orange (nom INCI : Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Fruit Extract) afin d'exfolier nuit après nuit l'épiderme en douceur et ainsi éliminer toutes les cellules mortes pouvant ternir le teint. Ayant une formule photosensibilisante due à la présence des acides de fruits, appliquez une crème solaire avec un SPF30 au minimum tous les matins.

Troisième étape : place à l'ovulation et à l'après.

Lors de cette phase, le niveau d’œstrogène a atteint son pic et va commencer à diminuer progressivement, alors que le taux de progestérone va prendre le relais et augmenter. L'intensification de sa fabrication est corrélée à une surproduction de sébum. Durant cette phase, vous pourrez ainsi observer des pores dilatés, des points noirs et une peau plus grasse qu'à la normale.

Quelle routine adopter durant cette phase ?

Pour freiner ce phénomène et limiter l'apparition d'imperfections, utilisez le sérum 3 de la gamme Woman. Ce soin contient notamment de l'extrait de pistachier lentisque (nom INCI : Pistacia Lentiscus Gum) et des sucres extraits de blé (nom INCI : Xylitylglucoside, Anhydroxylitol, Xylitol, Glucose). En absorbant le sébum en excès, cela produit par effet secondaire un "resserrement" des pores de la peau, devenant alors moins visibles, tout en préservant l'hydratation de la peau.

Quatrième étape : la phase lutéale, la dernière du cycle.

Quelques jours avant les règles et le début d'un nouveau cycle, il n'est pas rare de voir surgir des boutons dues à une hyperséborrhée, particulièrement chez les peaux à tendance mixte à grasse. On peut même parler d'acné hormonale pour celles qui ont des éruptions cutanées importantes pendant cette période. Cela s'explique par un pic de production de sébum, créant un environnement propice au développement d'imperfections, marquée par une forte augmentation du taux de progestérone et de testostérone, et une baisse de la concentration d'oestrogène.

Quelle routine adopter durant cette phase ?

Tous les soirs, privilégiez le double nettoyage pour nettoyer la peau en profondeur, surtout si votre peau est sujette aux imperfections. Vous pouvez par exemple commencer avec l'huile démaquillante à la formule minimaliste avec seulement 7 ingrédients, notamment si vous vous maquillez ou si vous portez de la crème solaire au quotidien, et poursuivre avec le gel nettoyant purifiant à base de zinc et d'extrait de bambou (nom INCI : Phyllostachys Bambusoides Extract) rééquilibrants, purifiants, anti-inflammatoires et antibactériens.

Une à deux fois dans la semaine, ajoutez à votre rituel du soir une étape d'exfoliation chimique douce pour désincruster les pores, et éviter de laisser s'accumuler l'excès de sébum et les cellules mortes. À sa texture gel, notre masque peeling associe l'action exfoliante de quatre AHA (acide glycolique, acide tartrique, acide lactique et acide mandélique) et d'un PHA (gluconolactone) pour agir à différents niveaux de l'épiderme.

Intensifiez votre routine avec le sérum 4 de la gamme Woman, qui contient des actifs anti-inflammatoires, antibactériens et matifiants avec le zinc et l'extrait d'algues marines grâce à sa composition spécifique en sucres contenant des acides aminés hydrophobes (nom INCI : Saccharide Isomerate) pour une action complète. Si des imperfections sont apparues, le soin ciblé imperfections au bakuchiol, à l'huile essentielle d'arbre à thé (nom INCI : Melaleuca Alternifolia (Tea Tree) Leaf Oil), à l'oxyde de zinc (nom INCI : Zinc Oxide) et à l'argile verte (nom INCI : Illite, Montmorillonite) peut être utilisé en complément afin d'assécher les imperfections avec sa texture cataplasme.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: