Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Traitements psoriasis.

Psoriasis : quels sont les traitements existants ?

Le psoriasis est une maladie pouvant affecter la peau et les articulations. Parfois stigmatisée, elle peut avoir des conséquences psychologiques chez les patients. La prise en charge est donc importante. Quels sont les traitements proposés ? Éléments de réponse dans cet article.

Sommaire
Publié le 22 janvier 2024, par Sandrine, Rédactrice Scientifique — 8 min de lecture
Thèmes :
Version relue et validée par la dermatologue, Dr. B. LEVY GAREL (France).

Les différents traitements médicamenteux pour traiter le psoriasis.

Il existe un large arsenal thérapeutique du psoriasis comprenant des traitements locaux (par voie topique) ou des traitements généraux (par voie orale), pouvant être utilisé seuls ou en association.

  • Traitements locaux du psoriasis :

    Ces traitements sont destinés à être appliqués sur les plaques. On les retrouve sous forme de crèmes, de pommades ou encore de lotions.

  1. Les dermocorticoïdes : ce sont des anti-inflammatoires d’usage local contenant des dérivés de la cortisone. Ils constituent le traitement local de référence du psoriasis. Leur action très rapide permet de soulager les patients sans attendre les effets de traitements plus spécifiques.

  2. Les kératolytiques : sur le marché, il existe des traitements locaux associant un dermocorticoïde et l'acide salicylique, qui est un actif kératolytique. Les actifs kératolytiques permettent de dissoudre les liaisons inter-cellulaires et facilitent ainsi l'élimination des squames.

  3. Les analogues de la vitamine D : les analogues de la vitamine D, tels que le calcipotriol ou le calcitriol, sont anti-prolifératifs, c'est-à-dire qu'ils luttent contre la multiplication excessive de certaines cellules de la peau. Elles agissent donc contre l'hyperkératose.

  • Traitements généraux du psoriasis :

  1. Méthotrexate : il s'agit d'un agent anti-inflammatoire et immunosuppresseur. 

  2. Ciclosporine : la ciclosporine est un médicament immunosuppresseur

  3. Rétinoïdes : la substance utilisée dans le traitement du psoriasis est l'acitrétine. Elle fait partie de la famille des rétinoïdes. Elle normalise les processus de prolifération cellulaire, de différenciation et de kératinisation de l'épiderme.

  4. Biothérapies : ces médicaments sont très récents. Ils ciblent des étapes spécifiques de l’inflammation. 

  5. L'aprémilast : diminue les processus inflammatoires en inhibant une enzyme appelée phosphodiestérase qui intervient dans la production de cytokines, qui sont des molécules inflammatoires.

Les traitements médicamenteux du psoriasis permettent de réduire les symptômes, mais ne guérissent pas la maladie.

Les traitements non-médicamenteux du psoriasis.

  • La photothérapie :

    La photothérapie est utilisée depuis de nombreuses années dans le traitement du psoriasis. Il s'agit d'un traitement par rayons ultraviolets. Il existe deux types de photothérapie.

  1. La PUVAthérapie : c'est un traitement utilisant les rayons UVA. Le patient prend au préalable du méthoxsalène qui est une substance qui photo-sensibilise la peau et augmente l'action des rayons UV.

  2. La photothérapie UVB à spectre étroit : les rayons UVB utilisés très sont très contrôlés. Le traitement comporte 3 séances par semaine puis 1 à 2 séances par semaine d'entretien pendant plusieurs mois.

Concernant la photothérapie, le Dr. LEVY GAREL explique la différence avec les cabines UV : "Les séances de photothérapie ont lieu dans des centres médicaux spécialisés. Ainsi, les UV utilisés n'ont pas la même longueur d'onde que les UV à visée esthétique (cabine de bronzage) qui sont eux dangereux. Toutefois, la photothérapie est déconseillé pour les phototypes clairs (1 et 2) et est contre-indiquée en cas d'antécédents de cancers de la peau."

  • Les émollients.

    Bien que psoriasis ne rime pas forcément avec peau sèche, l'usage d'émollient peut aider pour réduire les squames présentes au niveau des lésions de psoriasis.

La dermatologue Dr. LEVY GAREL explique l'intérêt des émollients dans le psoriasis : "Dans l’eczéma, on observe une altération de la barrière cutanée. Ainsi, le rôle des émollients est très important. Dans le cas du psoriasis, les émollients ne sont pas systématiquement utiles. Toutefois, ces derniers peuvent aider à réduire les squames et sont particulièrement utiles en cas de traitements asséchant la peau comme les rétinoïdes ou la PUVAthérapie."

  • Les produits favorisant la desquamation.

    Comme évoqué plus haut, le psoriasis est caractérisé par un renouvellement cellulaire trop rapide. Les cellules mortes formées étant immatures, elles n'ont pas la capacité de s'éliminer naturellement et sont donc très adhérentes.

    Les produits à base d'actifs kératolytiques favorisant la desquamation sont particulièrement utiles afin de favoriser l'élimination des squames. Parmi ces actifs, on peut citer l'acide salicylique, l'acide lactique ou encore l'urée.

  • Les cures thermales.

    Les cures thermales peuvent soulager la sécheresse et améliorer la cicatrisation de la peau. Du fait de la forte concentration en sel, les cures thermales au bord de la Mer Morte favorise la desquamation.

  • La prise en charge psychologique.

    Bien que le psoriasis soit caractérisé par des lésions visibles sur la peau, cette maladie possède un impact psychologique important. En effet, les personnes atteintes peuvent souffrir de stigmatisation ou d'une mauvaise estime de soi menant parfois à la dépression. Un soutien psychologique peut donc s'avérer nécessaire.

  • Les techniques de relaxation.

    Le stress étant un facteur déclenchant clairement établi du psoriasis, certaines techniques telles que le yoga, l'acupuncture, les massages etc permettent de prévenir l'apparition de poussées.

    À noter : l'exercice physique est particulièrement recommandé car il permet de libérer des endorphines qui sont des molécules à l'origine de la sensation bien-être.

Source

  • OHTSUKI M. & al. Risk factors for the development of psoriasis. International Journal of Molecular Sciences (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: