Le Carnet
Tous les Sujets
Conséquences psychologiques psoriasis.

Les conséquences psychologiques du psoriasis.

Le psoriasis est une maladie visible qui peut entraîner des répercussions sur la vie quotidienne. Celles-ci sont non seulement physiques, mais également psychologiques. Les conséquences psychologiques du psoriasis sont majeures et doivent être considérées. Focus sur les principaux impacts psychologiques du psoriasis.

Sommaire
Publié le 19 février 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 4 min de lecture
Thèmes :

Quelles sont les conséquences psychologiques du psoriasis ?

Le psoriasis génère une sensation d’inconfort, de gêne et de complexe qui aboutit à divers troubles psychologiques.

  • Le psoriasis favorise l'apparition de la dépression.

    Le psoriasis est associé à une augmentation des taux sanguins d’interleukine 12 (IL-12), IL-1 alpha, IL-2 et IL-6. Ces cytokines peuvent influencer l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA), qui régule la réponse au stress. Ainsi, l'activation prolongée de cet axe peut entraîner une production excessive de cortisol, une hormone du stress, qui peut perturber l'équilibre émotionnel et conduire à la dépression.

  • Le psoriasis entraîne des difficultés relationnelles.

    Les réactions et les regards insistants des autres personnes vis-à-vis de l’individu atteint de psoriasis poussent ce dernier à éviter les relations. Les patients ont tendance à avoir une attitude d’évitement social. Selon une étude française menée auprès de 1 005 personnes, 18% d'entre eux ont avoué être réticents pour dîner avec une personne présentant des manifestations visibles, 30% à saluer par un baiser sur la joue et 29% pour serrer la main. Les personnes atteintes de psoriasis peuvent ainsi avoir tendance à fuir les évènements familiaux, amicaux et professionnels.

  • Le psoriasis favorise l’anxiété.

    Les démangeaisons provoquent de l’anxiété. L’envie de se gratter aggrave l’inflammation. Nuit et jour, les tiraillements et les démangeaisons sont éprouvants. Ils entraînent des insomnies qui accumulent la fatigue pendant la journée. Par ailleurs, la routine de soin à adapter est oppressante. En effet, les patients doivent veiller à s’éloigner de toutes sources d’irritation de l’épiderme et d’utiliser des soins hydratants adaptés. L'anticipation des nouvelles poussées ainsi que la peur du regard des autres sont autant de facteurs favorisant l'anxiété.

  • Le psoriasis pousse à cacher le corps.

    Afin de cacher le psoriasis, les patients se couvrent davantage. Ils portent des vêtements à manches longues et évitent les shorts. Leur image corporelle peut être altérée. De plus, ils empêchent les rayons du soleil d’atteindre leur peau. Pourtant, l’exposition au soleil présente des effets bénéfiques pour lutter contre l’affection.

  • Le psoriasis est un obstacle dans la vie professionnelle.

    Le psoriasis empêche les patients d’exercer leur vocation. En effet, il constitue une barrière dans les métiers qui nécessitent un contact direct avec les clients, tels que le domaine de la restauration, du marketing, du commerce… Cela peut entraîner des frustrations, des difficultés à se concentrer et une baisse de la qualité de vie globale.

Sources

  • FORTUNE D. G. & al. Psychologic factors in psoriasis: Consequences, mechanisms, and interventions. Dermatologic Clinics (2005).

  • CHEN A. & al. Stigmatization in psoriasis. Journal of Psoriasis and Psoriatic Arthritis (2018).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.