Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Acné : comment empêcher l'apparition des marques cicatricielles ?

Acné : comment empêcher l'apparition des marques cicatricielles ?

Les éruptions d'acné peuvent entraîner des marques cicatricielles inesthétiques qui impactent l'uniformité du teint. Heureusement, il existe des moyens de prévenir les éruptions et d'empêcher l'apparition de ces taches.

Publié le 7 novembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 9 min de lecture

Les marques cicatricielles d'acné : kezako ?

Contrairement aux cicatrices, les marques d'acné peuvent partir spontanément au bout de quelques semaines voire de quelques mois. Selon la "couleur" qu'elles prennent et le mécanisme biologique sous-jacents à l'origine de leur formation, on les classe en deux catégories :

  • Les taches pigmentées (brunes) : il s'agit de taches plates brunes à noires, selon la couleur de la peau, qui surviennent à la suite d'une lésion ou d'une inflammation de la peau. Cette hyperpigmentation post-inflammatoire est due à une production excessive de mélanine, pigment présent dans la peau dont la fonction principale est de protéger les cellules cutanées des rayons UV. En effet, au cours d'une inflammation, les cytokines pro-inflammatoires vont stimuler l'activité des mélanocytes, des cellules qui produisent la mélanine. Bien que ce phénomène puisse atteindre toutes les peaux, il est généralement plus fréquent chez les personnes ayant la peau métisse à foncée (phototypes IV à VI). 

    Pour les atténuer, il est recommandé d'appliquer quotidiennement des soins contenant les actifs suivants : acide azélaïqueacide arbutineniacinamidevitamine C, exfoliants chimiques (AHA, BHA et PHA), rétinoïdes. Si cela n'est pas efficace, certains actes peuvent être réalisés par un dermatologue : peelings chimique, traitement au laser, prescription d'hydroquinone ou encore utilisation de la lumière pulsée.

  • Les taches érythémateuses (rouges) : ces marques de couleur rose à rouge sont causées par la vasodilatation des vaisseaux cutanés superficiels et sont plus visibles sur les peaux claires. On les appelle aussi marques érythémateuses post-inflammatoires

Comment éviter l'apparition de ces marques après une poussée d'acné ?

Même s'il n'est pas possible d'éviter complètement les marques cicatricielles après une forte poussée d'acné, les mesures suivantes peuvent minimiser les risques d'apparition de ces dernières.

  • Consulter un dermatologue.

    Afin de prévenir l'apparition des marques d'acné, il faut éviter l'inflammation. Pour ce faire, nous vous recommandons de consulter un dermatologue pour traiter le plus tôt possible votre acné par un suivi adapté.

  • Bien hydrater sa peau.

    Non seulement l'hydratation favorise le processus de guérison, mais elle aide également les cicatrices d'acné existantes à être moins visibles en unifiant la texture de la peau. Même si vous avez la peau grasse, il est essentiel de la maintenir hydratée avec l'application de produits renfermant des ingrédients tels que de l'aloe vera, de la glycérine, de l'acide hyaluronique, de l'acide polyglutamique... Il faut aussi réparer la barrière cutanée altérée avec des soins contenant des céramides, de la niacinamide, des acides gras, etc... et utiliser des soins avec des actifs anti-inflammatoires (vitamine C, acide azélaïque...). Par ailleurs, misez sur des produits contenant des ingrédients apaisants et cicatrisants (Centella asiaticapanthénol...). Nous avons développé plusieurs crèmes visages hydratantes, à choisir selon vos besoins cutanés.

  • Ne surtout pas éclater ou gratter ses boutons.

    Bien qu'il puisse être tentant de percer un bouton, il est important de se rappeler que cela fait généralement plus de mal que de bien. Lorsque vous éclatez un bouton, vous libérez tout le sébum, les bactéries et parfois le pus sur votre peau, laissant une plaie ouverte. Cette situation peut non seulement aggraver l'acné, mais aussi provoquer des marques cicatricielles, car elle interfère avec le processus naturel de guérison de la peau. De plus, cela peut faire pénétrer les impuretés plus profondément dans le derme, propager l'infection à d'autres tissus et aggraver l'inflammation. Cela est particulièrement vrai pour les imperfections profondes et graves comme les nodules et les kystes.

  • Éviter le plus possible les expositions aux UV.

    Le soleil et ses rayons UVA/UVB renforcent les marques, allongeant ainsi la durée nécessaire pour qu'elles s'estompent. Veillez donc à vous protéger au quotidien avec l'application d'une crème solaire à large spectre SPF et limiter aussi vos expositions au soleil. Nous vous recommandons d'appliquer un écran solaire avec au moins un SPF 30 tous les jours, toute l'année. En effet, la peau reçoit des UV toute l’année, pas seulement durant les vacances d'été ! De plus, les UVA (ondes longues) ont la capacité de traverser les vitres et les nuages.

    Si vous faites preuve d'assiduité dans l'application de votre écran solaire, les cicatrices d'acné que vous développerez seront beaucoup moins visibles, car votre peau ne sera pas soumise aux dommages causés par le soleil.

  • Atténuer son acné avec des actifs ciblés.

    Pour éviter l'apparition de marques, il est important d'anticiper les futures éruptions et de maîtriser son acné. Les produits contenant des ingrédients comme l'acide salicylique ou le peroxyde de benzoyle peuvent cibler l'acné dont vous souffrez tout en prévenant les éruptions futures. De plus, des changements dans son mode de vie, comme changer régulièrement sa taie d'oreiller, limiter la consommation de sucres et de graisses et dormir davantage contribuent à prévenir l'apparition de l'acné et donc les marques cicatricielles qui peuvent en découler.

Malheureusement, il se peut que vous développiez des marques et/ou des cicatrices d'acné même après avoir fait de votre mieux. Heureusement, il existe des traitements pour minimiser l'apparence des cicatrices. N'hésitez pas à en parler à votre professionnel de santé. Il pourra vous expliquer les options de traitement qui s'offrent à vous.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: