Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact

Fiche d'identité : Glycérine végétale

Nom d’usage : Glycerin (I.N.C.I.), Glycérol, Propane-1,2,3-triol, Trihydroxypropane, Glycéritol, Propanétriol.
Nom botanique : Brassica napus, Helianthus annuus, Elaeis guineesis, etc.
Procédé d’obtention : Fabrication de bio-carburants à partir d'huiles d'origine végétale (colza, maïs, tournesol, palme, soja, coco, olive, lin, palmiste...), suivie d'une étape de distillation, de décoloration et de filtration.
Famille, type : Diverses.
Partie utilisée : Huiles végétales.
Localisation, implantation : /
Floraison : /
Provenance, origine : Asie du Sud-Est (Malaisie, Indonésie) et Europe (France, Allemagne, Belgique, Roumanie, Ukraine, etc.).
Composition : Composé chimique avec trois groupes hydroxyles de type alcool (trialcool).
Propriétés organoleptiques : Aspect : Liquide visqueux et épais ; Couleur : Incolore à jaune clair ; Odeur : Inodore.
Caractéristiques physiques : Masse molaire : 92,0932 g/mol ; Densité : 1,2 - 1,3 g/cm3 ; Miscible dans l'eau et l'éthanol ; Légèrement soluble dans l'acétone ; Non-miscible dans les huiles grasses et les huiles essentielles ; Dosage recommandé pour une utilisation en cosmétique dans une phase aqueuse : de 2 à 10% (au delà de 10%, la glycérine perd ses propriétés hydratantes, et au contraire, elle favorise la déshydratation).
Bienfaits : Humectant, adoucissant, protecteur, émollient, antioxydant, solvant, lubrifiant, stabilisant, épaississant.
Indications cosmétiques : Tous les types de peau, surtout les peaux sèches et déshydratées ; Tous les types de cheveux, en particulier les cheveux secs.

Details

Propriétés

  • Adoucissante, apaisante : Améliorer l'apparence de l'eau en lui conférant confort et douceur par le maintien d'un niveau constant d'hydratation ;

  • Conditionneur capillaire : Aider à recréer une cuticule saine en enveloppant les fibres capillaires d'un film et assurant ainsi la cohésion des écailles. Toutefois, les produits capillaires à base de glycérine doivent être utilisés en milieu humide (non-sec) au risque d'accentuer la "déshydratation" ;

  • Filmogène : Freiner les fuites hydriques en renforçant la fonction barrière de la peau par la formation d'un film sur l'épiderme ;

  • Hydratante : Capacité de mise en réserve de l'eau dans les couches supérieures de la peau, en captant et retenant l'humidité de l'air jusqu'à 25% de son poids en eau pour maintenir l'hydratation cutanée ;

  • Protectrice : Limiter l'impact des agressions extérieures (froid, UV, vent, pollution...) sur l'épiderme en formant une couche protectrice. Elle participe aussi à la restauration des défenses naturelles de la peau ;

  • Réparatrice : Activer le processus de régénération des tissus cutanés en favorisant la synthèse des lipides et l'intégrité des cellules de l'épiderme.

Utilisations

  • Soins visage (crèmes visages, sérums, masques, lotions démaquillantes, baumes à lèvres, gommages visage, brumes hydratantes, mousses à raser, crèmes contour des yeux) ;

  • Soins corps (crèmes corps, laits hydratants, gels douche, gels exfoliants, baumes nourrissants pour les mains, lotions après-soleil) ;

  • Soins cheveux (shampooings, après-shampooings, masques capillaires, lotions capillaires hydratantes, gels coiffants) ;

  • Hygiène (gels hydroalcooliques, dentifrices) ;

  • Maquillages (rouges à lèvres, brillants à lèvres, fards à joues).

Mode de conservation

Conserver à température ambiante (minimum 20°C et maximum 60°C) à l’abri de la lumière, mais surtout à l'abri de l’humidité.

Contre-indications, précautions d'emploi

La glycérine compte parmi les actifs les plus tolérés. Elle s'adapte à toutes les typologies de peau, y compris les peaux sensibles. En effet, elle est présente dans de nombreux produits hypoallergéniques. Son utilisation est autorisée chez les bébés de moins de 3 ans, les enfants de moins de 6 ans, ainsi que les femmes enceintes et allaitantes.

Toutefois, la glycérine doit être utilisée diluée sur la peau au risque de provoquer des irritations ou de légères allergies. Un surdosage de glycérine (au-delà de 10%) pourrait avoir un effet desséchant sur la peau.

  • Dans une crème, un lait, un gel nettoyant, un baume à lèvres : 2 à 5% maximum dans la formulation ;

  • Dans un gel douche et un shampooing : 2 à 10% maximum dans la formulation.

En savoir plus

La glycérine a été découverte en 1783 par le pharmacien et chimiste suédois Carl Wilhelm SCHEELE en faisant bouillir de l’huile d’olive avec de l’oxyde de plomb, puis en 1823 par le chimiste français Michel-Eugène CHEVREUL dans la fabrication du savon (saponification). Son nom vient du grec "glykerós" qui veut dire "doux". Historiquement, la glycérine était d'origine animale et synthétique. Aujourd'hui, nous pouvons utiliser de la glycérine 100% végétale, produite à partir d’huiles végétales riches en acides gras. En plus de ses propriétés humectantes grâce à sa grande affinité avec l'eau, c'est aussi un très bon solvant pour extraire les principes actifs d'une plante, beaucoup mieux qu'avec l'eau ou l'alcool. La glycérine est également un très bon émulsifiant ; il facilite le mélange des ingrédients dans une formule.