Le Carnet
Tous les Sujets
Procédé d'obtention beurre de mangue.

Comment le beurre de mangue est-il produit ?

Le beurre de mangue est un ingrédient de choix possédant de nombreuses vertus. Nourrissant, apaisant, antioxydant... il est pour cela couramment utilisé en cosmétique, et entre dans la composition de nombreux soins cutanés et capillaires. Obtenu à partir du noyau du fruit, découvrons plus en détails son mode de fabrication.

Sommaire
Publié le 31 janvier 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture

Le beurre de mangue, en bref.

Le manguier est un arbre tropical originaire d'Asie, appartenant à la famille des Anacardiacées. Il est principalement cultivé pour ses fruits au goût sucré et frais. Au-delà de ses valeurs nutritives, la mangue contient un noyau renfermant un ingrédient très prisé en cosmétique : le beurre de mangue.

Également appelé huile de mangue par défaut, ce dernier est semi-solide à température ambiante et devient fondant lorsqu'il est mis en contact avec la peau ou quand la température extérieure dépasse 30°C. Le beurre de mangue possède une excellente stabilité à l’oxydation et dégage une odeur douce et végétale.

On accorde un certain nombre de vertus cutanées et capillaires au beurre de mangue. Il est en effet riche en principes actifs ayant plusieurs actions bénéfiques pour la peau et les cheveux. On retrouve notamment plusieurs acides gras saturés dans sa composition. Ceux-ci ont un effet occlusif sur la peau et contribuent au maintien du film hydrolipidique à la surface de l'épiderme. Ce film permet de lutter contre la déshydratation cutanée et renforce sa protection.

Le beurre de mangue contient également des émollients, comme l'acide oléique, un oméga-9, et le squalène. Ces actifs favorisent la souplesse et l'élasticité de la peau. Enfin, le beurre de mangue possède des propriétés antioxydantes grâce aux polyphénols qu'il renferme. Son application cutanée permet de ralentir le vieillissement cellulaire et de prévenir l'apparition de fourches en renforçant le bulbe pileux.

Le beurre de mangue : comment l'obtient-on ?

La mangue est un fruit très abondant en Inde. C’est pourquoi la quasi-totalité du beurre de mangue utilisé dans le monde provient de ce pays. L'extraction du beurre de mangue suit les étapes suivantes :

  1. Les noyaux de mangue sont récoltés puis nettoyés, afin d'éliminer toute les impuretés pouvant être accrochées à leur surface. On utilise pour cela un nettoyeur-séparateur, agissant comme un filtre ou un tamis.

  2. Les noyaux sont ensuite séchés pendant plusieurs jours. Le séchage peut se faire au soleil ou dans une chambre, où la température est contrôlée. Cette étape est nécessaire pour retirer toute l’humidité présente dans le noyau.

  3. Une fois les noyaux complètement secs, ils sont pressés mécaniquement à plat pour en extraire l’huile. Il s’agit d'une pression à froid : les noyaux ne sont pas chauffés avant l’extraction. La température est d'ailleurs rigoureusement surveillée tout au long du processus. En effet, une température trop élevée est susceptible d'oxyder et de dégrader l'huile. Dans le cadre de la pression à froid, on utilise une presse à vis pour pousser le noyau dans une cavité en forme de tonneau. La vis compresse le noyau et l’huile sort par les ouvertures, alors que les résidus de pressage (tourteaux) restent dans le tonneau.

  4. La substance obtenue est ensuite décantée et filtrée. Ces deux procédés sont effectués sans solvant. Le beurre de mangue est ainsi un ingrédient 100% naturel. Le décantage se fait durant plusieurs semaines afin d'éliminer les particules les plus grosses. Le filtrage complète ensuite ce processus. Le but est de débarrasser l'huile de toute trace d'impureté encore présente.

Où retrouver le beurre de mangue dans nos soins ?

Chez Typology, nous avons intégré le beurre de mangue (nom INCI : Mangifera Indica Seed Butter) dans trois soins. Notre beurre de mangue est produit de façon traditionnelle en République Dominicaine.

  • Masque cheveux réparateur : ce soin enrichi en céramides biomimétiques (nom INCI : Behenyl/Stearyl Aminopropanediol Esters) répare et nourrit en profondeur la fibre capillaire afin d'adoucir les cheveux et de prévenir l'apparition de fourches. Ce masque s'utilise 1 à 2 fois par semaine. Sa texture crémeuse enrobe instantanément la fibre capillaire et assouplit les cheveux sans les alourdir. Il s'applique sur cheveux lavés et essorés des mi-longueurs aux pointes. Laissez-le agir 5 à 10 minutes avant de rincer abondamment.

  • Masque éclat : renfermant du curcuma (INCI : Curcuma Longa Rhizome Powder), de l’hydrolat de verveine citronnée (INCI : Lippia Citriodora Leaf Water) et de l’argile jaune (INCI : Kaolin), ce soin est un allié pour restaurer l’éclat du teint. La synergie de ces ingrédients revitalise l’épiderme et le protège des effets du stress oxydatif, en neutralisant les radicaux libres. De plus, ce masque prévient l’apparition des taches pigmentaires, pour un teint uniforme et lumineux. Après application, il laisse la peau douce.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.