Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Pellicules grasses : comment en venir à bout ?

Pellicules grasses : comment en venir à bout ?

Bénignes, les pellicules grasses peuvent être source d'inconfort au quotidien. Bien que pénibles à traiter, elles disposent de traitements spécifiques qu’il est nécessaire de suivre afin d’éviter la récidive, étant uniquement suspensifs. Dans cet article, on vous donne les caractéristiques des pellicules grasses et les moyens de s'en débarrasser.

Publié le 19 décembre 2022, par Sandrine, Chargée de la communication scientifique — 12 min de lecture

Un bref rappel sur les pellicules.

Touchant 1 personne sur 2, les pellicules sont des déséquilibres fréquents du cuir chevelu. Elles sont facilement reconnaissables : ce sont des squames (ou cellules mortes) blanchâtres, jaunâtre ou grisâtres à la surface du cuir chevelu. Selon le type de pellicules, elles peuvent rester collées au cuir chevelu ou bien tomber dans la chevelure et sur les habits. L'apparition des pellicules se fait à partir de la puberté.

Ces squames sont le résultat d'un renouvellement des cellules épidermiques trop rapide associé à une desquamation anormale. Le renouvellement cellulaire normal s'établit selon un rythme de 28 jours. Durant ce cycle, les cellules épidermiques finalisent leur processus de maturation et s'éliminent naturellement de façon invisible. Lorsque le rythme de renouvellement cellulaire est accéléré, les cellules mortes formées ne sont pas assez matures pour s'éliminer seules, elles s'agglutinent donc entre elles formant ainsi les pellicules.

Bien que le mécanisme de renouvellement cellulaire accéléré à l'origine des pellicules soit parfaitement connu, l'origine des pellicules reste sujette à discussion. En effet, la prolifération de micro-organismes (champignon Malassezia), la prédisposition génétique et l'excès de sébum, sont les principales causes mises en évidence. Toutefois, il existe d'autres facteurs favorisant l'apparition des pellicules (alimentation, moment de stress...).

Bien qu'elles soit bénignes, les pellicules peuvent altérer la qualité de vie des personnes affectées dû aux démangeaisons et à l'aspect "négligé" qu'elles reflètent. De plus, ces dernières peuvent être particulièrement difficile à éliminer. Ainsi, il est primordiale de bien différencier les deux types de pellicules qui existent afin d'y remédier au mieux !

Comment reconnaître les pellicules grasses ?

Comme évoqué plus haut, il existe deux différents types de pellicules : les pellicules grasses et les pellicules sèches. La question qui se pose est : comment identifier les pellicules grasses ?

Les pellicules grasses sont observées sur les cuirs chevelus gras. En effet, ces dernières apparaissent à cause d'un excès de sébum qui est un facteur favorisant des pellicules. De plus, le sébum est un milieu nutritif favorable à la prolifération des champignons de type Malassezia responsables des pellicules.

Contrairement aux pellicules sèches qui n'adhèrent pas au cuir chevelu, les pellicules grasses y restent collées. De plus, elles démangent davantage que les pellicules sèches.

À noter : la dermatite séborrhéique peut dans certains cas être la cause sous-jacente de l'apparition des pellicules grasses. Dans ce cas, les squames sont nombreuses, épaisses et collantes. On observe également la présence de plaques rouges qui s'accompagnent de sensation de démangeaison et de brûlure. La dermatite séborrhéique peut toucher toutes les zones riches en sébum (barbe, sillons autour des narines, pli sous la lèvre intérieur, derrière les oreilles et dans les conduits auditifs externes, au niveau des sourcils...). Ainsi, les pellicules liées à cette affection cutanée ne se limitent pas uniquement au cuir chevelu contrairement aux pellicules normales.

Quels ingrédients permettent de lutter contre les pellicules grasses ?

Pour éliminer les pellicules grasses, il faut utiliser un shampoing doux adapté à cette problématique. Les shampoings anti-pelliculaires renferment certains actifs clés.

  • Les actifs anti-fongiques.

L'une des principales cause de la formation des pellicules est la colonisation par des champignons de type Malassezia. Ainsi, les actifs antifongiques sont nécessaires afin d'éliminer efficacement les pellicules. Parmi eux, on peut citer la piroctone olamine, ciclopirox ou encore le kétoconazole.

À noter :  le zinc pyrithione est un actif antifongique, antibactérien et antiséborrhéique qui est retrouvé dans la composition de nombreux shampoings antipelliculaires. Toutefois, il est maintenant interdit en Europe dû à son risque cancérigène.

  • Les actifs kératolytiques.

Les pellicules sont des petits squames ou cellules mortes immatures qui ne peuvent pas s'éliminer naturellement. Les actifs kératolytiques permettent donc d'éliminer ces cellules mortes efficacement. Par exemple, l'acide glycolique, l'acide salicylique, la gluconolactone ou l'acide lactique sont souvent retrouvés dans les shampoings anti-pelliculaires.

  • Les actifs apaisants.

Pellicules riment souvent avec démangeaisons. En effet, ces dernières sont d'autant plus fréquentes pour les pellicules grasses. Des actifs apaisants tels que le bisabolol ou le calendula permettent de calmer et d'apaiser les sensations de démangeaisons.

  • Les actifs anti-séborrhéiques.

Il a été prouvé que les deux causes majeures de pellicules sont la colonisation du cuir chevelu par des micro-organismes et l'hypersécrétion de sébum, notamment dans le cas des pellicules grasses. De plus, l'hyperséborrhée favorise la prolifération des champignons responsables des pellicules. Ainsi, l'utilisation d'actifs anti-séborrheiques tels que le zinc, l'extrait d'ortie ou encore certaines huiles essentielles (huile essentielle de sauge sclarée, ylang-ylang, romarin à verbénone) est intéressante pour lutter contre les pellicules.

  • Les actifs nourrissants, hydratants et rééquilibrants.

Les facteurs individuels ont également une dimension très importante dans la formation des pellicules. C'est notamment le cas chez les personnes ayant une barrière cutanée dysfonctionnelle. Un déséquilibre de la fonction barrière engendre une augmentation de la sécrétion de sébum par les glandes sébacées et favorise la colonisation du cuir chevelu par des champignons de type Malassezia. Ainsi, pour renforcer la barrière cutanée, des actifs nourrissants et hydratants tels que du squalane ou de l'aloe vera sont utilisés.

À noter : les études ont mis en évidence un lien entre les pellicules et la dysbiose (déséquilibre) de la flore bactérienne et fongique du cuir chevelu. Les résultats indiquent un nouveau rôle potentiel des bactéries commensales dans le maintien de l'homéostasie du cuir chevelu et mettent en évidence un rôle important et encore inconnu du microbiome du cuir chevelu. De ce fait, l'utilisation de prébiotiques dans les shampoings anti-pelliculaires est très intéressante pour soutenir le microbiote et garder Malassezia sous contrôle.

Dans le cas des pellicules grasses, les actifs anti-fongiques, anti-prolifératifs et séborégulateurs sont particulièrement intéressants.

Nos deux produits pour éliminer des pellicules grasses durablement.

Nous vous proposons une association de deux soins pour lutter contre vos pellicules grasse: le shampoing anti-pelliculaire et le traitement cuir chevelu purifiant.

  • Shampoing anti-pelliculaire.

Les pellicules nécessitent l'usage d'un shampoing doux adapté. Notre shampoing anti-pelliculaire est adapté aux pellicules grasses et sèches. Il est formulé à base d'1% de piroctone olamine qui possède une activité antifongique et limite la sécrétion de sébum. Il contient également de l'extrait de jujubier qui régule les desquamations et réduit ainsi la formation de pellicules. Il apaise également les démangeaisons et les irritations. Ajouté à cela, ce soin renferme des huiles essentielles de cèdre d'atlas et de sauge sclarée reconnues pour leurs actions anti-pelliculaires et séborégulatrices.

Appliquez notre shampoing de la racine aux pointes et lavez-vous les cheveux en prenant soin de bien masser le cuir chevelu.

  • Traitement cuir chevelu purifiant.

Pour rappel, les pellicules grasses sont causées par un excès de sébum. Ainsi, afin de s'en débarrasser durablement, il faut miser sur des actifs séborégulateurs. Notre traitement cuir chevelu purifiant est composé de 4% de zinc PCA et d'extrait d'ortie qui sont connus pour leurs propriétés purifiantes et séborégulatrices. Ajouté à cela, il renferme des huiles essentielles de menthe poivrée et d'eucalyptus globulus qui grâce à leurs vertus antibactériennes et antifongiques, aident à assainir le cuir chevelu en luttant contre la prolifération des micro-organismes responsables des pellicules.

Appliquez une à deux pipettes sur l’ensemble du cuir chevelu sec une fois par jour, le matin ou le soir, et massez. Ce traitement ne se rince pas.

Source :

  • Luis J. Borda & Tongyu C. Wikramanayake, Seborrheic Dermatitis and Dandruff: A Comprehensive Review (2015)

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: