Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact

Pellicules grasses

Définition : Squames en plaques épaisses, blanches à jaunâtres et plus ou moins volumineuses qui restent "collées" au cuir chevelu, par opposition aux pellicules sèches. Elles viennent d'une accélération dans le cycle de renouvellement des cellules épidermiques du cuir chevelu, qui passe d'environ 28 jours à 5 - 14 jours, associée à une desquamation anormale. Ainsi, les cellules mortes n'ont plus le temps de finaliser correctement leur maturation et de se désolidariser progressivement les unes des autres, mais s'accrochent entre elles et s'agglomèrent sous forme de couche avec le sébum pour ciment. Les pellicules grasses sont souvent accompagnées de démangeaisons plus ou moins intenses, et d'un cuir chevelu rouge et irrité dû à une inflammation locale. Ce type de pellicule se développe généralement sur des cuirs chevelus à tendance grasse. Or, cette dérégulation dans la production de sébum favorise la prolifération anormale d’un champignon (Malassezia furfur) à la surface du cuir chevelu. De plus, leur présence prolongée peut "asphyxier" le cuir chevelu, entraînant une chute de cheveux toutefois réversible. Bien que les pellicules grasses ne sont pas une maladie, elles peuvent être dans certains cas le symptôme d'une pathologie.
Causes internes et externes : Prédisposition génétique, variations hormonales, symptômes de certaines affections (psoriasis, dermatite séborrhéique, etc...), effets secondaires de certains médicaments, stress, shampooings agressifs, traumatisme aux cheveux (coups de brosse agressifs, coiffure serrée...).
Comment les atténuer ou les faire disparaître : Consulter un dermatologue ; faire une sur de shampooing anti-pelliculaire renfermant des actifs antifongiques, anti-prolifératifs et anti-inflammatoires (piroctone olamine, zinc pyrithione, sulfure de sélénium, acide salicylique…) afin d'éliminer les pellicules et calmer les démangeaisons (2 à 3 shampooings par semaine pendant 2 à 4 semaines en respectant un temps de pose). Pour une utilisation sur le long terme, maintenir le shampooing anti-pelliculaire 1 fois par semaine ou 1 fois tous les 15 jours en alternance avec un shampooing classique ; en cas d'état squameux sévère, utilisation d'un shampooing anti-pelliculaire soit à base de kétoconazole à 2%, soit de cyclopiroxolamine à 1,5% sous prescription médicale, pouvant être associé à un soin aux corticoïdes selon le degré de sévérité.
Les gestes à adopter pour les prévenir : Utiliser des produits non-décapants, non-irritants adaptés à la nature des cheveux ; adapter la fréquence de lavage selon son type de cuir chevelu ; se protéger le cuir chevelu lors d'une exposition prolongée au soleil ; éviter les brushings trop agressifs (placer le sèche-cheveux au moins à 20 cm des cheveux, diminuer la température) ; se laver les cheveux à l'eau tiède ; éviter de passer sa main dans les cheveux.

Details