Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
L'huile de baobab anti-pelliculaire

L’huile de baobab, un antipelliculaire ?

L'huile de baobab présente un large ensemble de bienfaits pour les cheveux. Parmi ces bienfaits on entend souvent dire qu'elle aurait un effet anti-pelliculaire. Découvrez ce qu'il en est réellement dans cet article.

Sommaire
Publié le 6 février 2024, par Marie, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Pellicule : c'est quoi ?

Les pellicules sont un problème capillaire qui concerne une personne sur deux en France. Il s’agit de petits fragments de cuir chevelu, appelés des squames, qui se détachent, se disséminent dans les cheveux ou tombent sur les épaules. Elles sont dues à une desquamation excessive du cuir chevelu. Il s’agit d’une affection bénigne mais inesthétique qui peut être gênante pour les personnes qui en sont atteintes. Dans certains cas, les pellicules s’accompagnent de démangeaisons et d’une irritation du cuir chevelu.

Mécanisme : Le développement des pellicules vient d'une accélération du renouvellement cellulaire de l'épiderme du cuir chevelu, associée à une desquamation anormale. Un cuir chevelu sain produit des cellules mortes, invisibles à l’œil nu, tous les jours. Ce renouvellement cellulaire s'établit selon un cycle régulier d'environ 28 jours. Durant ce cycle, les cellules de l'épiderme ont le temps de finaliser leur maturation, de se séparer les unes des autres et de se détacher une à une les rendant invisibles en surface.

Il existe deux types de pellicules, les pellicules sèches et les pellicules grasses. Par ailleurs, il existe plusieurs facteurs favorisent le développement des pellicules tels que la présence du champignon Malassezia sur le cuir chevelu, les prédisposition génétique, la sécrétion de sébum et les facteurs externes.

L'huile de baobab possède-t-elle une action anti-pelliculaire ?

Pour le moment, il n'existe pas d'études réalisées directement sur les effets de l'huile de baobab sur les pellicules ou sur le champignon Malassezia. D'autres recherches accompagnées d'études seraient nécessaires pour confirmer et étayer le propos. En revanche, une étude a été faite sur l'extrait hydroalcoolique du baobab; elle a montré que l'extrait présente une action antifongique sur les micro-organismes Staphylococcus et Escherichia Coli. L'huile de baobab pourrait présenter une activité antibactérienne et antifongique qui pourrait potentiellement l'aider à lutter contre les bactéries et les champignons. Sans confirmation de l'effet antifongique de l'huile de baobab sur Malassezia, on peut tout de même supposer, grâce à la connaissance de sa composition et de ses propriétés, qu'elle peut avoir certains effets au niveau de la lutte contre les pellicules.

  1. Premièrement, l'huile végétale de baobab présente des propriétés anti-inflammatoires qui l'aident à lutter contre l'inflammation en recrutant des cellules anti-inflammatoires et des facteurs de signalisation. Ces propriétés lui viennent de sa composition en acides gras, qui lui confère aussi, avec ses autres composants, des propriétés apaisantes permettant de calmer les irritations et les démangeaisons associées à la présence de pellicules.

  2. Deuxièmement, l'huile présente également des propriétés hydratantes et nourrissantes, permettant d'apporter un équilibre à l'épiderme et de renforcer le film hydrolipidique présent en surface, le rendant plus riche et résistant.

  3. Par ailleurs, la richesse de l'huile en acides gras essentiels lui permet d'avoir un rôle dans la régulation de la production de sébum par les glandes sébacées. En effet, le mécanisme est encore peu connu, mais elle permettrait de réguler le niveau de sébum produit, évitant les excès. Elle pourrait donc impacter le développement de pellicules.

Par conséquent, l'huile végétale de baobab pourrait s'avérer intéressante pour combattre les pellicules en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, apaisantes, hydratantes et nourrissantes. De plus, l'activité fongicide de son extrait hydro-alcoolique laisse entendre qu'elle pourrait être bénéfique pour potentiellement traiter la cause sous-jacente des pellicules. Malgré tout, cette spécificité nécessiterait encore des recherches supplémentaires.

Conseils d'application et précaution

Afin d’optimiser les avantages de l'huile de baobab, il est nécessaire de suivre des directives d'application précises. Un test cutané préalable est recommandé pour éviter les réactions allergiques. Sur les cheveux, l’huile s’applique comme un soin avant shampooing.

Appliquer sur le cuir chevelu en massages stimulants. Laisser reposer sur les pointes des cheveux dans le cas de cheveux fourchus, secs et abîmés.

L'huile peut aussi être mélanger au shampooing au moment du lavage.

Mélanger quelques goutte d'huile de baobab à votre shampooing habituel. Procéder à un lavage habituel.

Sources

  • WIKRAMANAYAKE T & al. Seborrheic Dermatitis and Dandruff: A Comprehensive Review. Journal of Clinical and Investigative Dermatology (2015).

  • YUSUF A & al. Phytochemical analysis and antimicrobial activity of baobab (Adansonia digitata) leaves and steam bark extracts on Staphylococcus aureus and Escherichia coli. Journal of Biosciences and Biotechnology (2017).

  • BASIRAT A. & al. African oils in dermatology. Dermatologic therapy (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: