Le Carnet
Tous les Sujets
Combinaisons d'actifs à éviter.

Voici les combinaisons d’actifs à éviter.

Certaines associations sont bénéfiques pour la peau, tandis que d'autres peuvent être irritants ou tout simplement annuler les effets des actifs en question. Découvrez ici les combinaisons à bannir pour éviter tout désagrément cutané.

Les actifs dans les soins, de quoi s’agit-il ?

Comme leurs noms l’indiquent, ce sont des composés qui apportent une activité aux formules cosmétiques (apaisant, hydratant, nourrissant, tenseur, antioxydant...). Les actifs peuvent être d’origine synthétique ou naturelle. Différents actifs peuvent être associés dans un seul soin pour en améliorer les effets. Par contre, certains actifs ne sont pas faits pour être associés. Les mauvaises combinaisons d’actifs peuvent engendrent des irritations, et peuvent même agresser la peau et les cheveux, ou tout simplement annuler leurs effets respectifs.

Les associations d'actifs à éviter.

  • Acides bêta-hydroxylés (B.H.A.) et acides alpha-hydroxylés (A.H.A.) :

    Ces composés ont le même mode d'action : ils éliminent les cellules mortes de la couche cornée. Les AHA les plus répandus sont l'acide glycolique et l'acide lactique, tandis que le BHA le plus réputé est l'acide salicylique. Utiliser ensemble, les AHA et BHA entraînent une exfoliation immodérée de l'épiderme, ce qui peut engendrer des irritations et compromettre la barrière cutanée.

  • Acide salicylique et vitamine C :

    Pour apporter éclat et luminosité, les teints ternes et fatigués peuvent associer vitamine C et acide salicylique à leur routine beauté quotidienne, mais attention à ne pas les utiliser en même temps. Photosensibilisant, l'acide salicylique s'applique préférentiellement le soir, tandis que la vitamine C peut être utilisée le matin pour protéger la peau des radicaux libres générés durant la journée.

  • Acide salicylique et acide azélaïque :

    L'acide azélaïque est un antioxydant et antibactérien qui nettoie en profondeur les pores obstrués. Son action est très proche de celle de l'acide salicylique. Utilisés en synergie, ces deux acides peuvent générer une exfoliation trop agressive à l'origine de rougeurs et d'irritations. Ainsi, il est déconseillé de les associer dans votre routine beauté.

  • Rétinol et peroxyde de benzoyle :

    Le peroxyde de benzoyle est un actif préconisé dans le traitement des imperfections. Il régule la production de sébum et inhibe la prolifération de la bactérie en cause dans l'acné, Propionobacterium acnes. Il n’est pas recommandé d’associer ces deux actifs au même moment durant sa routine de soins, car le peroxyde de benzoyle peut oxyder le rétinol et donc le rendre beaucoup moins efficace pour lutter contre le vieillissement cutané. En outre, combinées, ces deux substances peuvent causer des irritations et assécher l'épiderme de manière excessive. Peroxyde de benzoyle et rétinol étant tous deux photosensibilisants (c'est-à-dire qu'ils augmentent la sensibilité de la peau aux rayons UV du soleil), ils s'utilisent plutôt le soir. Nous vous conseillons d'alterner ces deux actifs, un soir sur deux, pour profiter de leurs effets respectifs sans les associer au même moment.

  • Vitamine C et acide glycolique :

    Utiliser au même moment, acide glycolique et vitamine C peuvent assécher votre peau et même engendrer des taches pigmentaires. En application cutanée, privilégiez un soin à la vitamine C le matin et un produit à l'acide glycolique le soir.

  • Vitamine C et rétinol :

    La vitamine C est reconnue pour son action sur les taches brunes et son pouvoir éclaircissant sur les teints ternes et fatigués. Dans la littérature, il a été démontré que la combinaison de ces deux actifs dans un même soin peut ralentir significativement le processus de vieillissement de la peau. Néanmoins, ces deux substances peuvent potentiellement être irritantes et nous déconseillons cette association aux peaux sensibles et atopiques. Pour profiter des bienfaits de ces deux actifs, privilégiez un soin à la vitamine C le matin pour aider la peau à combattre les radicaux libres, générés tout au long de la journée par plusieurs facteurs comme le soleil et la pollution. Le soir, utiliser un soin au rétinol pour son effet tenseur et ses propriétés repulpantes.

  • Rétinol et A.H.A. :

    La vitamine A, aussi appelée rétinol, a une action exfoliante lorsqu’elle est appliquée sur la peau. Les acides A.H.A. ont les mêmes propriétés et rentrent souvent dans la conception de soins exfoliants. Cette combinaison est particulièrement agressive pour les peaux sensibles. Néanmoins, il faut quand même préciser que l'acide glycolique, associé à l'acide rétinoïque, la forme active de la vitamine A, a démontré une efficacité accrue sur l'atténuation des imperfections.

  • Dihydroxyactéone (D.H.A.) et peptides

    La dihydroxyacétone est un actif retrouvé dans les soins autobronzants. Lorsque la DHA entre en contact avec les protéines de la peau, elle provoque une réaction chimique qui enclenche une coloration brune superficielle. Associer un autobronzant à un soin riche en peptides n’est pas dangereux mais peut altérer les effets de l'autobronzant. En effet, la DHA risque de réagir préférentiellement avec les peptides et non avec les protéines de l’épiderme.

Sources

  • A FOURTANIER & al. Histological evaluation of a topically applied retinol-vitamin C combination. Skin Pharmacology and Physiology (2005).

  • NAVALE S. & al. Retinoic acid and glycolic acid combination in the treatment of acne scars. Indian Dermatology Online Journal (2015).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.