Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Nouveau : soin conçu pour les peaux sujettes à la rosacée

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Couleur de peau et eczéma.

Eczéma et couleur de peau : comment les différentes carnations sont-elles affectées ?

L’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau pouvant toucher toutes les couleurs de peau. Néanmoins, les manifestations de cette affection varient légèrement selon les carnations. Découvrez comment les différentes couleurs de peau sont affectées par l'eczéma.

Thèmes :

Eczéma : ce qu’il faut savoir.

L'eczéma est une maladie inflammatoire chronique de la peau qui touche principalement les nourrissons, les enfants et les adolescents, mais peut également apparaître chez l'adulte. Elle se manifeste par des lésions cutanées rouges, rugueuses et extrêmement prurigineuses, pouvant toucher différentes parties du corps. L'eczéma est une dermatose courante et est la deuxième maladie de peau la plus répandue, après l'acné.

Les personnes atteintes d'eczéma atopique sécrètent de grandes quantités d'immunoglobulines E (IgE) en réponse aux allergènes environnementaux. L'eczéma est aussi causé par un dysfonctionnement de la barrière cutanée, dû à un manque de production de sébum, de lipides et de molécules d'adhésion cellulaire. Celle-ci ne peut alors plus jouer son rôle protecteur et laisse plus facilement passer les allergènes. L'eczéma peut aussi être acquis et indépendant de la génétique. Il s'agit alors d'eczéma de contact, provoqué par un allergène bien particulier.

Est-ce que l’eczéma affecte les différentes carnations de la même manière ?

Les manifestations de l'eczéma sont globalement les mêmes quelle que soit la carnation. Que la peau soit très pâle, très foncée ou dorée, l'eczéma provoque l'apparition de lésions plus ou moins étendues et gonflées accompagnées de fortes démangeaisons. Celles-ci peuvent apparaître sur l'ensemble du corps. Des vésicules remplies de liquide clair se manifestent ensuite au niveau des lésions avant de se rompre, naturellement ou sous l'effet du grattage. Les croûtes qu'elles laissent ensuite cicatrisent plus ou moins bien. Il existe toutefois quelques légères différences dans les symptômes de l'eczéma selon les carnations, notamment au niveau de la couleur des lésions.

  • L'eczéma chez les peaux noires.

    L'eczéma chez les peaux noires se manifeste par la présence de lésions de couleur grise à brune. Celles-ci sont plus foncées que le reste du corps. C'est surtout marqué lorsque l'eczéma est au stade de la lichénification, c'est-à-dire quand la peau devient rugueuse et s'épaissit. De plus, les personnes à la peau noire sont assez sujettes aux problèmes d'hyperpigmentation. En effet, sous l'effet du grattage et de l'inflammation, il arrive que l'eczéma laisse des taches brunes. Ce phénomène est plus fréquent chez les peaux noires, synthétisant naturellement une forme de mélanine plus foncée, appelée eumélanine.

  • L'eczéma chez les peaux asiatiques à foncées.

    Les symptômes de l'eczéma chez les personnes ayant la peau asiatique à foncée sont assez similaires à ceux des personnes ayant la peau noire. Les lésions sont toutefois légèrement plus claires et tirent plutôt sur le rouge et le brun. Notons que le risque d'hyperpigmentation est également présent chez les personnes à la peau asiatique à foncée.

  • L'eczéma chez les peaux claires.

    Les lésions eczémateuses des personnes ayant la peau claire s'apparentent à des plaques rouges très visibles. Les personnes à la peau claire sont toutefois moins fréquemment confrontées à des taches pigmentaires.

Eczéma et couleur de peau : des traitements différents ?

Les traitements de l'eczéma sont les mêmes pour toutes les carnations. Ils consistent en l'application de crèmes à la cortisone, des anti-inflammatoires reconnus. Celles-ci s'appliquent uniquement lors des poussées d'eczéma et sur les lésions, une fois par jour. L'un des effets secondaires redoutés de ces crèmes est l'hypopigmentation qu'elles entraînent parfois. Notons toutefois que ce risque est très limité si les dermocorticoïdes sont utilisés selon les recommandations des dermatologues. L'application régulière d'un émollient est également conseillée.

Parfois, les dermatologues proposent aussi de recourir à la photothérapie pour soulager l'eczéma. L'intensité des rayons UV et la durée d'exposition dépendent du phototype du patient. En effet, plus les personnes ont la peau claire, plus la photothérapie doit être utilisée de façon mesurée pour ne pas endommager la peau. Les UVB sont généralement privilégiés, bien que certaines séances de photothérapie fassent appel à une combinaison d'UVA et d'UVB, ou à l'association d'UVA et d'un psolarène oral, un médicament photosensibilisant.

Sources

  • GOLDENBERG G. & al. Eczema. The Mount Sinai journal of medicine (2011).

  • SAURAT J. H., LACHAPELLE J. M., LIPSKER D., THOMAS L. et BORRADORI L. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles. Elsevier Masson (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: