Le Carnet
Tous les Sujets
Symptômes cliniques eczéma.

Eczéma : quels sont les symptômes ?

L’eczéma est une maladie de la peau qui atteint de nombreuses personnes. En effet, il s'agit de la deuxième maladie cutanée après l'acné. Il existe plusieurs types d'eczéma, mais l'eczéma atopique est le plus fréquent. En raison des différentes manifestations cutanées qu'il engendre, l'eczéma atopique peut avoir un réel impact psychologique sur les personnes atteintes. Focus sur les symptômes de cette maladie de peau.

Sommaire
Publié le 7 août 2023, mis à jour le 22 janvier 2024, par Sandrine, Rédactrice Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :
Version relue et validée par la dermatologue, Dr. B. LEVY GAREL (France).

Quelques mots sur l'eczéma atopique.

L'eczéma atopique, également connu sous le nom dermatite atopique, est une maladie inflammatoire chronique qui évolue par poussée. Elle peut toucher tout le monde, mais elle concerne préférentiellement les enfants et les nourrissons (1 enfant sur 10 est touché).

Il existe une prédisposition génétique favorisant le terrain atopique de cette maladie : plus de 50% des personnes atteintes ont un parent atteint. En effet, les recherches ont mis en évidence des anomalies affectant le gène codant pour la filaggrine, ainsi que d'autres molécules nécessaires à l'intégrité de la couche cornée.

Cette atopie est causée par un manque de production de sébum, de lipides et de molécules d'adhésion cellulaire à l'origine d'un dysfonctionnement de la barrière cutanée ne pouvant plus jouer son rôle protecteur. 

À savoir : l'atopie désigne la tendance d'une personne à développer une réaction allergique à des éléments environnementaux normaux (poils d'animaux, poussière, pollen...), qui ne causent pas de problème pour le reste de la population.

Il existe différents types d'eczéma (eczéma de contact, eczéma nummulaire etc), mais le principal reste l'eczéma atopique causé par une barrière cutanée dysfonctionnelle. Cette dernière n'étant plus imperméable, elle laisse l'eau s'échapper de l'épiderme et les éléments externes y entrer causant ainsi différents symptômes et complications.

Les différents symptômes de l'eczéma atopique.

L'eczéma atopique se caractérise par des périodes de poussée entrecoupées par des périodes de rémission. Une peau atopique est à l'origine de plusieurs symptômes.

Les lésions cutanées d'eczéma.

Rouges et inflammatoires, les lésions d'eczéma apparaissent lors des moments de crises. En général, elles touchent le visage, le cou, mais également les plis du corps (plis des coudes - plis des genoux). Les lésions d'eczéma évoluent en 4 phases.

  1. La phase érythémateuse.

    Elle se caractérise par des lésions rouges et chaudes, signes de la réaction inflammatoire. Ces dernières sont plus ou moins étendues et leurs bords sont mal délimités. Au niveau des lésions, on observe un épaississement de la peau. Ces lésions sont accompagnées d'une sensation de prurit intense.

  2. La phase vésiculeuse.

    Quelques heures après, des petites vésicules remplies de liquide clair apparaissent au niveau des lésions rouges et le prurit persiste.

  3. La phase suitante.

    Les lésions d'eczéma étant très prurigineuses, le grattage peut rompre les vésicules. La phase suintante est donc marquée par une rupture des vésicules, spontanément ou après grattage.

  4. La phase croûteuse ou desquamative, suivie d'une guérison avec ou sans cicatrices.

    Dû au grattage, des lésions chroniques peuvent apparaître comme un épaississement de la peau (lichénification) ou du prurigo. De plus, le grattage peut être responsable d'une infection bactérienne à staphylocoque doré, entraînant la formation d'un impétigo.

Les démangeaisons.

Les lésions d'eczéma sont accompagnées d'une sensation de prurit très importante. Cette sensation de démangeaison entraîne des troubles du sommeil et une irritabilité.

La peau très sèche.

Une peau atopique est très sèche en permanence, même en dehors des périodes de crises. Cette sécheresse extrême se nomme "xérose cutanée". En effet, en raison d'une barrière cutanée dysfonctionnelle, l'eau s'évapore facilement de l'épiderme. Cela se traduit par une peau sèche et inconfortable. Certains éléments extérieurs, comme le contact prolongé à l'eau ou l'usage de produits inadaptés, aggravent la xérose. Les émollients jouent un rôle clé dans la prise en charge de l'eczéma, car ils permettent d'avoir une peau moins sèche et plus confortable.

Note : L'eczéma de contact est une maladie inflammatoire cutanée acquise se déclenchant après le contact avec un allergène. Dans ce cas, les lésions d'eczéma sont les mêmes que pour l'eczéma atopique. La seule différence est que les lésions cessent lorsque le produit incriminé est écarté. De plus, l'eczéma de contact n'est pas caractérisé par une peau sèche, car il ne résulte pas d'un dysfonctionnement de la fonction barrière.

Sources

  • Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) - Dermatite atopique. https://www.inserm.fr/dossier/dermatite-atopique-eczema-atopique/

  • ORCHARD D. & al. Eczema management in school-aged children. Australian Family Physician (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.