Le Carnet
Tous les Sujets

Quelle est la signification du terme VP(-) ?

Vieillissement cutané VISIBLE

Facteur d'oxydation PROTÉGÉ

Production de sébum FAIBLE (-)

Le "V" pour les signes Visibles de l'âge.

La lettre "V" indique que les signes de vieillissement sont devenus visibles et se font plus fréquents. En effet, les petites rides aux commissures des lèvres et au coin des yeux gagnent en profondeur avec les années, se dessinant de plus en plus, c'est-à-dire qu'elles sont maintenant visibles en mouvement et au repos. De plus, de nouveaux plis font leur apparition sur de nouvelles zones du visage comme les rides entre les sourcils (rides du lion) ou les rides horizontales du front, en fonction des expressions de chacun. Mise à part les rides, le teint est irrégulier avec des défauts de pigmentation. Ces différentes marques qui apparaissent en surface sont le résultats de différents changements qui surviennent au sein de toutes les couches de la peau au fil des années.

Un ralentissement dans le taux de renouvellement des kératinocytes et une diminution dans l'adhésion des cornéocytes sont constatés à partir de la trentaine, ce qui altèrent la fonction barrière de la peau rendant l'épiderme plus vulnérable aux agressions extérieures, notamment aux rayons UV. Le vieillissement est également marqué par une baisse de 8 à 10% tous les 10 ans des cellules productrices de mélanine, un pigment qui protège contre le rayonnement UV, avec en plus une modification dans leur morphologie et répartition ce qui provoque une pigmentation irrégulière à la surface de la peau et l'apparition des taches de vieillesse. Au niveau du derme, les fibroblastes qui synthétisent le collagène, l'acide hyaluronique et l'élastine voient leur morphologie et leur activité modifiées, entraînant une diminution dans la production des protéines essentielles dans la fermeté et l'élasticité de la peau. Ces phénomènes ont pour conséquence la formation de rides.

La lettre "P" pour Protéger face aux facteurs d'oxydation.

La lettre "P" indique que la peau est bien protégée face aux rayons UV du soleil. Au-delà de ces effets bénéfiques sur le moral ou sur la sécrétion de vitamine D, l'excès d'exposition au soleil est la cause principale du vieillissement précoce de la peau et de la survenue de cancers cutanés. En effet, les UVA peuvent provoquer des modifications dermiques surtout au niveau du tissu élastique et les UVB entraînent des dégâts épidermiques. Activation des radicaux libres, altération de la membranaire cellulaire, modification de l'ADN... les UV agissent différemment au sein des cellules cutanées pour générer des dommages, ce qui peut modifier le fonctionnement de la cellule, sa mort ou provoquer des mutations de l'ADN conduisant à long terme à la formation de cellules cancéreuses. Ainsi, même si la peau possède quelques armes contre les UV (mélanogenèse, système antioxydant endogène...), il est important d'appliquer régulièrement et à bonne dose un produit solaire adapté à son phototype et aux conditions d'ensoleillement pour une exposition raisonnable tout en limitant les risques.

Le symbole "-" pour production de sébum Faible.

Le "-" indique une diminution de l'efficacité des glandes sébacées à produire suffisamment de sébum (hyposécrétion sébacée), ainsi qu'une anomalie dans la synthèse des facteurs naturels d'hydratation par les kératinocytes, qui donnent à la peau la capacité à fixer l'eau. Tiraillement, irritation, ridules de déshydratation, rougeurs, desquamation, teint terne... sont caractéristiques de cette typologie de peau.

En effet, ce manque de corps gras diminue l'efficacité du film hydrolipidique. La peau devient alors vulnérables à toutes agressions (rayons UV, pollution, bactéries, etc.) provoquant alors des réaction inflammatoires, et n'empêche plus aussi l'évaporation transépidermique de l'eau. En plus, cette altération dans la fonction barrière provoque un dérèglement des cellules de Langerhans (cellules du système immunitaire), qui se mettent à induire des réactions inflammatoires disproportionnées lorsque celles-ci sont trop sollicitées/stimulées.

Plusieurs facteurs peuvent influencer cette faible sécrétion sébacée, entraînant ces perturbations : les lavages fréquents, certains traitements médicamenteux, des soins inadaptés, les variations saisonnières, le tabac, le rayonnement UV, la génétique... Toutefois, bien que cette typologie de peau soit plus sujette à la formation de rides due au fait qu'elle soit moins souple, elle est par contre moins soumise au relâchement cutané vu que son épiderme plus fin subit moins les effets de l'attraction terrestre.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.