Le Carnet
Tous les Sujets
Comment atténuer les ridules du coin de l'œil ?

Ridules du coin de l'oeil : comment les atténuer ?

Signes de sécheresse cutanée ou consécutives à l'avancée de l'âge, les ridules situées au coin des yeux prennent la forme de petits sillons. Elles sont souvent sources de préoccupations, et nombreuses sont les personnes qui aimeraient les faire disparaître. Voici nos conseils pour atténuer les ridules du coin de l'œil.

Sommaire
Publié le 5 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 8 min de lecture
Thèmes :

Ridules du coin de l’œil : comment apparaissent-elles ?

La zone périoculaire est particulièrement fine, environ 4 à 5 fois davantage que la peau du reste du visage. Elle intervient également de manière fréquente dans des mouvements quotidiens, notamment les sourires et les plissement des yeux. Hormis les contractions et relâchements successifs et répétitifs des muscles autour des yeux, d’autres facteurs provoquent l’apparition des ridules.

On peut notamment penser au manque de film hydrolipidique au niveau des paupières. En effet, cette zone ne contient que peu de glandes sébacées, préposées à la production du sébum. Le contour des yeux est ainsi sensible aux agressions externes et à la perte d'eau, responsable des ridules de déshydratation.

De plus, le derme au niveau du contour de l'œil est naturellement pauvre en fibre de soutien. La quantité de collagène et d'élastine, des protéines apportant souplesse, élasticité et fermeté à la peau, y est plus faible sur le reste du visage. Enfin, les ridules s'installent également avec le temps lorsque le nombre et la taille des cellules graisseuses de l'hypoderme diminuent. Ce phénomène est responsable d'une perte en volume de la peau, se traduisant par l'apparition de rides.

Le mode de vie et les facteurs environnementaux jouent également un rôle important dans le processus de vieillissement cutané. On peut notamment penser au manque de sommeil, alors que celui-ci est important pour l'organisme et permet à la peau de se régénérer. Une faible hydratation a aussi des répercussions sur la peau et la rend moins élastique et souple. L'exposition au soleil impacte également la peau, en générant en excès des radicaux libres dans les cellules. Enfin, le tabac accélère le vieillissement cutané. Une bouffée de cigarette renferme environ 200 000 radicaux libres.

Appliquer des soins adaptés au contour de l'œil.

Pour prévenir les rides du contour des yeux et les atténuer lorsqu'elles ne sont pas encore bien installées, misez sur des soins contenant à la fois des actifs hydratants, capables de retenir l'eau (acide hyaluronique, gel d'aloe vera, glycérine, panthénol, etc.), et raffermissants (peptides, rétinol, bakuchiol, etc.). Il est en effet important d'hydrater correctement la zone du contour des yeux afin de la renforcer et de pallier la quasi-absence de film hydrolipidique. Cela permettra d'atténuer les pertes en eau et l'apparition de ridules de déshydratation. De plus, les actifs tenseurs agissent afin de soutenir et de protéger les fibres de collagène et d'élastine, en prévention du relâchement cutané. D'autres sont capables de stimuler leur synthèse par les fibroblastes.

Chirurgie esthétique et ridules du coin de l'œil.

Il existe aujourd'hui plusieurs techniques de chirurgie et de médecine esthétique permettant d'atténuer visiblement les ridules du coin de l'œil. Elles peuvent être utilisées en complément des crèmes cosmétiques classiques, dont le rôle est plutôt de ralentir le vieillissement cutané. La plupart des méthodes de chirurgie esthétique ne sont néanmoins pas sans risque et doivent impérativement être effectuées chez des spécialistes qualifiés.

  • Les injections d'acide hyaluronique.

    La quantité d'acide hyaluronique du derme diminue d'année en année à partir de la vingtaine. Pour lutter contre ce phénomène naturel, des injections d’acide hyaluronique sont proposées dans les cliniques de chirurgie esthétiques. Elles utilisent une seringue ou une canule et se font directement au niveau de la ride. Les résultats sont immédiats et durent environ un à deux an(s). L'acide hyaluronique est généralement bien toléré car biocompatible.

  • La mésothérapie.

    Cette technique consiste en l'injection d'un liquide composé d'actifs comme des vitamines ou des minéraux afin de combler les rides du visage. Les effets secondaires sont souvent légers et consistent en des petits œdèmes réactionnels, des rougeurs cutanées, des démangeaisons ou des bleus.

  • Les injections de botox.

    L'injection de toxine botulique, aussi appelée botox, provoque une impossibilité de contraction des muscles. Cette intervention est souvent rapide et indolore et les premiers résultats sur les rides apparaissent environ deux semaines après. Notons toutefois que cette méthode peut parfois donner au regard un aspect figé peu naturel.

  • Le laser fractionné.
    Cette technique consiste à diriger un faisceau laser fractionné sur la peau pour provoquer une inflammation qui va stimuler l'activité des fibroblastes. Plusieurs rendez-vous sont nécessaires. Le laser fractionné est souvent déconseillé aux personnes ayant une peau mate car il peut provoquer de l'hyperpigmentation. Après la séance, la peau est rouge et gonflée et pèle au bout de quelques jours. Dans certains cas, le laser fractionné entraîne des érythèmes cutanés ou des cicatrices.

  • Les injections de collagène.

    Pour combler les rides légères peu profondes, des injections de collagène sont aussi proposées. Le principe et les effets secondaires sont les mêmes que pour les injections d'acide hyaluronique. Néanmoins, les résultats durent moins longtemps (de quelques mois à un an).

  • Le lifting aux ultrasons.

    L'application d'ultrasons sur la peau crée des impacts de coagulation sous la peau qui provoquent une rétractation des tissus. Cet effet thermique active la production de collagène et d’élastine par les fibroblastes. Cette méthode non-invasive est considérée comme sûre et ne présente a priori pas de risque d'effets indésirables.

  • Le peeling.

    Le peeling s'apparente à une exfoliation chimique. Un peeling léger ou moyen est recommandé pour les rides du coin de l'œil. Cette méthode consiste en l'application d'un produit (souvent des acides de fruit ou de l'acide trichloracétique) qui détruit les couches superficielles de l'épiderme. Celles-ci se reforment ensuite naturellement et la profondeur des rides est atténuées. Il est nécessaire de protéger la peau du soleil pendant les deux semaines suivant l'intervention, au risque de développer de l'hyperpigmentation. On observe parfois des croûtes au niveau du contour de l'œil suite à un peeling, tombant d'elles-mêmes après 7 à 10 jours.

Sources

  • SIVAMANI R. & al. Prospective, randomized, double-blind assessment of topical bakuchiol and retinol for facial photoageing. The British Journal of Dermatology (2019).

  • GOLDBERG R. & al. Periocular hyaluronic acid fillers: applications, implications, complications. Current Opinion in Ophtalmology (2019).

  • LISTIAWAN M. & al. Efficacy and safety of picosecond laser for wrinkle in Indonesian skin. Journal of Cosmetic and Laser Therapy (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.