Le Carnet
Tous les Sujets
Ingrédients cosmétiques à éviter en été.

Quels ingrédients cosmétiques éviter en été ?

En cosmétique, certains actifs et/ou ingrédients ne font pas bon mélange avec le soleil provoquant l'apparition de brûlures, d'allergies ou encore de taches pigmentaires. Quels ingrédients et/ou actifs cosmétique éviter en été ? Éléments de réponse dans cet article.

Sommaire
Publié le 21 février 2024, par Sandrine, Rédactrice Scientifique — 5 min de lecture
Thèmes :

Cosmétiques durant l'été : quels risques ?

Durant la période estivale, le choix de vos cosmétiques doit être minutieux. En effet, certains ingrédients et/ou actifs cosmétiques sont irritants, photosensibilisants et allergisants.

Note : Une molécule est dite photosensibilisante lorsqu'elle augmente la sensibilité de la peau au soleil.

Une exposition au soleil avant ou après l'utilisation de ces ingrédients et/ou actifs peut exacerber ces réactions cutanées. De plus, lorsqu'une peau irritée est exposée au soleil, des taches brunes peuvent apparaitre.

Les ingrédients à éviter en été

Certains actifs et/ou ingrédients sont à éviter ou à utiliser avec précaution durant l'été :

  • Le rétinol.

    Le rétinol est un dérivé de la vitamine A faisant partie de la famille des rétinoïdes. Il est connu pour ses propriétés kératolytiques. En effet, il agit au niveau du derme, en stimulant la synthèse de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique. Ainsi, il s'agit d'un des actifs les plus efficaces pour lutter contre les signes de l'âge.

    Le rétinol, ainsi que les autres molécules de la famille des rétinoïdes, sont photosensibilisants, c'est-à-dire qu'ils augmentent la sensibilité de la peau au soleil. En effet, de par son action kératolytique, le rétinol affine l'épiderme le rendant plus sensible aux rayons UV.

Note : Des études ont prouvés que l'utilisation du rétinyl palmitate (ester de rétinol) suivie ou précédée d'une exposition au soleil endommageait l'ADN et les protéines entrainant un risque de tumeurs plus important.

  • Les acides alpha-hydroxylés (AHA).

    Les AHA (acide glycolique, acide lactique, acide mandélique...) sont réputés pour leurs propriétés kératolytiques : ils éliminent les cellules mortes à la surface de l'épiderme favorisant le renouvellement cutané. Il s'agit d'actifs incontournables pour les peaux à imperfections et les peaux ternes. Toutefois, les AHA sont photosensibilisants et peuvent être irritants.

  • Les huiles essentielles.

    Les huiles essentielles sont des extraits aromatiques issus de plantes. Elles sont très réputées en cosmétique grâce à leurs multiples bienfaits. Toutefois, même si elles sont naturelles, elles ne sont pas sans dangers.

    Certains huiles essentielles peuvent comporter des substances chimiques photosensibilisantes : les furocoumarines. De plus, les huiles essentielles contiennent des substances potentiellement allergènes.

Les bons gestes à adopter.

Les ingrédients et/ou actifs cités ci-dessus sont donc à éviter durant les périodes ensoleillées. Toutefois, si vous voulez continuer de les utiliser, il est important d'adopter certains bons gestes :

  • Appliquez les uniquement le soir afin d'éviter le risque de photosensibilisation, d'irritations et de brûlures.

  • Le matin, appliquez systématiquement une protection large spectre UVA/UVB adaptée à votre phototype en quantité suffisante. Renouvelez l'application toutes les 2 heures.

  • Évitez de vous exposer au soleil entre 10 heures et 16 heures, période à laquelle les UV sont les plus intenses

  • Adoptez une protection vestimentaire : vêtements couvrants, casquette, lunettes de soleil.

Sources :

  • PETER P. F. U. & al. Photodecomposition and phototoxicity of natural retinoids (2005).

  • SHARAD J. & al. Glycolic acid peel therapy – a current review (2013).

  • FARRAR F. C. & al. Clinical Aromatherapy (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.