Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
AHA, BHA, PHA : lequel choisir ?

AHA, BHA et PHA : lequel choisir ?

Les AHA (acides alpha-hydroxylés), les BHA (acides bêta-hydroxylés) et les PHA (acides poly-hydroxylés) sont des exfoliants chimiques à adopter pour avoir une peau éclatante et lisse. Cependant, pour éviter tout désagrément cutané, il convient de choisir le bon acide en fonction de sa typologie de peau. Retrouvez dans cet article quelques éléments de réponse à ce sujet.

Les A.H.A. (acides alpha-hydroxylés)

Les A.H.A. ou acides alpha-hydroxylés sont des acides solubles dans l’eau. Ils sont plutôt recommandés pour les peaux sèches car ils exfolient en surface tout en maintenant l'épiderme hydraté. Dans les soins de la peau, il existe plusieurs AHA, dont :

  • L’acide glycolique, issu de la canne à sucre, est réputé pour son pouvoir exfoliant des couches supérieures de l’épiderme, ainsi que pour ses vertus astringentes et désincrustantes. Il dispose également d’un pouvoir hydratant grâce à son effet stimulant sur le renouvellement cellulaire et la synthèse d'acide hyaluronique.

  • L’acide lactique est obtenu par fermentation du lait et de certains fruits. En plus de ses propriétés kératolytiques, des chercheurs ont montré qu'il améliore l'hydratation cutanée. De par son poids moléculaire plus important que l'acide glycolique, l'acide lactique reste à la surface de la peau. Cette action superficielle lui permet d'exfolier et hydrater la peau sans l'irriter. De plus, il s'agit d'une molécule présente naturellement dans la peau car elle fait partie du Facteur Naturel d'Hydratation (FNH).

  • L’acide mandélique trouve son origine dans les amandes. Cet actif a également une action antibactérienne et anti-inflammatoire, il est particulièrement recommandé aux peaux à imperfections.

Les B.H.A. (acides bêta-hydroxylés) pour les peaux mixtes à grasses.

Par rapport aux A.H.A., les B.H.A. agissent à la surface de la peau et à l'intérieur des pores. Dans les soins de la peau, le principal B.H.A. utilisé est l’acide salicylique, un acide liposoluble. Cet actif originellement extrait de l'écorce de saule possède des propriétés intéressantes pour le soin des peaux grasses sujettes aux imperfections. Grâce à son action antiseptique, il prévient la croissance et la prolifération de champignons, virus et bactéries, comme Cutibacterium acnes, micro-organisme à l’origine des réactions inflammatoires de l’acné.

Il exerce également une action kératolytique et purifiante. Il favorise l'élimination des cellules mortes à la surface de l'épiderme et stimule le renouvellement cellulaire. En outre, ses vertus apaisantes aident à diminuer les symptômes liés à l'inflammation. L'acide salicylique intervient dans la cascade de l'acide arachidonique et inhibe la synthèse des prostaglandines E2, molécules à l'origine d'effets inflammatoires et douloureux. Dans le traitement de l’acné, il calme ainsi les boutons douloureux et réduit visiblement les rougeurs. Enfin, ses propriétés séborégulatrices ciblent la formation des comédons et évitent l'obstruction des pores à l'origine des points noirs.

Les P.H.A. pour les peaux sensibles.

Les peaux sensibles et réactives nécessitent une exfoliation douce. De taille moléculaire plus importante que les A.H.A. et B.H.A., les P.H.A. pénètrent moins profondément dans l'épiderme et sont plus adaptés aux peaux atopiques et/ou présentant des affections cutanées.

Les trois principaux P.H.A. utilisés en cosmétique sont le gluconolactone, un antioxydant qui lutte efficacement contre les inflammations ; le galactose, qui stimule la production de collagène et l’acide lactobionique reconnu pour ses propriétés hydratantes.

Sources :

  • SMITH W. P. Epidermal and dermal effects of topical lactic acid. Journal of the American Academy of Dermatology (1996).

  • HEARING V. J. & al. Applications of hydroxy acids : classification, mechanisms, and photoactivity. Clinical Cosmetic and Investigational Dermatology (2010).

  • ARIF T. Salicylic acid as a peeling agent: a comprehensive review. Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology (2015).

  • ROTSZTEJN H. & al. Lactic and lactobionic acids as typically moisturizing compounds. International Journal of Dermatology (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: