3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Typologie de peau AE(-).

Que faut-il savoir sur la typologie de peau AE(-) ?

Peau grasse, sèche, normale, mixte... définir sa typologie de peau va bien au-delà de ces caractéristiques. Chez Typology, basée sur une méthodologie scientifique, nous avons défini 24 typologies de peau différentes, dont le profil AE(-). Mais alors qu'est-ce-que ça veut dire ?

Petite explication sur les initiales AE(-).

Vieillissement cutané ABSENT

Facteur d'oxydation EXPOSÉ

Production de sébum FAIBLE(-)

La lettre "A" pour Absence de signes de l'âge.

La première lettre "A" définit qu'aucun signe de l'âge n'est visible sur la peau. En effet, trois manifestations principales peuvent impacter l'apparence du visage, soit les rides, un relâchement cutané (perte de volume) et la perte de densité. C'est en général aux alentours de la trentaine que les premiers signes de vieillissement cutané apparaissent, reflétant les changements qui se produisent dans les différentes couches de la peau (régénérescence cellulaire plus lente, diminution du taux de lipides, affaiblissement de la capacité naturelle de production de collagène, d'élastine et d'acide hyaluronique, réduction de la taille et du nombre de cellules adipeuses dans le tissu graisseux...). Bien que le vieillissement soit un processus inévitable, il est possible de prévenir et d'exercer un certain contrôle sur les différents facteurs affectant la rapidité du processus vieillissement, et ainsi retarder l'apparition des signes de l'âge.

La lettre "E" pour Exposer aux facteurs d'oxydation.

Le "E" indique que la peau est fortement exposée aux agressions extérieures (rayonnement solaire, la pollution atmosphérique, le tabac, le stress, l'alcool...), ainsi que des habitudes de protection solaire insuffisantes par rapport au phototype et au rythme d'exposition. Ces facteurs favorisent la production de radicaux libres, des molécules très instables et réactives qui sont susceptibles d'impacter durablement la peau. Toutefois, cette action est normale chez tous les organismes vivants consommant de l'oxygène.

Par contre, en cas de déséquilibre entre la production de radicaux libres et la capacité de l'organisme à les neutraliser naturellement, un stress oxydatif s'installe et des dommages cutanés surviennent. En effet, ces espèces réactives de l'oxygène participent à la dégénérescence des cellules de la peau, à la fois au niveau de l'épiderme mais aussi du derme. Tous les composants vitaux de la peau tels que le collagène, l'acide hyaluronique, l'élastine, les lipides et l'ADN se retrouvent agresser, provoquant alors des dommages et des dysfonctionnements.

Ce processus d'oxydation peut ainsi affecter la structure de la peau, provoquer un vieillissement prématuré de la peau voire un cancer. Des rides d'abord superficielles puis de plus en plus profondes, une peau moins tonique et un teint plus terne peuvent commencer à faire leur apparition, et ce avant l'âge. Pour ralentir leur action et ainsi prévenir le vieillissement précoce de la peau, l'application quotidienne de soins à base d'antioxydants, en plus d'une protection solaire appropriée, est recommandée.

Le symbole "-" pour production de sébum Faible.

Le "-" indique une diminution de l'efficacité des glandes sébacées à produire suffisamment de sébum (hyposécrétion sébacée), ainsi qu'une anomalie dans la synthèse des facteurs naturels d'hydratation par les kératinocytes, qui donnent à la peau la capacité à fixer l'eau. Tiraillement, irritation, ridules de déshydratation, rougeurs, desquamation, teint terne... sont caractéristiques de cette typologie de peau.

En effet, ce manque de corps gras diminue l'efficacité du film hydrolipidique. La peau devient alors vulnérables à toutes agressions (rayons UV, pollution, bactéries, etc.) provoquant alors des réaction inflammatoires, et n'empêche plus aussi l'évaporation transépidermique de l'eau. En plus, cette altération dans la fonction barrière provoque un dérèglement des cellules de Langerhans (cellules du système immunitaire), qui se mettent à induire des réactions inflammatoires disproportionnées lorsque celles-ci sont trop sollicitées/stimulées.

Plusieurs facteurs peuvent influencer cette faible sécrétion sébacée, entraînant ces perturbations : les lavages fréquents, certains traitements médicamenteux, des soins inadaptés, les variations saisonnières, le tabac, le rayonnement UV, la génétique... Toutefois, bien que cette typologie de peau soit plus sujette à la formation de rides due au fait qu'elle soit moins souple, elle est par contre moins soumise au relâchement cutané vu que son épiderme plus fin subit moins les effets de l'attraction terrestre.

Quotidiennement exposée aux facteurs environnementaux, non-protégée et avec une activité sébacée insuffisante... toutes conditions, qui peuvent être corrigées, font vieillir prématurément la peau. Les peaux AE(-) sont ainsi plus sujettes à développer sur le long terme des signes de l'âges (rides, lentigos solaires...) si aucune pratique n'est mise en place.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: