NOUVEAU : Le sérum mascara

NOUVEAU : Le sérum mascara

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Causes du vieillissement cutané.

Quelles sont les causes du vieillissement de la peau ?

Le vieillissement intrinsèque de la peau est un processus physiologique normal. Toutefois, il peut être accéléré par des facteurs extrinsèques. Tour d'horizon sur les causes du vieillissement de la peau.

Publié le 28 juillet 2022, par La rédaction — 7 min de lecture

Vieillissement intrinsèque de la peau.

Comme tous les autres organes de notre corps, la peau est soumise à un processus de vieillissement intrinsèque qui est causé par 3 facteurs :

  • Le stress oxydatif :

    Chez les organismes vivants en aérobie, l'oxygène génère des composés, les dérivés réactifs de l'oxygène (DRO), dans des conditions physiologiques normales (chaîne respiratoire, peroxysomes, etc...). Toutefois, dans certaines conditions, les DRO peuvent altérer les tissus de l'organisme. Pour se protéger, les organismes vivants ont développé un système de défense antioxydant. Lorsque ce système de défense est débordé, les DRO exercent des effets délétères sur l'organisme : on parle de stress oxydatif. Ce dernier entraîne des cassures et mutations de l'ADN, une oxydation des sucres (glycation), une péroxydation lipidique, ainsi qu'une inactivation de protéines et d'enzymes à l'origine du vieillissement cellulaire.

  • Raccourcissement des télomères :

    Les télomères sont des séquences d'ADN répétitives au bout des chromosomes. Elles ont pour rôle de préserver l'intégrité du patrimoine génétique. À chaque fois qu'une cellule recopie son ADN avant de se diviser, elle perd un bout de télomère. Plus les télomères se raccourcissent, plus la cellule vieillie.

  • Variations hormonales :

    Le vieillissement intrinsèque de la peau s'explique également par les variations hormonales. En effet, les hormones diminuent avec l'âge et ceci est à l'origine d'un vieillissement de la peau. Par exemple, les oestrogènes qui stimulent la synthèse de collagène et augmentent la synthèse d'acide hyaluronique, chutent à la ménopause. Cela provoque une déshydratation de la peau favorisant l'apparition des rides, un amincissement de l'épiderme, ainsi qu'un défaut de cicatrisation. La DHEA qui agit contre le vieillissement et la mélatonine qui combat les radicaux libres diminuent également avec l'âge.

En parallèle à cette diminution d'hormones, le TGF-bêta-1 augmente ce qui est également responsable du vieillissement cutané, dû à la sénescence fibroblastique.

Vieillissement extrinsèque de la peau.

Comme dit précédemment, la peau est soumise à un processus de vieillissement intrinsèque que l'on nomme également vieillissement chronologique. Ce dernier peut également être aggravé par des facteurs extrinsèques tels que :

  • Les rayons UV :

    Les effets néfastes du soleil sur la peau ne sont plus à démontrer. En effet, à moyen terme, les UVA et les UVB engendrent un vieillissement prématuré de la peau, caractérisé par une apparition prématurée de rides, des taches pigmentaires et une peau relâchée et asséchée. Ce vieillissement s'explique par une accumulation anormale de fibres élastiques (élastose solaire) et une diminution des fibres de collagène dans le derme, dû aux effets génotoxiques des rayons UVB. En effet, l'action de ces derniers sur l'ADN induit l'expression de molécules qui désorganise le réseau de fibres de collagènes. À long terme, les UVA et les UVB, à cause de leur génotoxicité, provoquent l'apparition de cellules cancéreuses (mélanomes).

  • Le tabac :

    Les fumeurs ont généralement une apparition plus précoce de rides, ainsi qu'un teint plus terne : c'est ce qu'on appelle la "cigarette skin". Les rides des fumeurs sont plus étroites et profondes et se trouvent généralement au niveau des zones périorbitaire et dans la région de la "patte d'oie". Les mécanismes expliquant les effets du tabac sur le vieillissement de la peau sont multiples.

    Premièrement, la fumée du tabac augmente la perte insensible en eau à l'origine de la déshydratation du stratum corneum. Ceci provoque la diminution de l'épaisseur de la couche cornée. De plus, une peau déshydratée développe des signes de l'âge plus rapidement.

    Ensuite, comme les rayons UV, le tabac engendre une accumulation anormale des fibres élastiques, ainsi qu'une diminution des fibres de collagène.

    Le tabac diminue également la sécrétion d'oestrogènes, car il majore l'hydroxylation des oestrogènes. Or, ces derniers interviennent dans la biologie de la peau en stimulant la synthèse de collagène et augmentant la synthèse d'acide hyaluronique. De plus, le tabac contient des substances connues pour être responsables du stress oxydatif et de la peroxydation des lipides.

  • La pollution :

    Une étude a prouvé que plus le taux de pollution est important, plus les personnes exposées développent des taches de vieillesse. Les particules de pollution peuvent être absorbées au niveau de la peau par voie intercellulaire. Dans le corps, les particules de pollution sont capables, par des mécanismes génétiques, d'accélérer le vieillissement cutané en augmentant l'inflammation, l'hyperpigmentation et en diminuant la production de collagène.

Note : D'autres facteurs externes seraient susceptibles d'accélérer le vieillissement chronologie, tels que la malnutrition, l'alcool ou encore le stress.

Toutefois, il est important de savoir que les rayons UV contribuent à 80% au vieillissement prématuré de la peau.

Sources :

  • PUIZINA-IVIC N. Skin aging. Acta Dermatovenerologica Alpina Pannonica et Adriatica (2008).

  • HUMBERT P. & al. Tabac et peau. Annales de dermatologie et de vénérologie (2010).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: