Découvrez nos coffrets responsables

Découvrez nos coffrets responsables

Noël
Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Les différents types de rides.

Les différents types de rides.

Nous sommes tous confrontés avec l'âge à l'apparition de rides, conséquence naturelle du vieillissement cutané. Profondes de quelques micromètres à quelques millimètres, elles forment des sillons plus ou moins profonds à la surface de la peau. Dans cet article, nous faisons le point sur les différents types de rides qui apparaissent sur le visage pour savoir les reconnaître afin de s'en préserver, ralentir leur arrivée et les atténuer.

Publié le 18 novembre 2022, par Stéphanie, Doctoresse en Sciences de la Vie et de la Santé — 10 min de lecture

Rides du visage : de quoi parle-t-on ?

Les rides constituent l'un des signes révélateurs du vieillissement cutané. Il s'agit de changements structurels visibles à la surface de la peau sous forme de plis et de sillons. Ils résultent d'une diminution du nombre de fibroblastes dans la peau, des cellules clés du derme qui fabriquent les fibres de collagène, chargées d'assurer la fermeté de la peau, et d'élastine, chargées de préserver son élasticité, ainsi que les molécules d'acide hyaluronique pour maintenir une bonne hydratation. En effet, quand la peau vieillit, leur fabrication par le corps régresse. De plus, les kératinocytes se divisent plus lentement avec l’âge, provoquant l’amincissement de l'épiderme qui devient plus vulnérable et se plie plus facilement ou encore par une diminution de la couche adipeuse sous-cutanée (hypoderme) qui dessine les volumes du visage.

Elles ne sont pas forcément et uniquement dues au vieillissement cutané. Plusieurs facteurs secondaires peuvent être à l'origine de ces rides du visage, notamment l'attraction constante de la gravité, les pressions positionnelles fréquentes et constantes sur la peau du visage (par exemple pendant le sommeil), et les mouvements répétés du visage causés par les contractions des muscles mimétiques de l'expression faciale (par exemple le sourire, le retroussement des lèvres, froncement des sourcils...). Nous distinguons ainsi deux grands types de rides du visage, correspondant à deux processus de formation distincts : statiques et dynamiques.

Les rides d’expression ou les rides dynamiques.

Les rides d'expression sont les premières à faire leur apparition sur le visage. En effet, aux alentours de l'âge de 30 ans, la production de collagène et d'élastine commence à diminuer d'environ 1% par an. Elles prennent forme en raison des mouvements constants de la musculature du visage au quotidien lorsque l'on effectue des mimiques d'expression, telles que le froncement des sourcils, l'écarquillement des yeux, le froncement des yeux, la crispation de la mâchoire ou le sourire. Ces multiples contractions réduisent progressivement l'élasticité de la peau et la plient.

Il faut savoir que le visage dispose de 43 muscles faciaux capables de réaliser environ 10 000 contractions par jour pour véhiculer nos différentes  émotions. Ce type de ride nous révèle ainsi nos différentes expressions.

Elles ne se manifestent pas systématiquement sur la peau, mais uniquement quand on fait une mimique sur le visage. Cependant, avec les années à force de contracter les muscles, ces plis finissent par devenir permanentes et s'approfondir à cause des altérations qui se produisent au niveau des couches cutanées. Il existe selon la localisation différents types de rides d'expression, dont :

  • Rides du front : Il s'agit de lignes horizontales, qui apparaissent à chaque fois qu'on hausse les sourcils ;

  • Rides du lion (rides inter-sourcilières ou de la glabelle) : Elles correspondent à des sillons verticaux ou horizontaux localisés à l'entre-sourcils. Elles résultent de la contraction des muscles de cette zone, notamment quand on fronce les sourcils ;

  • Rides du lapin (ou rides de la sorcière) : Cette forme de rides fait référence aux plis localisés au niveau des bords latéraux et supérieurs du nez, conséquence de la contraction répétée des muscles releveurs de l'aile du nez et de la lèvre supérieure. Elles apparaissent notamment lorsque nous exprimons notre mécontentement ;

  • Pattes-d'oies (ou rides péri-oculaires) : Situées autour des yeux, ce sont les premières rides à apparaître, notamment quand on rit ou sourit. Très sollicitée, la peau du contour de l'oeil est 4 à 5 fois plus fine que le reste du visage en plus d'effectuer jusqu'à 28 000 clignements par jour, ce qui expliquerait l'apparition de petits plis plus précocement. En effet, nos yeux se plissent et creusent ces fins sillons.

Un manque d'hydratation a tendance à favoriser l'apparition de ces rides d'expression. Il est donc essentiel d'hydrater sa peau plusieurs fois par jour en appliquant matin et soir une crème hydratante, ainsi qu'un sérum enrichi en acide hyaluronique.

Les rides statiques ou les rides de vieillissement.

Les rides statiques font leur apparition plus tardivement. Elles sont le résultat d'une diminution naturelle des protéines structurelles telles que le collagène et l'élastine, entraînant une perte de fermeté et d'élasticité. Ce phénomène peut également être lié au relâchement naturel général des tissus de la peau sous l’influence de la gravité qui tirent la peau vers le bas, accentuant ainsi les effets. En effet, avec la perte de collagène et d'élastine, la peau est moins tonique pour lutter contre cette force. Elles se retrouvent partout, même au niveau du corps. C'est ainsi que se forment :

  • Sillons nasogéniens (rides du sourire ou sillons nano-labiales) : Ce type de rides partent des ailes du nez aux commissures des lèvres. Ils se traduisent souvent par un affaissement de la joue et sont plus évidents lorsqu'on rit ou sourit ;

  • Rides du plissé solaire (rides du fumeur ou du code barre) : Elles s'étendent verticalement sous le nez au niveau du contour de la lèvre supérieur. Elles sont plus accentuées chez les fumeurs et chez les seniors souvent exposés au soleil sans protection ;

  • Plis d'amertume (sillons labio-mentonniers ou rides de la marionnette) : Il s'agit de rides verticales qui partent des coins externes de la bouche vers le menton ;

  • Rides du cou (ou anneaux de Vénus) et du décolleté : Elles se manifestent par des lignes horizontales. Ce phénomène s'explique notamment par la perte de tissus adipeux sous-cutané qui va venir souligner certaines zones osseuses du visage et ainsi accentuer les signes de vieillissement, mais également par une perte osseuse. De plus, la peau du corps est l'une des plus fines du corps. De ce fait, elle est plus sensible aux agressions extérieures (exposition solaire, etc...), qui ont tendance à provoquer un relâchement précoce de la peau

  • Rides du sommeil :  La position adoptée pendant la nuit (écrasement du visage sur l'oreiller) a également une incidence sur le vieillissement de la peau. Les plis imprimés à la peau nuit après nuit finissent par rester marqués. Elles sont souvent verticales, le plus souvent situées sur les joues, le cou et le décolleté, et peuvent être plus prononcées d’un côté que de l’autre en fonction de la position dans laquelle vous dormez durant la nuit.

L'un des accélérateurs de ce phénomène ? Le soleil. Sous l'influence du rayonnement solaire, les fibroblastes se dérèglent et leur capacité de synthèse se dégradent. Les fibres d'élastine et de collagène fabriquées sont alors de mauvaise qualité, fragmentées : elles ne réussissent plus correctement leur rôle de maintien. De plus, une exposition au soleil prolongée à tendance à épaissir la peau, les rides dues au UV apparaissent alors plus profondes car le pli formé est plus épais.

Sources :

  • HOTTA M. & al. The preliminary study of the relationship between facial movements and wrinkle formation. Skin Research and Technology (2012).

  • HOSAM W. & al. Forehead wrinkles: a histological and immunohistochemical evaluation. Journal of Cosmetic Dermatology (2014).

  • LAMBROS V. & al. Sleep wrinkles: facial aging and facial distortion during sleep. Aesthetic Surgery Journal (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: