Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Différencier eczéma et mycose.

Eczéma ou mycose : comment faire la différence ?

L'eczéma et la mycose se ressemblent et sont caractérisés par des symptômes similaires : rougeurs, plaques, démangeaisons... Toutefois, il est essentiel de les différencier car les moyens de les traiter diffèrent. Découvrez ici comment faire la différence entre ces deux affections.

Sommaire
Publié le 7 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture
Thèmes :

Eczéma et mycose : bref rappel sur ces conditions.

L’eczéma est une affection cutanée chronique non contagieuse. Il provoque une inflammation qui génère des rougeurs, des desquamations et des démangeaisons. L’eczéma peut atteindre toutes les parties du corps et varier en intensité, selon des périodes de crise et de rémission. L'apparition d'eczéma est bien souvent liée à une combinaison de facteurs génétiques et externes (contact avec certaines substances allergènes ou irritantes). La barrière cutanée est souvent défaillante et laisse davantage traverser les allergènes qui provoquent des réactions disproportionnées.

La mycose est quant à elle une maladie cutanée contagieuse. Elle est causée par des champignons qui sont des levures de type Candida ou des dermatophytes. La prolifération des levures est favorisée par l'humidité, la transpiration mais aussi les corticoïdes. De leur côté, les dermatophytes se nourrissent de la kératine présente sur la peau, le cuir chevelu et les ongles. C’est ce type de champignon qui est à l’origine de la mycose du cuir chevelu, plus communément appelée teigne. Les symptômes de la teigne sont semblables à ceux de l’eczéma du cuir chevelu. La mycose des pieds ou des mains ressemble quant à elle à de l'eczéma dyshidrosique.

Comment différencier eczéma et mycose ?

Les symptômes de l'eczéma et de la mycose se ressemblent et il n'est pas toujours facile de différencier ces deux affections cutanées. En effet, les symptômes sont similaires : il s'agit de plaques rouges squameuses qui démangent sur la peau ou le cuir chevelu. Il existe toutefois certaines différences qui permettent de ne pas se tromper.

  • La localisation des plaques.

    L’eczéma apparaît généralement sur une zone spécifique de la peau mais peut ensuite se propager sur d'autres parties du corps. La mycose n'infecte quant à elle qu'une seule partie du corps, bien souvent les ongles ou les pieds. Notons toutefois que l'eczéma peut entraîner une mycose et vice versa. En effet, par activation du système immunitaire, les champignons de la mycose peuvent déclencher une réponse eczémateuse. À l’inverse, une peau lésée par l’eczéma est un terrain favorable à la mycose.

  • La forme des plaques.

    Les plaques dues à une mycose ont une forme bien particulière, en arrondie avec une bordure nette en arc de cercle. C'est surtout vrai pour les mycoses provoquées par des dermatophytes. Les plaques d’eczéma n’ont pas forcément de formes particulières.

  • L'intensité des démangeaisons.

    À la différence de l’eczéma, les démangeaisons dues à une mycose sont modérées et tolérables. Ainsi, les sensations de prurit intense peuvent être un signe que vous souffrez d'eczéma.

  • Le traitement.

    L'eczéma et la mycose ne sont pas ciblés de la même façon. Pour l'eczéma, la solution consiste à appliquer quotidiennement des émollients permettant de lutter contre la sécheresse constante de la peau (xérose). Cela s'accompagne de l'utilisation de dermocorticoïdes pendant les poussées. Dans le cas d'une mycose, les dermocorticoïdes ne fonctionnent pas et peuvent au contraire aggraver le problème. La solution adaptée consiste à tuer les champignons parasites responsables de la maladie. Cela passe par l'application ciblée de soins antifongiques.

À noter : cet article ne donne que quelques clés permettant de différencier l'eczéma et la mycose. Si vous avez un doute, le premier réflexe est de consulter un dermatologue.

Sources

  • GOLDENBERG G. & al. Eczema. The Mount Sinai journal of medicine (2011).

  • SAURAT J. H., LACHAPELLE J. M., LIPSKER D., THOMAS L. et BORRADORI L. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles. Elsevier Masson (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: