Le Carnet
Tous les Sujets
L'eczéma dyshidrosique, une dermatite des mains et des pieds

L’eczéma dyshidrosique, une dermatite des mains et des pieds.

L’eczéma dyshidrosique est une forme d’eczéma commune localisée sur la paume des mains, la plante des pieds, les bords des doigts et les orteils. Il s’agit d’une affection cutanée inflammatoire. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’eczéma dyshidrosique.

Sommaire
Publié le 22 septembre 2023, mis à jour le 7 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 5 min de lecture
Thèmes :

L’eczéma dyshidrosique, qu’est-ce que c’est ?

Également appelé dyshidrose ou eczéma bulleux, l’eczéma dyshidrosique est une maladie de la peau qui touche les mains et les pieds. Il s'agit d'une forme d'eczéma provoquant de petites ampoules localisées au bord des doigts ou des orteils, sur la paume de la main ou la plante des pieds.

L’eczéma dyshidrosique est souvent associé aux allergies saisonnières et est connu pour être plus virulent au printemps. Les adultes entre 20 et 40 ans sont généralement les plus touchés. Contrairement aux formes d'eczéma plus classiques, les enfants sont plutôt épargnés. Notons enfin que la dyshidrose est une affection bénigne et non contagieuse qui évolue par poussées.

Comment reconnaître un eczéma dyshidrosique ?

Comme les autres formes d'eczéma, la dyshidrose provoque des rougeurs de la peau et de fortes démangeaisons. S'ajoutent à cela des ampoules qui ressemblent à des bulles et donnent son nom à l'eczéma bulleux. La peau tend aussi à desquamer et à s'épaissir de façon importante (lichénification). L'eczéma dyshidrosique provoque également l'apparition de vésicules remplies d'un liquide clair. Lorsque celles-ci éclatent, elles sont remplacées par des plaies suintantes puis des croûtes épaisses.

Même si l'eczéma dyshidrosique touche exclusivement les mains et les pieds, il n’est pas toujours facile à identifier. En effet, les ampoules sont parfois difficilement repérables, à cause de leur petite taille ou lorsque la peau s'épaissit. En outre, l’eczéma dyshidrosique peut s’accompagner d’une autre forme d’eczéma, telle que l’eczéma de contact.

Quelles sont les causes de l’eczéma dyshidrosique ?

La cause exacte de l'eczéma dyshidrosique est encore inconnue à ce jour. Néanmoins, il semblerait que les personnes sujettes à d'autres formes d'eczéma telles que l'eczéma atopique ou l'eczéma de contact soient plus touchées. De plus, la génétique est suspectée de jouer un rôle dans la dyshidrose car on remarque que les personnes sujettes à cette affection ont souvent un proche parent concerné par une forme d'eczéma. Enfin, plusieurs facteurs déclencheurs de crises d'eczéma dyshidrosique ont été identifiés :

  • Les substances allergisantes : pollen, poussière, poils d'animaux...

  • Certains métaux : le nickel présent dans les bijoux, les fermetures à glissière, les boutons métalliques, le cobalt retrouvé dans la vaisselle, les bijoux, les boutons-pression...

  • Le stress.

  • L'humidité : climat humide, ou sudation importante des mains et des pieds.

  • Une infection microbienne.

Eczéma dyshidrosique : quelles sont les solutions ?

Dans le cas où l’eczéma dyshidrosique est marqué, il est recommandé de consulter un dermatologue. Il prescrira un traitement local à base de corticoïdes et parfois d'antibiotiques, s'il s'agit d'une infection bactérienne. Des séances de photothérapie peuvent également être réalisées. En effet, les rayons UV agissent sur l’eczéma dyshidrosique en réduisant le nombre de poussées.

Pour diminuer les symptômes de l’eczéma dyshidrosique, vous pouvez effectuer en complément des bains d'eau froide. Il est en effet recommandé de tremper les pieds et les mains dans de l’eau froide, ou d’opter pour des compresses humides pendant un quart d’heure. Le froid permet notamment d'apaiser les démangeaisons. Veillez à renouveler cette opération trois à quatre fois par jour. Elle doit être suivie de l’application d’un soin hydratant et nourrissant car l'eau peut avoir un effet asséchant.

Sources

  • GOLDENBERG G. & al. Eczema. The Mount Sinai journal of medicine (2011).

  • AZANZA J. & al. Dyshidrotic Eczema: A Common Cause of Palmar Dermatitis. Cureus (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.