Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Gingembre bienfaits peau

Quels sont les bénéfices du gingembre pour la peau ?

Plante naturelle utilisée depuis des siècles pour ses propriétés tonifiantes et anti-nauséeuses, le gingembre est aussi un actif valorisable en cosmétique. En effet, il apporte à la peau de nombreux bienfaits que nous décrivons dans cet article. Poursuivez votre lecture pour connaître toutes les vertus cutanées du gingembre.

Le gingembre est un antioxydant naturel.

Manque d'éclat, accélération du vieillissement cutané, hyperpigmentation... Le stress oxydatif est la cause de nombreuses problématiques cosmétiques. Pour rappel, on parle de stress oxydatif lorsqu'il existe un déséquilibre entre la quantité d'antioxydants et celle de radicaux libres dans les cellules. La solution pour rééquilibrer ce ratio est d'apporter à la peau des antioxydants, notamment dans sa routine de soin.

Le gingembre est en cela un bon allié car il renferme du gingérol et du shogaol, deux antioxydants naturels. Plusieurs études ont montré que ces molécules étaient capables d'inhiber la peroxydation des phospholipides mais aussi de stimuler l'activité d'enzymes antioxydantes endogènes telles que la superoxyde dismutase (SOD) et la glutathion peroxydase (GPx). L'utilisation régulière de gingembre permet ainsi de protéger la peau de certaines agressions communes comme l'exposition aux rayonnements UV ou à la pollution.

Le gingembre a des propriétés antibactériennes.

Parmi les bienfaits du gingembre pour la peau, figure aussi son action antibactérienne. En effet, on retrouve dans l'huile essentielle extraite des rhizomes de cette plante de l'α-pinène ainsi que du limonène, deux terpènes réputés pour leurs effets sur les bactéries dites à Gram positif. Ces vertus antiseptiques de l'extrait de gingembre expliquent qu'il soit souvent utilisé pour formuler des soins destinés aux peaux sujettes aux imperfections ou acnéiques. En effet, si l'acné peut être multifactorielle, elle est fréquemment due à la prolifération de la bactérie à Gram positif Cutibacterium acnes.

Le gingembre a un effet anti-inflammatoire et apaisant.

Allié des peaux sensibles ou sujettes aux irritations, le gingembre est anti-inflammatoire et calmant. Il permet en effet d'atténuer les rougeurs, les irritations et les démangeaisons. Ces effets lui viennent encore une fois de sa composition biochimique, et plus particulièrement du gingérol, du shogaol et du géranial. Ces molécules agissent via divers mécanismes pour réduire la production de cytokines pro-inflammatoires et calmer l'inflammation.

Ainsi, lorsque la peau est légèrement irritée, il est intéressant de se tourner vers l'extrait de gingembre. Le mélange de quelques gouttes avec de l'eau ou une huile végétale suivi de l'application d'une compresse chaude ou d'un massage pendant quelques minutes permet d'apaiser la zone et de réduire les démangeaisons.

Le gingembre a des vertus cicatrisantes.

Le gingembre possède également des propriétés cicatrisantes, intéressantes pour lutter contre les marques d'acné ou les légères coupures. Celles-ci ont notamment été mises en évidence lors d'une étude récente menée sur des rats blessés. En effet, pendant 21 jours, une crème à base de gingembre a été appliquée quotidiennement sur la moitié d'une cohorte de rats. Un corticostéroïde, un médicament anti-inflammatoire, a ensuite été appliqué sur l'ensemble des rats pendant 15 jours. Après quoi, une coupure superficielle a été induite sur la zone traitée. Les scientifiques ont ensuite mesuré le temps de cicatrisation et ont observé qu'il était significativement plus rapide pour la cohorte des rats pré-traités avec du gingembre.

Remarque : les études s'étant intéressées au potentiel cicatrisant du gingembre ayant été faite sur des rats et non des êtres humains, il convient de rester prudent sur son efficacité concernant les coupures ou les marques d'acné.

Le gingembre prévient le vieillissement cutané.

Si l'apparition de rides et le relâchement cutané sont des phénomènes tout à fait naturels, il est aussi compréhensible de vouloir les ralentir. Pour cela, l'incorporation de certains actifs cosmétiques ciblant cette problématique peut être judicieuse. Parmi tous les ingrédients existant sur le marché cosmétique et destinés à prévenir le vieillissement cutané, le gingembre n'est pas le plus connu.

Néanmoins, cette plante présente des propriétés intéressantes pour temporiser le relâchement de la peau. En effet, d'après plusieurs études, le gingembre serait capable de protéger le collagène et l'élastine, deux protéines essentielles à la souplesse et à l'élasticité de la peau. Si le mécanisme exact fait encore l'objet de recherches, il semblerait que le gingembre puisse cibler certains complexes tels que la matrice métalloprotéinase-9, jouant un rôle dans la dégradation du collagène et de l'élastine. En cela, le gingembre pourrait être un ingrédient naturel intéressant pour ralentir le vieillissement cutané.

Le gingembre stimule la circulation sanguine ?

On dit aussi du gingembre qu'il permet d'améliorer la circulation sanguine, propriété utile lorsque l'on souhaite lutter contre les sensations de jambes lourdes ou certains types de cernes ou de poches. Néanmoins, si cet effet du gingembre a bien été démontré lorsque celui-ci est consommé, les preuves scientifiques sont actuellement manquantes en ce qui concerne sa capacité à stimuler la circulation sanguine lorsqu'il est utilisé en application topique.

À noter : Si vous souhaitez booster votre flux sanguin avec un extrait naturel, nous vous recommandons plutôt d'utiliser de la menthe poivrée ou du gel d'aloe vera, deux ingrédients dont les effets sur la circulation ont été davantage étudiés.

Sources

  • KORLAKUNTA J. N. & al. Comparative antioxidant and anti-inflammatory effects of [6]-gingerol, [8]-gingerol, [10]-gingerol and [6]-shogaol. Journal of ethnopharmarcology (2010).

    BALIGA M. S. & al. Ginger (Zingiber officinale Roscoe) the Dietary Agent in Skin Care: A Review. Bioactive Dietary Factors and Plants Extracts in Dermatology (2012).

  • KOR N. M. & al. Physiological and pharmaceutical effects of Ginger (Zingiber officinale Roscoe) as a valuable medicinal plant. European Journal of Experimental Biology (2014).

  • WAHYUDI S. T. & al. Compounds in Indonesian Ginger Rhizome Extracts and Their Potential for Anti-Skin Aging Based on Molecular Docking. Cosmetics (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: