Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Composition d'un concentré illuminateur.

Qu'est-ce-qui compose un concentré illuminateur ?

Incontournable d’un maquillage lumineux, l’illuminateur est l’allié d’un teint frais et éclatant. Ce type de formule peut se présenter sous différentes galéniques (poudres, sticks, crèmes, sérums), mais contient généralement les mêmes catégories d'ingrédients présentées dans cet article.

Publié le 5 décembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 12 min de lecture

Les pigments nacrés, éléments essentiels des concentrés illuminateurs.

Dans les soins illuminateurs, les pigments nacrés apportent l'aspect lumineux du soin sur la peau. Ces ingrédients sont insolubles dans l'eau mais restent en suspension dans les formules. Ils apportent une couvrance à la peau, on les utilise beaucoup en cosmétique.

Les pigments colorés sont mis en suspension grâce à d'autres ingrédients (souvent des huiles) qui jouent le rôle de liants au sein d'une phase généralement aqueuse dite dispersante. Les pigments nacrés peuvent être d’origine minérale, organique, naturelle ou synthétique.

  • Les pigments d’origine minérale sont faciles à repérer dans la liste INCI, leur Colour Index commence par CI 77XXX. Voici les principaux utilisés en cosmétique / maquillage, retrouvés donc fréquemment dans les formules illuminatrices : CI 77891 Blanc (Dioxide de titane, à retrouver dans notre concentré illuminateur), CI 77491 Rouge (Trioxyde de Fer, à retrouver aussi dans notre concentré illuminateur), CI 77499 Noir (Tétraoxyde de fer), Mica Blanc (CI 77019), CI 77492 Jaune (Oxyde de fer)...

  • Les pigments naturels sont généralement d’origine végétale. Leur Colour Index commence par CI 75XXX. Il existe par exemple le CI 75470 Rouge carmin, le CI 75120 Orange (Rocou), le CI 75130 Orange (Beta-carotene), le CI 75300 Jaune (Curcumine, pigment principal du curcuma).

  • Les pigments organiques sont constitués d’au moins un atome de carbone, contrairement aux minéraux qui sont issus de roches. Ces types de pigments sont surtout fabriqués de manière synthétique. On peut citer le CI 77266 Noir de carbone ou encore le CI 74160 Bleu (phtalocyanine).

A savoir, la taille nanométrique de certains pigments est aujourd'hui de plus en plus controversée, notamment en raison de l'inhalation de ces particules et de leurs potentiels dépôts sur les tissus pulmonaires. Chez Typology, nous excluons de nos formules tous matériaux sous forme de nanoparticules.

Les principaux actifs retrouvés dans les concentrés illuminateurs.

Certains concentrés illuminateurs sont de véritables formules hybrides, entre soin et maquillage. Les deux types d'actifs les plus couramment employés dans ces produits sont les suivants.

A savoir, certains soin illuminateurs renferment aussi des filtres UV chimiques et/ou minéraux.

Quels ingrédients controversés peut contenir un concentré illuminateur ?

  • Certaines huiles minérales

    Les huiles minérales sont des matières grasses synthétiques obtenues par distillation et raffinage de combustibles fossiles (houille, pétrole ou certains schistes). Elles sont composées principalement d'hydrocarbures saturés. Parmi les plus populaires, nous avons la paraffine, le silicone et la vaseline. En cosmétique, les huiles minérales sont employées pour lutter contre la sécheresse, la déshydratation cutanée et apporter de la souplesse à la peau. En effet, elles déposent un film occlusif à la surface de la peau, ce qui va limier ses pertes naturelles en eau et la garder artificiellement hydratée.

    Ces huiles minérales ne présentent pas de dangers sur la santé humaine, mais leur procédé de fabrication est très polluant. Prenons l'exemple de l'isododecane, fréquemment retrouvé dans les concentrés illuminateurs. Cet ingrédient est obtenu à la suite d'un procédé appelé vapocraquage, très energivore et polluant. 1 kilo de pétrole ainsi transformé rejette 3,1 kilos de CO2 !

    Les huiles minérales à éviter, blacklistées chez Typology, sont référencées sous les noms INCI suivants : Paraffinum Liquidum, Petrolatum, Paraffin, Mineral Oil, Petrolatum jelly, Cera Microcristallina, Ceresin, Ozokerite, Polyisobutilene, Synthetic wax, Hydrogenated polyisobutene – Isododecane, Isohexadecane, Silicone quaternium ou encore mehylsilanol et Ceresin.

  • Des silicones

    Ces composés sont parfois présents dans les concentrés illuminateurs. Les silicones présentent un impact environnemental inquiétant. Ces molécules chimiquement inertes mettent plus de 400 à 500 ans en moyenne pour se dégrader. Par ailleurs, même si tous les silicones n'ont pas des effets néfastes sur la santé et certains sont totalement sûrs d'emploi, le cyclotétrasiloxane (D4) et le cyclopentasiloxane (D5) sont tous les deux suspectés d'être des perturbateurs endocriniens. D’autre part, le cyclométhicone (mélange de silicones D4, D5 et D6 dans des proportions variables) est reconnu comme perturbateur endocrinien. Il est interdit en bio et ne doit pas être mis sur le marché dans des produits cosmétiques à rincer dans une concentration égale ou supérieure à 0,1 % en poids de chaque substance depuis le 31 janvier 2020.

  • Certains conservateurs antimicrobiens

    Pour éviter le développement de bactéries, certains concentrés illuminateurs renferment du phénoxyéthanol. Or, ce conservateur facilement absorbé par voie cutanée présente un potentiel irritant. Certaines études suspectent aussi des effets neurotoxiques.

  • Certains antioxydants synthétiques

    Le BHA (hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé) peuvent aussi être présents dans des concentrés illuminateurs pour leurs propriétés antioxydantes. Pour les repérer, ils sont généralement en fin de liste INCI. Ils permettent d'éviter l'oxydation et la rancidité des formules. Or, ces deux substances sont suspectées d'être des perturbateurs endocriniens. En quelques mots, les perturbateurs endocriniens sont des molécules capables de dérégler le système hormonal. De plus, l'A.R.T.A.C. (Association Française pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse) les classe parmi les substances potentiellement cancérogènes. Pour finir, les deux molécules sont aussi réputées pour être sensibilisantes, donc être source d'allergies.

Selon le principe de précaution, nous excluons de nos formules de nombreux ingrédients susceptibles de présenter un risque pour la santé humaine ou pour l'environnement pour ne garder que l'essentiel. La transparence et l’authenticité sont de mise à travers des formules simples et courtes, fabriquées en France, apportant une réponse à des préoccupations précises, pour tous les types de peau. Dans cette optique, retrouvez notre liste noire d'ingrédients écartant toutes les substances potentiellement nocives pour la santé et/ou l'environnement.

Découvrez notre concentré illuminateur à la vitamine C et à l’aloe vera.

Nous avons développé un concentré illuminateur formulé à partir de 98% d'ingrédients d'origine naturelle et sans silicones. Pour l'appliquer, rien de plus simple ! Il est à mélanger à votre crème hydratante ou votre sérum teinté, pour un fini lumineux et naturel. Des minéraux réfléchissent la lumière pour réhausser l'éclat naturel de la peau. Il contient également deux actifs essentiels à l'éclat et à l'hydratation de la peau.

  • La vitamine C

    Présente à l’état naturel dans de nombreux végétaux, la vitamine C est un actif anti-oxydant puissant, connu pour illuminer le teint, réduire les taches pigmentaires et ralentir le photo-vieillissement de la peau. Extraite du maïs, notre vitamine C naturelle est stable à la lumière et à la chaleur, et est spécialement développée pour bien pénétrer dans la peau. Cette molécule participe à garder une peau lumineuse en piégeant les radicaux libres générés par les expositions au soleil, la pollution ou le tabac. La peau est alors mieux protégée des agressions extérieures.

  • L’aloe vera

    Riche en minéraux, vitamines et acides aminés, la pulpe d’aloe vera est connue pour ses propriétés hydratantes et apaisantes. Sa grande capacité de rétention d’eau permet de lutter contre la déshydratation et d’adoucir l’épiderme.Il est idéal pour les peaux fragilisées ou abîmées. Son action apaisante est aussi appréciée chez les peaux irritées, sensibles ou sujettes aux rougeurs.

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: