BRONZAGE : La routine pour le prolonger

BRONZAGE : La routine pour le prolonger

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact

Acide férulique

Nom d’usage : Acide férulique, acide 3-(4-hydroxy-3-methoxyphenyl)acrylique, acide 3-méthoxy-4-hydroxycinnamique.
Désignation I.N.C.I. : Ferulic Acid.
Procédé d’obtention : Extraction à partir de l'huile de son de riz brute à l’aide d’un solvant organique, suivie d'une étape de purification par cristallisation après extraction des impuretés à l’hexane.
Source : Végétale.
Nom botanique : Oryza sativa L.
Famille : Poacées.
Partie de la plante extraite : Parois cellulaires de grains de riz.
Provenance, origine : Chine.
Caractéristiques chimiques : Acide phénolique ; Structure proche de celle de l’acide caféique et de la curcumine ; Soluble dans l'eau ; Masse moléculaire : 194,18 g/mol.
Forme galénique : Emulsion, solution colloïdale, solution vraie aqueuse.
Dosage nécessaire dans les produits cosmétiques : De 1,5 à 3%.
Fonctions : Antimicrobien, antioxydant.
Propriétés : Anti-inflammatoire, photo-protecteur, éclaircissant, apaisant, antioxydant, repulpant, régénérant, anti-radicalaire.
Indications : Tous les types de peau mais particulièrement les peaux exposées aux radicaux libres (pollution, tabagisme, exposition aux rayons UV).

Details

Utilisation

Soins visage (sérums, crèmes, brumes solaires, crèmes solaires, patchs yeux).

Moyen de conservation

A conserver à l'abri de la lumière, de l'humidité et de la chaleur.

Contre-indications, précaution d'emploi

L'acide férulique est bien toléré et généralement sans danger pour la plupart des types de peau. Toutefois, dans de très rares cas, un soin à l'acide férulique peut engendrer de légères rougeurs et irritations. Arrêtez alors immédiatement l’utilisation du soin. C'est pourquoi, avant d’utiliser un produit à base d’acide férulique, faites un test sur une petite zone de votre peau et attendez 24 heures pour voir si des éruptions ou d’autres symptômes d’allergie apparaissent. Éviter le contact avec les yeux, mais en cas de contact rincer abondamment à l’eau claire.

En savoir plus

Découverte en 1866 par deux chimistes autrichiens (HLASIWETZ et BARTH), l’acide férulique est présent dans de nombreuses plantes, notamment dans le riz, le maïs, le blé, l’avoine, le seigle, mais également dans la camomille romaine ou le sureau noir, où il participe à la solidification des parois des cellules végétales grâce à ses propriétés antioxydantes, permettant ainsi de résister à l’action néfaste des radicaux libres. Son nom provient de "Ferula", une plante herbacée de la famille des Apiacées. Il est aussi utilisé comme additif alimentaire afin d'éviter le changement de couleur des aliments, en réduisant le phénomène d’oxydation.