masques visage

Découvrez ici votre type de peau

Sélection
Par catégorie
Par préoccupation
Coffrets & Kits
Routines visage
Routines personnalisées
Aide et Contact

Notre liste noire d'ingrédients

Publié le 25 mars 2021 , par La rédaction 3 min de lecture
Share

Selon le principe de précaution, nous excluons de nos formules de nombreux ingrédients susceptibles de présenter un risque pour la santé humaine ou pour l'environnement, parmi lesquels :

Nanomatériaux: de toute petite taille (1-100 nm), ils sont susceptibles de pénétrer profondément dans l’organisme et d’y provoquer des effets inconnus. La réglementation impose que la mention [NANO] précède ces ingrédients mesurant moins de 100 nm.

Silicones : fréquemment utilisés pour leur apport sensoriel, les silicones ne présentent aucun risque pour la santé humaine. Ils sont cependant très peu biodégradables et polluent l’environnement par écoulement dans les eaux usées.

Parabènes : utilisés comme conservateurs, les parabènes sont de potentiels perturbateurs endocriniens (= qui dérèglent l’équilibre hormonal). Depuis 2014, certains parabènes sont interdits d’utilisation dans les cosmétiques. Par précaution, nous excluons toute cette famille de molécules de nos formules.

Ingrédients d'origine animale : notre engagement vegan nous pousse à chercher des alternatives à toutes les matières premières d’origine animale ou produites par des animaux utilisées en cosmétique : collagène animal, lanoline de mouton, cire d'abeille, ...
Conformément à la réglementation européenne, nos produits ne sont pas testés sur les animaux.

Fragrances de synthèse : Nous ne rajoutons pas de parfums de synthèse à nos formules, ceux-ci pouvant être irritants. Nos formules ont l'odeur naturelle des ingrédients utilisés. Ainsi certaines formules à base d'huiles essentielles utilisées pour leur vertus, sont odorantes, et si celles-ci contiennent des allergènes, il seront alors toujours indiqués sur la page produit.

Phenoxyéthanol : conservateur facilement absorbé par voie cutanée, il présente un potentiel irritant. Certaines études suspectent des effets neurotoxiques.

Chlorphenesine : conservateur dérivé du chlore. Son procédé de fabrication est très polluant.

Phtalates : agents fixateurs et plastifiants, permettant aux parfums de tenir plus longtemps ou empêchant les vernis de s’écailler, mais que l’on peut aussi retrouver dans les emballages plastiques des cosmétiques. Ils sont soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens.

Sulfates : agents moussants irritants pour la peau.

Libérateurs de formaldéhyde : conservateurs libérants progressivement de petites quantités de formol, un composant irritant et soupçonné cancérogène.

PEG : dérivés du pétrole, les PEG sont utilisés comme épaississant, émulsifiant, tensioactif ou humectant. Bien que couramment utilisés dans les produits cosmétiques ou shampooings, les PEG sont soupçonnés d’être cancérogènes et sont également très peu biodégradable. De plus, leur procédé de fabrication entraîne la formation d’un déchet extrêmement polluant : le dioxane.

Ethanolamines : composants à risque de former une molécule potentiellement cancérigène en présence de nitrite. Ce mécanisme est connu et contrôlé, cependant, la toxicité pour l'environnement de ces ingrédients nous poussent à les écarter de nos formulations.

EDTA : permet de stabiliser les formules cosmétiques dans le temps mais pollue l’environnement et en particulier les milieux aquatiques.

Propylène Glycol : issu de la pétrochimie, son utilisation dans de trop nombreux cosmétiques présente un risque pour l'environnement.

Triclosan/Triclocarban : conservateurs néfastes pour l’environnement, en particulier pour les organismes aquatiques.

Méthylisothiazolinone : conservateur utilisé pour remplacer les parabènes, mais qui s'avère irritant et pouvant causer de l'eczéma de contact. Son utilisation est très réglementée en Europe.