Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Tout savoir sur la méthode du rétinol sandwich.

Qu'est-ce-que le "rétinol sandwich" ?

Pour plusieurs, malgré ses effets bien connus sur la fermeté de la peau, l'atténuation des rides et ridules ou encore la diminution de la taille des pores, l'action du rétinol peut rimer avec irritations et rougeurs. Or, cette mauvaise réputation influence négativement sur ce composant considéré comme le plus complet à ce jour. Ainsi, la technique d'application du "rétinol sandwich" a été imaginée pour contrer ses effets indésirables. Mais de quoi s'agit-il vraiment ? Est-ce bonne idée ?

Publié le 2 janvier 2023, par Stéphanie, Doctoresse en Sciences de la Vie et de la Santé — 9 min de lecture

Le rétinol, un actif de référence avec des inconvénients.

Le rétinol est une forme de rétinoïde qui fait partie de la famille des vitamines du groupe A, dont son action n'est plus à prouver. Il se démarque des autres ingrédients actifs semblables, comme les peptides, grâce à son efficacité et sa polyvalence. Bien que la vitamine A soit produit naturellement par le corps qui est essentielle au développement cellulaire, il a été établi que son application topique permettait de préserver l'intégrité de la peau.

Concrètement, cette molécule stimule la production naturelle de collagène, d'acide hyaluronique et d'élastine qui participent au maintien de la structure de la peau, régule l'activité des mélanocytes responsables de la pigmentation, accélère le renouvellement des cellules en surface, et régule la production de sébum en réduisant la taille et la sécrétion des glandes sébacées. Il améliore ainsi visiblement l'apparence des rides, l'uniformité du teint, la texture de la peau, ainsi que sa fermeté et sa densité, en travaillant à la fois en surface et en profondeur.

Or, le rétinol peut provoquer des inconforts cutanés, dont les plus courants sont les tiraillements, de légères rougeurs, un dessèchement, une desquamation et une peau plus sensible, des effets temporaires qui peuvent se produire lorsque vous commencez à utiliser des soins concentrés au rétinol. Cependant, ces effets disparaissent en général une fois que la peau s'est adaptée et tolère de mieux en mieux l'actif (période de rétinisation). Ce temps varie d'une personne à une autre, selon votre type de peau, de la concentration au rétinol utilisée et de votre routine de soins actuelle. Selon des études cliniques, il serait d'environ 2 à 3 semaines.

Pourquoi le rétinol irrite la peau ? Le rétinol a une fonction similaire à une action exfoliante, c'est-à-dire qu'il élimine les cellules mortes en surface pour en générer de nouvelles en activant le renouvellement cellulaire, mais il n'en ait pas un pour autant. Ce phénomène a alors tendance à assécher la peau puisque le renouvellement cellulaire est plus rapide, et à la rendre hypersensible. Néanmoins, au bout de plusieurs semaines, la peau devrait avoir eu le temps de s'habituer.

Cependant, en cas d'irritation intense et prolongée, de sensation de brûlure ou d'éruptions plus graves, cessez d'utiliser le rétinol et consultez un médecin. Ces signes indiquent probablement que vous ne tolérez pas le rétinol ou que votre peau est trop sensible pour cet actif.

La technique du "rétinol sandwich" : comment ça marche ?

Le "rétinol sandwich" est une nouvelle technique d'application de soin au rétinol, notamment destinée aux personnes ayant la peau sèche et/ou sensible. Il consiste à appliquer un sérum à base de rétinol entre deux couches de crème hydratante. Cette méthode permet ainsi de profiter des bienfaits du rétinol sans irriter la peau.

Comment réaliser le rétinol sandwich ?

Après avoir nettoyé la peau du visage, plutôt que de passer directement à l'application du sérum au rétinol, commencez par étaler une couche de crème hydratante sur peau humide. Une fois qu'elle est complètement sèche, vous pouvez appliquer une couche de soin à base de rétinol. Après avoir laissé le temps au rétinol d'être bien absorbé, terminez par une deuxième couche de crème hydratante.

Le rétinol sandwich pour réduire les effets secondaires : bonne ou mauvaise idée ?

Cette technique permet soit disant d'obtenir les bienfaits uniques du rétinol, tout en minimisant tout inconfort généralement associé à une première utilisation. En effet, la crème hydratante appliquée en-dessous et au-dessus du soin au rétinol va agir comme une barrière physique protectrice sur la peau grâce aux composés occlusifs (huile minérale, paraffine, squalène, silicone, beurre de karité, lanoline, cire d'abeille...) qu'elle contient. La première couche de crème hydratante va permettre de limiter l'absorption des molécules de rétinol par la peau et donc de réduire ces effets indésirables. La seconde couche permet quant à elle de réduire le risque de sécheresse et de desquamation.

Cette méthode peut ainsi aider les personnes à la peau sensible de prévenir les irritations dues à l'utilisation de soin concentré au rétinol mais permet aussi des applications plus régulières, tout en profitant des avantages de cet ingrédient actif. Toutefois, l'application d'une couche de crème hydratante en amont peut compromettre les effets du rétinol. Cette technique risque de bloquer l'absorption et la pénétration du rétinol dans les couches cutanées, diminuant ainsi l'efficacité et l'action du soin. De même, il n'existe pas à l'heure actuelle d'études scientifiques qui soutiennent cette méthode d'application du rétinol. Ainsi, si vous n'avez pas la peau sensible, il est préférable d'ignorer cette technique.

Des recommandations et alternatives à cette méthode ? L'ajout d'actifs hydratants, apaisants ou anti-inflammatoires (niacinamide, peptides, céramides, bisabolol...) dans la formule du soin peuvent contribuer à minimiser son potentiel irritant. En effet, pendant les premières semaines, la peau peut avoir besoin d'une hydratation intense et ainsi apaiser le dessèchement temporaire. Il est également possible d'augmenter graduellement la fréquence d'application du soin au rétinol au fil du temps pour donner le temps à la peau de s'acclimater à la puissance de l'actif. Bien que le rétinol soit considéré comme un actif puissant face aux imperfections et au vieillissement cutané, il est possible d'opter pour un soin contenant du bakuchiol, qualifié comme étant un "rétinol like végétal". Ces effets secondaires sont aussi contrôlables grâce aux progrès en terme de formulation, avec notamment l'encapsulation du rétinol dans des microgouttelettes huileuses, des nanoparticules de silicone ou encore de chitosan. Sous cette forme, le rétinol va pouvoir pénétrer plus profondément dans la peau sur une période plus longue pour une libération en continu et une diffusion progressive, au lieu de submerger la peau dès le départ avec une forte concentration en rétinol.

En conclusion, le "rétinol sandwich" ne présente pas de risques particuliers. Par contre, l'inconvénient potentiel est que les occlusifs présents dans la crème hydratante, connue pour retenir l'humidité, risque d'entraîner une pénétration minimale du rétinol et donc de ne pas profiter pleinement de ses bienfaits.

Sources :

  • PERRIER E. & al. Contribution of encapsulation on the biodisponibility of retinol. International Journal of Cosmetic Science (2004).

  • WEINDL G. & al. Retinoids in the treatment of skin aging: an overview of clinical efficacy and safety. Clinical Interventions in Aging (2006).

  • ZAUSCHER S. & al. Encapsulation and controlled release of retinol from silicone particles for topical delivery. Journal of Controlled Release (2018).

  • SIVAMANI R. K. & al. Prospective, randomized, double-blind assessment of topical bakuchiol and retinol for facial photoaging. British Journal of Dermatology (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: