Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Découvrez notre sélection de soins pour cibler les signes de l’âge.

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Pourquoi faut-il se laver après la piscine ?

Pourquoi faut-il se laver après la piscine ?

Pour des raisons hygiéniques, il est connu qu'il faut se laver avant d'entrer dans une piscine. Se laver après une baignade est tout aussi important ! Découvrez pourquoi dans cet article.

Thèmes :

L'utilisation de substances chlorées dans les piscines.

Afin de prévenir le risque de développement de bactéries, d'algues et de champignons dans l'eau, des produits traitants tels que le chlore ou encore l'hypochlorite de calcium sont ajoutés dans les piscines. En effet, ces substances sont les plus couramment utilisées car elles ont d'excellentes propriétés désinfectantes, et sont également appréciées pour leur petit prix et leur facilité d'utilisation.

Cependant, lorsque l'eau chlorée rentre en contact avec les matières organiques apportées par les baigneurs (sueur, urine, cheveux, peaux mortes, salive, cosmétiques, etc...), des chloramines se forment dans le bassin, composés chimiques provenant de la réaction entre le chlore et l’ammoniac et pouvant entraîner des irritations des yeux, des voies respiratoire, ainsi que de la peau. Ils sont également à l'origine de la forte odeur javellisée si caractéristique des piscines qui imprègne la peau, les cheveux et les tissus. D'autres facteurs peuvent également engendrer une production plus importante de chloramines, tels que la température élevée de l'eau ou encore l'agitation (bain à remous, cascades). Lors de cette réaction chimique, des sous-produits volatiles (trichloramines) se forment aussi et se dégazent dans l'air, produisant alors des odeurs désagréables.

Pourquoi faut-il passer par la case douche après la piscine ?

Au niveau de la peau, l'eau elle-même ainsi que les chloramines formées ont des effets néfastes. En effet, ils modifient la composition de la couche cornée ce qui assèche la peau. Les effets diffèrent selon la durée d'exposition :

  • Pour la nage récréative : Une sécheresse cutanée, des démangeaisons, un érythème, des dermatites allergiques de contact et des urticaires de contact ont été identifiés.

  • Dans le cas de baignade répétées ou de sports aquatiques : Un large spectre de dermatoses ont été identifiées. La xérose est l'une des affections qui touche le plus les nageurs, notamment ceux qui ont la peau sensible et atopique (eczéma) car leur barrière cutanée est déjà sensibilisée. De plus, chez les maîtres-nageurs et les entraîneurs, davantage de verrues et de mycoses ont été identifiés dû à l'environnement humide.

Note : La xérose est une affection cutanée qui désigne une peau sèche. Elle apparaît lorsque la teneur en eau au niveau de la couche cornée est inférieure à la normale. Ainsi, le film hydrolipidique ne permet plus d'assurer son rôle de protection et la perte en eau s'accentue. La peau est donc sèche et rugueuse avec des sensations d'inconfort (tiraillements, rougeurs, démangeaisons).

Le chlore présent dans l'eau de piscine possède également des effets néfastes pour les cheveux. En effet, il décape la fibre capillaire favorisant le soulèvement des écailles au niveau de la cuticule qui ne peuvent plus jouer leur rôle protecteur. Ainsi, les cheveux sont cassants et rêches. De plus, le chlore dénature la couleur naturelle des cheveux : les cheveux sombres peuvent s'éclaircir et les cheveux blonds peuvent présenter des reflets verts. En cas de baignades fréquentes, le chlore affaiblit la couche cornée de la peau du cuir chevelu causant irritations, sécheresse et déshydratation.

Ainsi, après la piscine, la douche est indispensable pour retirer les résidus de chlore sur la peau et les cheveux. De plus, l'utilisation de produits hydratants et relipidants pendant la douche permettra de rééquilibrer la barrière cutanée au niveau de la peau et du cuir chevelu, et de restaurer la cohésion de la cuticule du cheveu.

Routine de soins à avoir après une séance à la piscine.

Lorsque vous avez fini de vous baigner, rincez-vous la peau du corps directement à l'eau claire afin d'élimer les substances chlorés sur votre peau. Enchaînez avec l'utilisation d'un gel douche surgras au pH neutre ou d'une huile de douche qui seront plus respectueux pour votre peau. Avec 2,5% de vitamines E (INCI : "Tocopherol") et F (INCI : "Linoleic Acid, Linolenic Acid"), ainsi que du squalane et de l'extrait d'amande amère, notre huile de douche relipidiante nourrit profondément la peau et réduit les sensations de tiraillements. Pour la peau de votre visage, nettoyez-la avec le lait nettoyant hydratant. Il contient de l'acide hyaluronique et de l'huile de coco qui sont des actifs hydratants et nourrissants. Il est également composé d'extrait de camomille connue pour ses vertus calmantes. Ainsi, il restaure la barrière hydrolipidique et calme les irritations.

Si vos cheveux sont entrés en contact avec l'eau chlorée, nettoyez-les également. Optez alors pour notre shampooing nutrition qui laver les cheveux tout en hydratant et en apaisant le cuir chevelu. Il est composé d'1% de complexe de biolipides et d'huile de camélia qui rééquilibrent le taux de lipides dans la couche cornée. Il contient également de l'aloe vera qui hydrate et apaise le cuir chevelu. Appliquez ensuite un masque cheveux réparateur à base de céramides biomimétiques, de beurre de mangue et d'huile d'avocat qui permettent de restaurer la cohésion de la cuticule. Les écailles sont comblées, la cuticule est lissée et le cortex mieux protégé.

Source :

  • QUIRCE S. & al. Health effects of exposure to chlorination by-products in swimming pools. Allergy (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: