3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Prévention acné de grossesse.

Acné de grossesse : comment la prévenir ?

Tout comme la puberté, la grossesse est un moment propice à la survenue de l'acné à cause des variations hormonales. L'acné de grossesse peut-être une source de souffrance psychologique chez les femmes enceintes. Est-il possible de prévenir son apparition ?

Sommaire
Publié le 4 mars 2024, par Sandrine, Rédactrice Scientifique — 8 min de lecture
Thèmes :

L'acné, une influence hormonale.

L’acné est une pathologie cutanée qui se caractérise par l’apparition de boutons et de petites lésions sur la peau. Ces symptômes sont causés par une hypersécrétion de sébum par les glandes sébacées au niveau des follicules pilosébacés qui obstrue les pores de la peau. Cet environnement riche en gras favorise la prolifération d’une bactérie, Cutibacterium acnes qui sécrète des substances pro-inflammatoires à l’origine de l’inflammation. 

L’acné est très souvent sous influence hormonale. En effet, les hormones stimulent l’activité des glandes sébacées, productrices de sébum. C'est le cas lors de périodes de bouleversements hormonaux comme à l’adolescence ou à l'âge adulte avec les cycles menstruels, la grossesse et la ménopause. 

Près de 30% des femmes ont de l'acné durant la grossesse. Elle survient en général au 3ème trimestre, période à laquelle l'imprégnation hormonale est la plus importante. Toutes les femmes peuvent être touchées, mais celles ayant eu de l'acné dans l'adolescence et/ou lors de précédente(s) grossesse(s) sont plus à risque. L'acné de grossesse disparaît généralement après l'accouchement.

L'acné de grossesse est causée par les variations hormonales durant cette période. En effet, pendant la grossesse, le taux de progestérone, une hormone sexuelle, monte en flèche. Ces hormones peuvent agir sur les récepteurs au niveau des glandes sébacées et stimuler la production de sébum. Cette hypersécrétion de sébum a pour conséquence l'apparition de l'acné.

La progestérone est une hormone très importante durant la grossesse. Elle favorise la nidation de l'œuf, permet le maintien de la gestation et prépare la glande mammaire à la lactation. Une étude chez les rats a montré que chez les femelles, la progestérone induit une augmentation de la production de sébum. Toutefois, le lien entre progestérone et acné n'est pas encore bien établi. Il est supposé que la progestérone se lie à un récepteur des glandes sébacées capable d'activer la protéine kinase C (PCK). Cette dernière stimule la production de sébum en augmentant l'activité de la phospholipase A2 (PLA2), une enzyme qui décompose les phospholipides membranaires en acides gras libres et en lysophospholipides, des précurseurs du sébum.

Quels gestes adopter pour prévenir l'acné de grossesse ?

Pendant la grossesse, on recommande généralement d'avoir une routine de soin la plus minimaliste possible et de bien vérifier que les produits utilisés sont adaptés aux femmes enceintes. Même si l'acné de grossesse est sous l'influence de variations hormonales, certains gestes permettent de prévenir la formation de boutons et de comédons.

  • Nettoyez votre peau matin et soir. Afin d'éviter que les impuretés ne s'accumulent à la surface de la peau, il est recommandé de nettoyer son visage matin et soir à l'aide d'un soin doux. Cela aide également à lutter contre l'excès de sébum et permet d'éliminer les particules qui pourraient accentuer l'obstruction des pores. La peau s'en trouve assainie.

  • Utilisez des soins locaux.

    Si vous souffrez d'acné, votre dermatologue vous prescrira probablement des soins locaux à application topique. Ceux-ci sont à utiliser uniquement sur les comédons et ne s'appliquent pas de façon uniforme sur tout le visage. En effet, les soins locaux sont très concentrés en actifs, souvent en acide salicylique, dont l'utilisation pendant la grossesse ne présente pas de danger. Les soins locaux sont efficaces sur les imperfections mais peuvent s'avérer irritants sur une peau nette.

  • Hydratez votre peau matin et soir.

    Même lorsque l'on souffre d'acné, il ne faut pas négliger l'hydratation bi-quotidienne de la peau. En effet, celle-ci assure le bon fonctionnement de la barrière cutanée et le maintien du film hydrolipidique à sa surface. Or, lorsque ce dernier est fragilisé, les glandes sébacées réagissent en produisant encore plus de sébum qu'à l'ordinaire afin de le reconstituer, ce qui peut aussi favoriser les poussées d'acné. Choisissez plutôt une crème hydratante fluide et non-comédogène, ayant une texture légère et ne laissant pas de fini gras à la surface de la peau.

  • Appliquez quotidiennement une crème solaire large spectre.

    Il est important de se protéger des rayons UV, y compris lorsque l'on souffre d'acné. En effet, le soleil favorise l'épaississement de la peau, ce qui est susceptible d'obstruer les pores. De plus, les UV ont un effet asséchant sur la peau, qui réagit en produisant davantage de sébum, contribuant à l'apparition de comédons.

  • Ne négligez pas l'impact de l'alimentation.

    Certains aliments peuvent induire la formation de l'acné. Adoptez une alimentation saine et équilibrée avec des aliments à faible indice glycémique et anti-inflammatoire.

  • Gérez votre stress.

    Au cours d'une grossesse, le stress est très fréquent. Toutefois, il peut provoquer des poussées d'acné et également mettre en danger le foetus. Ainsi, nous vous conseillons de pratiquer une activité physique douce (yoga par exemple) ou d'autres activités relaxantes.

  • Évitez de toucher votre visage.

    L'un des réflexes à garder à tout prix en tête quand on a des comédons est d'éviter de toucher son visage. En effet, nos mains transportent de nombreuses bactéries qui pourraient propager ou aggraver l'acné. Il faut donc s'abstenir au maximum de toucher son visage et bien se laver les mains avant de le faire.

Sources

  • SHUSTER S. & al. Effect of progesterone on sebaceous glands. Postgraduate Medical Journal (1978).

  • ZOUBOULIS C. C. Acne and sebaceous gland function. Clinics in Dermatology (2004).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: