3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Différence prébiotiques probiotiques postbiotiques

Prébiotiques, probiotiques, postbiotiques : quelles différences ?

Suite au développement des connaissances sur le microbiote ces dernières années, de nouveaux termes comme probiotiques, prébiotiques et postbiotiques ont émergé. Ces mots, faciles à confondre, ne sont pourtant pas synonymes. Quelles sont les différences entre les prébiotiques, les probiotiques et les postbiotiques ? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Sommaire
Publié le 29 mars 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture

Le microbiote, en bref.

Pour comprendre ce que sont les prébiotiques, les probiotiques et les postbiotiques et quels sont leurs intérêts, il est important d'avoir en tête quelques connaissances-clés sur le microbiote. Ce terme désigne l'ensemble des micro-organismes vivant dans un milieu spécifique. Notons qu'il n'existe pas un mais plusieurs microbiotes dans le corps humain, le plus peuplé étant le microbiote intestinal. Les bactéries, levures et virus des microbiotes sont organisées en communautés complexes, dont l'équilibre est fragile.

Ces micro-organismes ont un rôle essentiel dans la santé et l'immunité des individus et assurent notamment notre protection contre les pathogènes. Les différents microbiotes ont également des missions spécifiques qui leur sont propres : le microbiote intestinal participe à la digestion, le microbiote cutané contribue à la fonction barrière de la peau, etc. Ces rôles peuvent être compromis en cas de déséquilibre des populations de micro-organismes. Pour pallier ce problème, l'utilisation de prébiotiques, probiotiques et postbiotiques peut être intéressante.

Qu'est-ce qu'un probiotique ?

Les probiotiques sont des micro-organismes extérieurs à l’organisme. D'après la définition donnée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO), les probiotiques sont des "micro-organismes vivants qui, consommés en quantité adéquate, exercent un effet sur la santé de l’hôte". Utilisés aussi bien dans l'industrie alimentaire que cosmétique, les probiotiques ont une application thérapeutique étendue. Ils peuvent notamment être utilisés dans le traitement des maladies intestinales, des maladies néonatales et des maladies immunitaires, ainsi que dans la réduction de la pression artérielle, le ralentissement du vieillissement, la lutte contre les tumeurs et les maladies du système nerveux central.

Pris par voie orale, les probiotiques enrichissent le microbiote intestinal et améliorent la digestion et l'assimilation des nutriments. Ils aident également à renforcer le système immunitaire en rétablissant l'équilibre du microbiote. Les probiotiques présents dans les cosmétiques ont également un vaste champ d'action et ont des propriétés antioxydantes, photoprotectrices, raffermissantes, hydratantes et blanchissantes. Les probiotiques les plus utilisés dans les soins de la peau et des cheveux sont les bactéries Lactobacillus.

En raison de leurs nombreux bienfaits, il est estimé que l'industrie mondiale des probiotiques croît à un rythme de 15 à 20 % par an.

Prébiotique : de quoi parle-t-on ?

Les prébiotiques sont en quelque sorte la nourriture des probiotiques. Il s'agit des glucides et fibres non digestibles utilisés sélectivement par le microbiote intestinal. Les prébiotiques peuvent modifier la composition et les activités métaboliques du microbiote et doivent offrir des avantages pour la santé de l’hôte. Ils stimulent notamment la croissance de certaines bactéries de l’intestin pour permettre à ces dernières d’exercer correctement leurs fonctions sur l’organisme. Au niveau de la peau, ils assurent l'équilibre du microbiote afin que certains micro-organismes ne prennent pas le dessus sur d'autres et entraînent la fragilisation de la barrière cutanée.

Fréquemment associés aux probiotiques en cosmétique, les prébiotiques sont surtout incorporés aux soins ciblant les imperfections. En effet, un déséquilibre de la flore cutanée, et plus précisément une prolifération des bactéries Cutibacterium acnes, est l'un des facteurs déclencheurs de l'acné. En permettant le rééquilibre du microbiote de la peau, les prébiotiques luttent contre la source des boutons. Ils peuvent également être utilisés dans des produits destinés aux personnes souffrant de rosacée ou d'eczéma, ces dermatoses pouvant parfois être liées à un déséquilibre du microbiote.

Que signifie le terme "postbiotique" ?

L’ISAPP (International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics) définit les postbiotiques comme "des préparations de micro-organismes inanimés et/ou de leurs composants conférant un bénéfice pour la santé de l’hôte". En d'autres termes, il s'agit du résultat de la fermentation des prébiotiques par les probiotiques. Il peut s’agir de peptides, d’acides organiques, de polysaccharides, d’enzymes ou encore de protéines.

Moins connus que les prébiotiques et les postbiotiques, les postbiotiques ont pourtant des effets positifs sur l'organisme. Ils sont notamment capables de moduler la réponse immunitaire, inhiber la fixation de certains agents pathogènes et maintenir les barrières intestinales. Par ailleurs, les postbiotiques ont des propriétés antimicrobiennes et antioxydantes intéressantes non seulement pour le microbiote intestinal mais aussi pour le microbiote cutané. Autre avantage non négligeable des postbiotiques : s'agissant de micro-organismes non vivants, ils ne présentent aucun risque de translocation bactérienne de l'intestin vers le sang, ni d'acquisition de gènes de résistance aux antibiotiques.

Sources

  • OUWEHAND A. & al. The Production and Delivery of Probiotics: A Review of a Practical Approach. Microorganisms (2019).

  • ABENAVOLI L. & al. From Pre- and Probiotics to Post-Biotics: A Narrative Review. International Journal of Environmental Research and Public Health (2022).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: