Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Effets indésirables extrait d'ortie.

Ortie : quels sont les effets indésirables en application cutanée ?

L’ortie est une plante urticante dont le contact avec la peau provoque une irritation et des démangeaisons. Il est néanmoins possible d'obtenir à partir de ses feuilles un extrait aux multiples bienfaits pour l’organisme, la peau et les cheveux. Cet extrait a-t-il les mêmes propriétés urticantes et allergènes que la feuille d'ortie ? Découvrez si son application cutanée entraîne des effets indésirables.

L’ortie, qu’est-ce que c’est ?

L’ortie est une plante s'épanouissant dans des climats tempérés. Elle est caractérisée par des feuilles urticantes qui provoquent des réactions inflammatoires à la surface de la peau. L'ortie appartient à la famille des Urticacées, regroupant de nombreuses espèces. Deux d’entre elles sont parfois incorporées dans les soins cosmétiques, à savoir l’Urtica dioica, ou ortie dioïque, et l’Urtica urens, ou ortie piquante. L’ortie est utilisée comme ingrédient médicinal et cosmétique depuis l’Antiquité. Les Égyptiens s'en servaient notamment pour renforcer la pousse de leurs cheveux et les rendre plus brillants.

L'ortie apporte également une foule de bienfaits à la peau. Séborégulatrice, elle est l'alliée des peaux grasses et aide à combattre l'excès de sébum. À cela s'ajoutent des propriétés antibactériennes contre Cutibacterium acnes et anti-inflammatoires, faisant de l'ortie un ingrédient idéal pour atténuer l'acné. Notons aussi qu'elle est capable d'inhiber l'activité de la collagénase et de l'élastase, deux enzymes participant au vieillissement de la peau. Enfin, l'ortie possède des propriétés antioxydantes grâce aux polyphénols qu'elle contient. Elle peut ainsi protéger la peau des radicaux libres, des molécules notamment générées dans l'organisme après une exposition aux UV et provoquant plusieurs désordres cutanés (hyperpigmentation, relâchement cutané, mélanomes...).

Des effets indésirables de l'extrait d'ortie en application cutanée ?

Contrairement à la feuille d'ortie, l'extrait d'ortie retrouvé dans les soins cosmétiques est un ingrédient n'entraînant pas d'irritations. Sa concentration ne fait d'ailleurs pas l'objet d'une restriction par la réglementation cosmétique européenne qui repose sur le Règlement (CE) n° 1223/2009. Ce dernier établit les exigences applicables aux produits cosmétiques, fournissant ainsi un cadre réglementaire pour leur commercialisation. Cela inclut des mesures telles que la notification des produits sur le marché, la tenue d'un dossier d'information sur la sécurité du produit, ou encore des restrictions de concentration lors de l'incorporation d'un actif dans une formule.

Néanmoins, l'ortie est généralement utilisée à des taux compris entre 2 et 10% dans les soins cosmétiques, une concentration supérieure n'entraînant pas de bénéfices supplémentaires. De plus, cet ingrédient peut être utilisé par toute la famille, y compris les enfants de plus de trois ans. Il n'est pas non plus déconseillé aux femmes enceintes et/ou allaitantes.

Notons toutefois que l'application cutanée d'un soin à base d'extrait d'ortie entraîne parfois une légère sécheresse de la peau. Cet effet indésirable est loin d'être systématique mais est quelquefois observé. Cela dépend aussi des autres ingrédients présents dans la formule du soin. De plus, il arrive que certaines personnes soient allergiques à l'extrait d'ortie. L'application de cet ingrédient sur leur peau provoque des rougeurs et des démangeaisons provisoires.

Quelles sont les précautions d’emploi avant d'utiliser de l’extrait d'ortie ?

Si vous venez d'acheter un soin à base d'extrait d'ortie, il est bon de prendre quelques précautions avant de profiter de ses bienfaits. Nous vous recommandons tout d'abord de réaliser un test de tolérance, afin de vérifier que l'utilisation de cet ingrédient n'entraîne pas de rougeurs, de démangeaisons, ou d'allergies sur votre peau. Pour cela, appliquez une petite quantité de soin sur une petite partie de votre visage, au creux de votre coude ou derrière votre oreille. Si vous ne remarquez aucune réaction indésirable dans les 24 heures qui suivent, c'est que votre peau tolère bien l'ortie.

Sources

  • Règlement (CE) No 1223/2009 du Parlement Européen et du Conseil.

  • BENMOUSSA A. & al. Mise en valeur du potentiel nutritionnel et thérapeutique de l’ortie dioïque (Urtica dioïca L.). Hegel (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: