3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
L'huile de ricin est-elle dangereuse ?

L'huile de ricin est-elle dangereuse ?

Également appelée « Castor oil » ou huile de castor par anglicisme, l’huile de ricin est un liquide visqueux voire collant répandu depuis des millénaires dans l'univers du soin. Selon la légende, Cléôpatre l'utilisait même comme huile démaquillante. Mais existe-t-il des effets secondaires et des contre-indications liés à son utilisation ? Eléments de réponse dans cet article.

L'huile de ricin en quelques mots.

L’huile de ricin est issue de la pression à froid des graines du Ricinus communis, une plante de la famille des Euphorbiacées. Elle est utilisée dans des domaines divers et variés, comme la peinture ou encore la médecine (surtout pour soigner la constipation). Sa teneur particulièrement élevée en oméga-9 et plus précisément en acide ricinoléique (à plus de 80%) lui confère des propriétés bactéricides. Elle permet ainsi de lutter contre l'acné, et présente en plus l'avantage d'être non-comédogène. Par ailleurs, elle renforce aussi les ongles et les follicules pileux comme les cheveux, les poils de barbe, les cils et les sourcils.

L’huile de ricin est-elle dangereuse ?

Non, l’huile de ricin n’est pas dangereuse. Toutefois, après la première pression à froid, le liquide obtenu doit faire l’objet d’une filtration pour éliminer les traces de ricine. Cette dernière est une substance toxique contenue dans la graine de Ricinus communis crue. Néanmoins, la ricine n’étant pas soluble dans l’huile, l’usage de l’huile de ricin filtrée n’est pas dangereux, contrairement à la consommation de la graine de ricin entière. L’ingestion de cette partie de la plante peut générer des effets indésirables comme les troubles digestifs ou un impact sur la pression artérielle.

Quelles sont les effets secondaires de l’huile de ricin par voie topique ?

Elle n’est pas considérée comme un irritant cutané important, mais elle peut irriter les personnes sensibles. L'application d’huile de ricin peut provoquer une réaction cutanée allergique appelée dermatite de contact.

Par ailleurs, une étude a identifié l’acide ricinoléique comme l’allergène le plus commun dans les rouges à lèvres. Les chercheurs ont également découvert que l’acide ricinoléique peut causer une éruption cutanée et des lèvres enflammées.

La FDA (Food and Drug Administration) mentionne que l’huile de ricin peut irriter les yeux. Cette substance étant parfois conseillé pour lutter contre les cernes même si aucune étude scientifique tangible n'atteste cette propriété, il est de mise d'être précautionneux si vous appliquez l'huile de ricin sur le contour des yeux.

Quelles sont les effets secondaires de l’huile de ricin en application capillaire ?

Seule une étude a mis en lumière des effets indésirables de l'huile de ricin sur les cheveux, appelé "feutrage aigu de cheveux". Les cheveux deviennent durs, tordus, et empêtrés. Ces symptômes sont apparus après l’utilisation de l’huile de ricin pour la première fois par des personnes en bonne santé.

Existe-t-il des contre-indications à l'huile de ricin en application externe ?

Il n'existe aucune contre-indications à l'huile de ricin en application cutanée pour les femmes enceintes et/ou allaitantes ainsi que les jeunes enfants. Elle peut être utilisée sans risque dans ces cas-là.

Sources :

  • Yung-Hian Leow & al., Pigmented contact cheilitis from ricinoleic acid in lipsticks, Case Reports Contact Dermatitis, (2003).

  • Final report on the safety assessment of Ricinus Communis (Castor) Seed Oil, Hydrogenated Castor Oil, Glyceryl Ricinoleate, Glyceryl Ricinoleate SE, Ricinoleic Acid, Potassium Ricinoleate, Sodium Ricinoleate, Zinc Ricinoleate, Cetyl Ricinoleate, Ethyl Ricinoleate, Glycol Ricinoleate, Isopropyl Ricinoleate, Methyl Ricinoleate, and Octyldodecyl Ricinoleate, Int J Toxicol, (2007).

  • Maduri VR, Vedachalam A, Kiruthika S. Castor oil-the culprit of acute hair felting. Int J Trichology. (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: