Nouveau : La poudre libre matifiante

Nouveau : La poudre libre matifiante

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact

Acide polyglutamique

Nom d’usage : Acide polyglutamique (PGA), Acide poly-gamma-glutamique, Gomme natto.
Désignation I.N.C.I. : Polyglutamic Acid.
Procédé d’obtention : Biosynthèse à partir de l'acide L-glutamique en utilisant la bactérie à Gram positif Bacillus subtilis.
Source : Végétale.
Nom botanique : Glycine max (L.) merr (soja).
Famille : Poacées.
Partie de la plante extraite : Graines.
Provenance, origine :
Caractéristiques chimiques : Polymère constitué d'unités d'acide D- et L-glutamique ; Peptide hydrosoluble ; Masse moléculaire > 10 kDa et variant généralement de ~100 à > 1 000 kDa.
Forme galénique : Emulsion, solution colloïdale, solution ionique, baume, suspension.
Dosage nécessaire dans les produits cosmétiques : De 0,3% à 3%.
Missions : Agent d'entretien de la peau.
Propriétés : Hydratant, filmogène, humectant, éclaircissant, repulpant.
Indications : Tous les types de peau mais surtout les peaux sèches, les peaux déshydratées et les peaux ternes ; Tous les types de cheveux en particulier les cheveux secs et les cheveux ternes.

Details

Utilisation

  • Soins visage (crèmes hydratantes visage, masques, sérums, soins à lèvres, brumes, lotions, écrans solaires, crèmes pour le contour des yeux) ;

  • Soins corps (crèmes, laits) ;

  • Soins cheveux (shampooings, sérums capillaires, masques) ;

  • Maquillage (fonds de teint).

Mode de conservation.

A conserver à l'abri de la lumière, de l'humidité et de la chaleur.

Contre-indications, précautions d'emploi

En application topique, l'acide polyglutamique est un actif sûr et particulièrement bien toléré par tous les types de peau. Il est néanmoins déconseillé d'utiliser un soin avec une concentration supérieure à 3%, car un surdosage peut fragiliser les tissus cutanés et favoriser l’apparition de rougeurs. Vu qu'il s'agit d'un acide, un test dans le creux du coude est préconisé avant toute utilisation.

En savoir plus

L'acide polyglutamique a été découvert pour la première fois chez les méduses, permettant de les aider à retenir l'humidité dans les eaux salines. Il est aussi un constituant principal de la pâte gluante et filamenteuse du « nattô », un aliment traditionnel japonais obtenu à partir de la fermentation de fèves de soja. Il est capable d’absorber jusqu’à 5 000 fois son poids en eau, en développant un microgel absorbant sur la peau qui gonfle et emprisonne l’eau, empêchant ainsi son évaporation.