3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Comment utiliser l'acide polyglutamique ?

Comment utiliser l'acide polyglutamique ?

Issu d'un aliment traditionnel japonais composé de graines de soja fermentées appelé nattô, l'acide polyglutamique est utilisé comme agent hydratant dans les soins du visage et du corps. Découvrez dans cet article nos conseils pour bien intégrer cet actif à votre routine.

L’acide polyglutamique, en bref.

L'acide polyglutamique (PGA) est un biopolymère isolé pour la première fois de l'organisme de la méduse marine. Il lui permet de stocker l'eau dans son tissu fragile et ainsi d'éviter la déshydratation accélérée par sa présence dans l'eau salée de l'océan. Aujourd'hui, le PGA est extrait d'un aliment traditionnel japonais, le nattô, composé de graines de soja fermentées. Il peut également être biosynthétisé à partir de l'acide L-glutamique en utilisant la bactérie à Gram positif Bacillus subtilis.

Sur le plan chimique, l'acide polyglutamique est un polymère dérivé de l'acide aminé glutamique. Sa formule brute s'écrit (C5H7NO3)n. En cosmétique, il est reconnu pour son action hydratante. Il est capable de former un film protecteur à la surface de la peau qui limite l'évaporation de l'eau. Celui-ci est qualifié de microgel ; cette structure se gonfle et emprisonne l’eau, favorisant ainsi sa rétention. L'acide polyglutamique peut retenir jusqu'à 5 000 fois son poids en eau.

Les différents soins à l'acide polyglutamique.

Afin d'hydrater la peau et prévenir ainsi l'apparition des rides et des ridules, différentes galéniques contiennent de l'acide polyglutamique et sont aujourd'hui distribuées sur le marché cosmétique. Cet actif peut ainsi être présent dans des crèmes, des lotions, des sérums aqueux.

Pour observer une efficacité sur la peau, l'acide polyglutamique doit être au minimum concentré à 0,3% dans une formule cosmétique. En général, les sérums sont les galéniques qui possèdent une plus forte concentration en actif et donc en PGA. Cependant, il convient de ne pas dépasser 3% de PGA dans un produit cutané. Un surdosage d’acide polyglutamique peut fragiliser les tissus épidermiques et favoriser l’apparition de rougeurs. Son utilisation pure est donc déconseillée. S’agissant d’un acide, un test dans le creux du coude est préconisé avant toute utilisation. En cas d’intolérance, évitez l’usage de soins contenant de l’acide polyglutamique.

Comment inclure l'acide polyglutamique dans une routine quotidienne ?

  • Les zones d'application :

    Un soin à l’acide polyglutamique peut s’appliquer sur l’ensemble du visage en évitant la bouche, les lèvres ou les yeux. Il peut également s'utiliser localement, uniquement sur les zones affectées par une sècheresse intense comme traitement ponctuel.

  • Les fréquences d'application :

    L'acide polyglutamique n'est pas une espèce photo-sensibilisante : elle n'augmente pas la sensibilité cutanée avec les rayons UV du soleil. Ainsi, vous pouvez appliquer un soin contenant cet actif matin et soir. Veillez tout de même à vous protéger la peau tous les matins avec une protection solaire large spectre.

  • Les modes d'application selon les galéniques utilisées :

    Généralement, les sérums sont plus concentrés en actifs que les crèmes. Pour appliquer un sérum, versez 3 à 7 gouttes dans la paume de vos mains. Du bout des doigts, appliquez le soin en le répartissant uniformément sur le visage et le cou. Massez délicatement. Concernant l'application d'une crème à l'acide polyglutamique, prélevez une noisette du produit et étalez-la sur l’ensemble du visage. Faites pénétrer en massant délicatement. Si vous utilisez une crème pour le corps, appliquez-en une quantité suffisante sur les zones sujettes à la sècheresse, comme les mains, les pieds ou encore les demi-jambes en raison des épilations éventuelles.

Le sérum repulpant avec 3% d'acide polyglutamique et de l'extrait d'algue rouge.

L'extrait d'algue rouge est associé dans le sérum repulpant à l'acide polyglutamique pour offrir à la peau une hydratation à deux niveaux. L'extrait d'algue rouge est capable d'agir en profondeur et de relancer la production d'acide hyluronique, tandis que l'acide polyglutamique forme un film protecteur à la surface de la peau luttant contre sa déshydratation. Ce produit s'applique matin et soir, sur une peau propre et sèche. Il est particulièrement recommandé aux peaux sèches et/ou pour prévenir les ridules de déshydratation ainsi que les premières rides.

Source

  • GOLDMAN D. M. & al. Polyglutamic acid: a novel peptide for skin care. Cosmetics Toiletries Magazine (2007).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: