Découvrez le skin cycling

Découvrez le skin cycling

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Dangers huiles à lèvres teintée ?

Existe-t-il des dangers à l'utilisation d'une huile teintée pour les lèvres ?

Comme pour tous produits cosmétiques, lors de l'achat d'une huile à lèvres, il est recommandé de bien décrypter les listes d'ingrédients car certains composés peuvent être nocifs (huiles minérales cancérogènes, perturbateurs endocriniens, etc...). Quelles sont les précautions à prendre lors du choix d'une huile teintée ? Focus.

Publié le 8 décembre 2022, par Maylis, Ingénieure chimiste — 8 min de lecture

Les potentiels dangers des huiles à lèvres teintées et les ingrédients à éviter.

Les huiles teintées pour les lèvres sont des formules hybrides, à la frontière entre le maquillage et le soin. Assez récentes dans l'univers de la beauté, elles sont néanmoins de plus en plus présentes car appréciées pour leur versatilité. Les compositions et donc les listes I.N.C.I. varient en fonction des marques.

Certaines peuvent ainsi renfermer des composés jugés indésirables pour la santé une fois ingérés, même s'ils sont à priori inoffensifs en application cutanée. De quoi alerter pour un produit utilisé au quotidien, et plus encore pour les femmes enceintes, compte-tenu du fait que le produit appliqué sur les lèvres finit par être largement ingurgité. Des études ont estimé que nous ingérons par jour entre 20 à 50 mg de produits de soin pour les lèvres. Or, certaines huiles à lèvres teintées peuvent contenir des ingrédients incriminés sur leurs potentiels risques sur la santé via une exposition orale :

  • Le BHA (hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé) peuvent être présents en tant que conservateurs pour leurs propriétés antioxydantes. En effet, ces substances permettent d'éviter l'oxydation et la rancidité. Or, ces deux substances sont suspectées d'être des perturbateurs endocriniens. En quelques mots, les perturbateurs endocriniens sont des molécules capables de dérégler le système hormonal. De plus, l'A.R.T.A.C. (Association Française pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse) les classe parmi les substances potentiellement cancérogènes. Pour finir, les deux molécules sont aussi réputées pour être sensibilisantes, donc être source d'allergies.

  • Certaines huiles teintées renferment aussi des huiles minérales issues de la pétrochimie. Les plus courantes sont répertoriées sous les noms I.N.C.I. "
    Hydrogenated Polyisobutene" et "Polybutene". Ces huiles synthétiques agissent généralement comme lubrifiants, elles ont la capacité de renforcer la barrière d'humidité. Néanmoins, ces dernières sont issues de réactions chimiques néfastes pour l'environnement. De plus, elles peuvent s’accumuler dans le foie et créer des réactions inflammatoires dont on ignore encore les répercussions exactes. La vaseline (I.N.C.I. : Petrolatum) est aussi un dérivé du pétrole présent dans les rouges à lèvres et certaines huiles. Cet ingrédient est interdit dans les cosmétiques en Europe, sauf "si l'historique complet du raffinage est connu et qu'il peut être démontré que la substance à partir de laquelle il est produit n'est pas cancérigène."

  • Certaines huiles teintées renferment aussi des colorants sous forme de nanoparticules comme le dioxyde de titane (I.N.C.I. : CI 77891). En 2006, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le dioxyde de titane (TiO2) dans le groupe des substances "cancérogènes possibles chez l'homme" (groupe 2B) : lorsqu'il est inhalé quelque, soit la taille de la particule (nano ou non). 

  • Il convient aussi d'éviter une huile teintée renfermant du phénoxyéthanol. Ce conservateur synthétique, connu sous l'acronyme de EGPhE, est de plus en plus controversé. En effet, ce composé peut provoquer des allergies cutanées, des troubles neurologiques, ainsi que des effets sur la reproduction.

Découvrez nos huiles teintées à 98% d'origine naturelle.

Notre huile à lèvres teintée est composée d’huile de prune (nom INCI : "Prunus Domestica Seed Oil") qui nourrit et apporte un léger parfum doux à la formule. Elle contient également de l’huile de jojoba (nom INCI : "Simmondsia Chinensis Seed Oil") qui crée un film de protection à la surface des lèvres afin de retenir l’humidité. Du squalane végétal issu de l'olive pour combattre la sécheresse des lèvres et de la vitamine E (nom INCI : "Tocopherol") pour les protéger des agressions extérieures figurent aussi parmi les ingrédients de cette huile à lèvres.

De plus, ce soin est formulé sans huiles minérales, sans cire d’abeille et sans pigments sous forme de nanoparticules. Il convient aussi bien aux lèvres normales qu'aux lèvres sèches voire très sèches. Par ailleurs, cette huile lèvres se décline en plusieurs teintes, notamment le rouge rubis, l’orange corail, le violet prune ou encore une version incolore.

Sources :

  • EFSA (European Food Safety Authority). Scientific opinion on mineral oil hydrocarbons in food. EFSA Journal (2012).

  • GROB K. & al. Mineral oil and synthetic hydrocarbons in cosmetic lip products. International Journal of Cosmetic Science (2016).

  • FLORES E. M. M. & al. Toxic and potentially toxic elements determination in cosmetics used for make-up: A critical review. Analytica Chimica Acta (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: