3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Eczéma et eau de mer.

Eczéma et eau de mer : bonne ou mauvaise idée ?

Connue pour sa concentration en sel, l’eau de mer est réputée pour ses effets asséchants sur la peau. Cependant, elle présente également plusieurs bienfaits pour la peau. Qu'en est-il des peaux eczémateuses ? L’eau de mer est-elle appropriée pour cette affection ?

Sommaire
Publié le 8 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture
Thèmes :

L’eczéma, de quoi s’agit-il ?

L'eczéma est une affection inflammatoire chronique de la peau qui touche principalement les nourrissons, les enfants et les adolescents. Il peut toutefois aussi se manifester chez l'adulte. L'eczéma se caractérise par des lésions cutanées rouges, rugueuses et très prurigineuses, qui peuvent apparaître sur différentes parties du corps. Cette dermatose est très fréquente et se place juste derrière l'acné en termes de prévalence.

Les personnes souffrant d'eczéma atopique produisent des quantités élevées d'immunoglobulines E (IgE) en réaction aux allergènes présents dans leur environnement. Ce trouble est également causé par un dysfonctionnement de la barrière cutanée, résultant d'une diminution de la production de sébum, de lipides et de molécules d'adhésion cellulaire. En conséquence, la barrière protectrice de la peau est altérée, permettant aux allergènes de pénétrer plus facilement. Par ailleurs, l'eczéma peut également être acquis et non lié à des facteurs génétiques, dans ce cas, il s'agit d'un eczéma de contact provoqué par un allergène spécifique.

Pour soulager les crises d'eczéma, les dermatologues prescrivent généralement des dermocorticoïdes, des crèmes émollientes renfermant de la cortisone, permettant de restaurer la barrière cutanée tout en diminuant les sensations de démangeaisons et les rougeurs, grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires. En complément, il est possible d'utiliser des remèdes naturels.

Un effet préventif de l'eau de mer sur l'eczéma ?

Il existe des raisons de penser que l'eau de mer aurait un effet préventif sur l'eczéma. C'est en tout cas la conclusion d'une étude menée récemment sur des rats. Lors de cette dernière, des lésions eczémateuses ont été provoquées sur les rats suite à l'application d'une solution à 1% de 1-chloro-2,4-dinitrobenzène, un agent irritant, pendant plusieurs jours. Suite à cela, de l'eau de mer filtrée et concentrée par nanofiltration a été appliquée cinq fois par semaine pendant six semaines sur la moitié des rats.

Suite à cette expérience, les chercheurs ont observé que la sévérité des lésions des rats n'ayant pas bénéficié du traitement à l'eau de mer était presque deux fois plus importante que celle des rats ayant eu le traitement. En outre, des mesures de la TEWL, c'est-à-dire la perte insensible en eau, ont montré que les "rats eau de mer" perdaient environ 25 g/m2.h d'eau contre 35 g/m2.h pour les rats sans traitement. Cette TEWL est normalement d'environ 10 g/m2 .h pour ces rats. L'application d'eau de mer filtrée n'a pas permis d'atteindre cette valeur mais a tout de même eu un certain effet protecteur.

Enfin, des tests immunologiques ont montré que les souris "eau de mer" avaient des taux d'interleukines 4 (IL-4) et d'interleukines-10 (IL-10), des cytokines pro-inflammatoires, bien supérieurs aux souris sans traitement. Ces composés jouent un rôle dans divers processus inflammatoires, tels que le développement de rougeurs ou de lésions.

À retenir : une étude a montré que l'application d'eau de mer suite à la provocation de lésions eczémateuses chez des rats permettait de limiter la sévérité des lésions, ce qui laisse présager un effet préventif de l'eau de mer sur l'eczéma. Toutefois, il est important de noter que cette expérience a été réalisée sur des rats et non sur des Hommes, et que de l'eau de mer filtrée a été utilisée.

Un effet thérapeutique de l'eau de mer sur l'eczéma ?

L'eau de mer est utilisée depuis des dizaines d'années pour ses vertus thérapeutiques sur la peau. Elle est d'ailleurs à la base de la thalassothérapie. En ce qui concerne l'eczéma, il semblerait que l'eau de mer soit également bénéfique. Une étude s'est penchée sur l'effet de l'application d'eau de mer sur des lésions eczémateuses situées sur les avant-bras de personnes volontaires. Ces lésions avaient été provoquées par une solution irritante de laureth sulfate de sodium.

Des mesures de la TEWL, soit de la perte insensible en eau, ont été utilisées pour évaluer l'efficacité de la barrière épidermique. Celles-ci ont montré que l'application d'eau de mer avait eu un effet protecteur sur la barrière cutanée et avait en partie inhibé l'irritation provoquée par le laureth sulfate de sodium. Il est supposé que cet effet est dû aux minéraux présents dans l'eau de mer, particulièrement au chlorure de sodium NaCl qui, grâce à ses propriétés hygroscopiques, a pu participer au maintien de l'hydratation de l'épiderme.

À retenir : une étude a montré que l'eau de mer avait des bienfaits sur les peaux eczémateuses. Notons toutefois qu'il ne faut pas se baigner dans l'eau de mer lorsque les plaies sont ouvertes, au risque de les irriter davantage. C'est plutôt entre les périodes de crise que les bains de mer peuvent soulager la peau.

Sources

  • MAIBACH H.-I. & al. Sea water or its components alter experimental irritant dermatitis in man. Skin research and technology (2001).

  • KIM E.-H. & al. Application of concentrated deep sea water inhibits the development of atopic dermatitis-like skin lesions in NC/Nga mice. BMC complementary and alternative medicine (2012).

  • SAURAT J. H., LACHAPELLE J. M., LIPSKER D., THOMAS L. et BORRADORI L. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles. Elsevier Masson (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: