Le Carnet
Tous les Sujets
Solutions pour soulager eczéma.

Comment soulager l'eczéma ?

L’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau. Elle est caractérisée par des lésions rouges inflammatoires et prurigineuses. Le grattage est une réponse naturelle, mais il peut aggraver les lésions d'eczéma. Focus sur les moyens de soulager cette dermatose.

Sommaire
Publié le 26 janvier 2024, par Sandrine, Rédactrice Scientifique — 8 min de lecture
Thèmes :
Version relue et validée par la dermatologue, Dr. B. LEVY GAREL (France).

L'eczéma atopique, une dermatose fréquente.

L'eczéma atopique (ou dermatite atopique) est une maladie inflammatoire chronique de la peau évoluant par poussées. Cette dermatose se développe dans la plupart des cas dans la petite enfance et persiste à l'âge adulte dans plus de 50% des cas.

L'eczéma touche 2 millions d'adultes en France, soit près de 4% de la population. Il s'agit de la deuxième maladie de peau la plus fréquente, juste après l'acné.

L'eczéma atopique survient chez les personnes présentant un terrain génétique particulier favorisant les allergies, on parle de terrain atopique. L'atopie désigne la tendance d'une personne à développer une réaction allergique à des éléments environnementaux normaux (poils d'animaux, poussières, pollen...), qui ne causent pas de problème au reste de la population. Cette atopie est causée par un dysfonctionnement de la barrière cutanée dû à un manque de production de sébum, de lipides et de molécules d'adhésion cellulaire qui ne peut alors plus jouer son rôle protecteur.

Lorsqu'une personne souffre d'eczéma, sa peau est en permanence très sèche. Durant les poussées, des plaques rouges prurigineuses apparaissent. Les démangeaisons provoquent un épaississement de la peau (lichénification) et des marques de grattage (excoriations). Une prise en charge adaptée de l'eczéma permet de diminuer la fréquence et l'intensité des crises.

Les bons gestes à adopter pour les peaux atopiques.

Lorsque l'on souffre d'une peau atopique, deux choses sont nécessaires.

  • Restaurer la barrière cutanée.

    Une peau atopique est caractérisée par une altération de la barrière hydrolipidique qui ne joue plus son rôle protecteur : la peau laisse l'eau s'évaporer en masse ce qui l'assèche. Par ailleurs, elle laisse les allergènes et les irritants passer, déclenchant ainsi une réaction inflammatoire. Renforcer la barrière cutanée est donc nécessaire pour soulager l'eczéma.

    Pour cela, l'application d'un baume émollient plusieurs fois par jour (minimum deux fois), en particulier entre les crises d'eczéma atopique, est indispensable afin de restaurer la barrière cutanée en comblant le manque de lipides. Cela permet d'éviter l'évaporation de l'eau et le passage des allergènes à l'origine de la réaction inflammatoire. Le baume émollient nourrit, assouplit et adoucit la peau. Il procure une sensation d'hydratation et de confort. Ces bienfaits permettent de limiter la fréquence d'apparition et l'intensité des crises.

  • Calmer l'inflammation :

    Bien que l'application d'un baume émollient permette de restaurer la barrière cutanée, il ne suffit pas à lui seul pour calmer l'eczéma : l'association avec des dermocorticoïdes est nécessaire. En effet, le baume émollient permet de renforcer la barrière hydrolipique, mais lors des crises d'eczéma, les dermocorticoïdes permettent de par leur action anti-inflammatoire de soulager les rougeurs et les démangeaisons en diminuant la réaction inflammatoire.

    À noter : l'usage de dermocorticoïdes doit se faire sous la supervision d'un médecin. Afin d'éviter les effets indésirables, les dermocorticoïdes sont souvent utilisés en cures.

La dermatologue Dr. B. LEVY GAREL explique qu'il existe une corticophobie qui est non-justifiée : "Le traitement de l'eczéma repose sur l'utilisation de dermocorticoïdes. Toutefois, de nombreux patients ont peur de les utiliser. Il est important de savoir qu'un eczéma non-traité peut entraîner un risque de surinfection. Ainsi, la balance bénéfice/risque est en faveur du traitement à base de dermocorticoïdes. Bien sûr, si votre eczéma nécessite d’appliquer des dermocorticoïdes tous les jours, c’est que ce traitement ne suffit pas. Il faut alors consulter un dermatologue. L’application raisonnée de dermocorticoïdes suivant le traitement prescrit par votre médecin a pour but de traiter l’eczéma sans entraîner d’effets indésirables par passage dans le sang des dermocorticoïdes."

Que faire lorsque la peau démange ?

Comme évoqué plus haut, les lésions d'eczéma sont toujours accompagnées d'une sensation de démangeaison intense (prurit). Or, gratter et écorcher sa peau aggravent les lésions d'eczéma et intensifient l'envie de se gratter. De plus, les sensations de démangeaison altèrent la qualité de vie en perturbant le sommeil et en provoquant une irritabilité. Pour les combattre, il existe plusieurs solutions anti-démangeaisons.

  • Profitez des bénéfices du froid.

    Le froid a le pouvoir de diminuer les sensations de démangeaisons. Vous pouvez appliquer un pack froid, enroulé dans un linge en coton pour éviter le contact direct avec la peau, sur les zones en question. La technique des galets frais est également très pratique et efficace. Massez votre peau à l'aide d'un petit galet frais afin d'apaiser les sensations de démangeaisons.

    Important : N'appliquez jamais un glaçon sur votre peau, car cela risque de vous brûler.

  • Utilisez de l'eau thermale.

    D'origine souterraine, les eaux thermales sont naturellement enrichies en minéraux et en oligo-éléments permettant une utilisation thérapeutique. Elles présentent des vertus cicatrisantes, réparatrices et apaisantes. L'utilisation d'eau thermale permet donc de soulager les démangeaisons. Pulvérisez de façon prolongée l'eau thermale sur votre peau afin de profiter de ses vertus apaisantes. Pour une meilleure efficacité, gardez votre eau thermale au réfrigérateur.

    À noter : Si une personne de votre entourage souffre d'eczéma, il est inutile de lui dire d'arrêter de se gratter. En effet, le fait de se gratter est un automatisme et un besoin naturel, et constitue une réponse normale aux démangeaisons. Ainsi, si vous voulez aider vos proches, conseillez-leur plutôt les solutions anti-grattage proposées précédemment.

Si vous souffrez d'eczéma de contact, il faut écarter l'objet qui a provoqué cette réaction le plus rapidement possible. Ces gestes sont également adaptés pour soulager les démangeaisons le temps que l'eczéma cesse.

Sources

  • ORCHARD D. & al. Eczema management in school-aged children. Australian Family Physician (2017).

  • WEINDINGER S. & al. Atopic dermatitis. Lancet (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.