Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Exclusivité : Typology au Printemps Haussmann

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Bienfaits de l'acide mandélique pour la peau.

Application cutanée : quels sont les bienfaits de l'acide mandélique ?

Taches brunes, petits boutons, pores dilatés, ridules... sont quelques-unes des imperfections pouvant être atténuées par l'acide mandélique. Cet acide de fruit populaire de la même famille que les AHA est connu pour être non-agressif par rapport aux acides similaires et apporter des résultats adaptés aux besoins de votre épiderme. Apprenez-en davantage sur ses bienfaits pour la peau dans cet article.

L'acide mandélique en bref.

Est un acide alpha-hydroxylé (AHA).

Peut exfolier la peau.

Possède des propriétés anti-bactériennes, anti-inflammatoires et antioxydantes.

L'acide mandélique : qu'est-ce-que c'est ?

L'acide mandélique (nom INCI : Mandelic Acid), également connu sous le nom d'acide amygdalique, est un type d'acide alpha-hydroxylé (AHA) au côté de l'acide glycolique, l'acide lactique, l'acide citrique, l'acide malique et l'acide tartrique. D'origine naturelle ou synthétique, cet acide organique provient de l’amande amère, bien que l'on puisse le trouver dans de nombreuses autres plantes.

Il aide notamment à fournir une exfoliation plus ciblée. En effet, il exerce une action kératolytique non-mécanique et moins abrasive qui élimine les cellules mortes obstruant les pores. Sa grosse taille moléculaire (PM = 152,14 g/mol) lui permet de rester en surface de la peau et d'exfolier en superficie : chaque type d'AHA a ses avantages couche par couche en raison de leur taille moléculaire. Il a améliore ainsi l’état de la peau sans provoquer d’effets secondaires.

L'acide mandélique pour améliorer la texture de la peau et la garder hydratée.

Lorsque les peaux mortes, la saleté et les bactéries s'accumulent à la surface de la peau, cela entraîne une texture irrégulière et indésirable au toucher. L'exfoliation douce que permet l'acide mandélique sont essentielles pour améliorer l'apparence et la texture de la peau.

En effet, l'acide mandélique a le pouvoir d'exfolier la peau, c'est-à-dire d'éliminer les cellules mortes présentes dans les couches superficielles de l'épiderme. En d'autres termes, il favorise une desquamation contrôlée pour un effet "peau neuve". Grâce à cette action "peeling like", il accélère ainsi le processus naturel de renouvellement cellulaire (réépithélisation), soit l'arrivée de nouvelles cellules en surface. En comparaison avec l'acide glycolique et l'acide lactique, le résultat de peeling à l'acide mandélique s'avère moins profond.

De plus, l'acide mandélique aide la peau à rester hydratée plus longtemps. En effet, en améliorant la qualité de la barrière cutanée, formée de kératinocytes nouvellement renouvelés, ils permettent de limiter l’évaporation de l’eau contenue dans la peau. Il favorise également une meilleure absorption des principes actifs contenus dans les soins qui suivent.

L'acide mandélique pour calmer l'acné ou les éruptions cutanées occasionnelles.

Escherichia coli, Staphylococcus aureus et Candida albicans sont une flore normale du corps humain. Cependant, un nombre accru de ces bactéries peut causer des infections dans certains cas comme l'acné. Or, la nature antibactérienne de l'acide mandélique le rend très efficace pour réduire l'acné existante et prévenir les futures éruptions cutanées.

Son avantage par rapport aux autres agents est également son effet anti-inflammatoire, provoquant ainsi moins d'érythème et d'hyperpigmentation comme peuvent le faire les autres AHA. Ajoutez à cela sa capacité à pénétrer lentement et en douceur dans la peau, et la façon dont il exfolie efficacement la surface de la peau sans la dessécher outre mesure, vous obtenez l'acide parfait pour les peaux à tendance acnéique.

L'acide mandélique pour retrouver un teint éclatant.

La couche cornée, couche supérieure de l'épiderme, est constituée de 10 à 20 couches de cellules mortes (cornéocytes). Ces dernières sont continuellement enlevées et remplacées au fur et à mesure par de nouvelles cellules remontant des couches inférieures : il s'agit du processus de desquamation. Un cycle complet de renouvellement cellulaire dure en moyenne 28 jours.

Cependant, ce processus naturel d'élimination ralentit avec l'âge et peut prendre jusqu'à 45 jours pour le compléter chez les personnes plus âgées. Or, l'accumulation de cellules mortes à la surface de la peau donne une apparence terne et grise. La peau moins lisse en surface reflète moins bien la lumière.

L'utilisation d'acide mandélique est le geste par excellence pour les peaux ternes et fatiguées. Il va aider à détacher les cellules mortes en excès pour laisser place à de nouvelles cellules cutanées pour une peau plus lumineuse et plus uniforme. De même, l'accumulation de cornéocytes peut obstruer les pores ; son élimination permet ainsi de lutter contre la formation d'imperfections (pores dilatés, comédons, boutons).

L'acide mandélique pour estomper les taches brunes.

Comme l'acide mandélique ne déclenche pas de réponse inflammatoire dans la peau, contrairement à d'autres acides comme l'acide glycolique, il est particulièrement efficace pour réduire la pigmentation des taches brunes. Taches de vieillesse, hyperpigmentations post-acnéiques et mélasma, l'acide mandélique peut en effet estomper l'apparence des taches pigmentaires de tous types. En affinant la couche cornée, la teneur en pigment mélanique de la couche basale diminue et se disperse plus uniformément, ce qui améliore l'hyperpigmentation et unifie le teint.

Plus précisément, l'acide mandélique avec sa propriétés exfoliante va éliminer les cellules mortes enrichies en mélanine de la surface de la peau. Chaque couche ainsi dissoute permet d'atténuer l'apparence des marques pigmentées jusqu'à disparition "complète". En plus, en raison de son grand poids moléculaire, l'acide mandélique a tendance à rester plus longtemps à la surface de la peau, pénètre lentement dans les couches superficielles de l'épiderme et produit ainsi un effet épidermique uniforme. Des recherches menées en 1999 ont même montré que l'acide mandélique peut améliorer l'hyperpigmentation du mélasma de 50% en 4 semaines environ avec une lotion à 10% d'acide mandélique.

L'acide mandélique pour adoucir les signes de vieillissement.

L'acide mandélique peut également être utilisé sur les peaux matures. En effet, il peut aider à réduire les effets du processus de vieillissement, en particulier à atténuer l'apparence des rides et à retrouver l’élasticité de votre épiderme. Au cours du processus d'exfoliation, l'acide mandélique favorise l'élimination des cellules épidermiques endommagées et âgées de manière contrôlée afin de les remplacer par des cellules plus jeunes et plus fermes par activation du renouvellement de la peau, réduisant ainsi l'apparence des rides.

D'autres recherches indiquent que les exfoliants chimiques comme l'acide mandélique stimulent les fibroblastes dermiques pour qu'ils favorisent la synthèse de nouveau collagène, d'élastine et de glycosaminoglycanes (acide hyaluronique), des éléments constitutifs de la peau, dans le derme papillaire par un mécanisme indirect, encore inconnu.

Une autre étude a montré que l'acide mandélique stimule ou équilibre la production de sébum et aident ainsi à maintenir l'hydratation de la peau lorsqu'elle est sèche ou endommagée. Enfin, une étude réalisée pour évaluer l'efficacité d'un soin topique à base de mandélique a révélé qu'après quatre semaines d'utilisation, il a permis de raffermir la peau de 23% et d'augmenter l'élasticité de la peau des paupières inférieures de 25%. Les auteurs de l'étude ont ainsi conclu que l'acide mandélique est une option efficace pour améliorer la qualité de la peau.

L'acide mandélique pour minimiser la taille des pores dilatés.

L'un des avantages de l'acide mandélique est sa capacité à réduire la taille des pores. Mais comment fait-il cela ? Les études expliquent ce résultat par la propriété de l'acide mandélique d'inhiber la formation de comédons, entraînant ainsi une diminution des ouvertures folliculaires. Puisque l'acide mandélique exfolie et désobstrue les pores, un effet "secondaire" de cette action est la réduction de la taille des pores.

L'acide mandélique pour piéger les radicaux libres.

L'acide mandélique possède également un potentiel antioxydant. En effet, des études ont montré qu'il pouvait être utilisé pour minimiser le stress oxydatif causé par les espèces réactives de l'oxygène, en donnant un électron au radical libre et ainsi réduire leur niveau dans les cellules. De ce fait, l'acide mandélique pourrait être un agent bio-actif intéressant pour prévenir et inhiber les dommages que subissent les cellules et les substances biologiquement importantes comme l'ADN et les protéines sous l'action des radicaux libres, pouvant entraîner un certain nombre de complications comme le vieillissement prématuré de la peau.

Sources

  • TAYLOR M. B. Summary of mandelic acid for the improvement of skin conditions. Cosmetic Dermatology (1999).

  • SARKAR R. & al. Glycolic acid peels versus salicylic–mandelic acid
    peels in active acne vulgaris and post-acne scarring and hyperpigmentation: a comparative study. Journal of American Society for Dermatologic Surgery (2008).

  • ROTSZTEJN H. & al. Influence of azelaic and mandelic acid peels on sebum secretion in ageing women. Advances in Dermatology and Allergology (2013).

  • GUPTA C. & al. Comparative evaluation of efficacy and tolerability of glycolic acid, salicylic acid, mandelic acid, and phytic acid combination peels in melasma. Dermatologic Surgery (2016).

  • CULBERTSON E. J. & al. Effects of topical mandelic acid treatment on facial skin viscoelasticity. Rapid Communication (2018).

  • ULLAH F. & al. Isolation of quercetin and mandelic acid from Aesculus indica fruit and their biological activities. BMC Biochemistry (2018).

  • SAHU P. & al. Comparative study of efficacy and safety of 45% mandelic acid versus 30% salicylic acid peels in mild‐to‐moderate acne vulgaris. Journal of Cosmetic Dermatology (2019).

  • SWIERGIEL A. H. & al. Antimicrobial properties of mandelic acid, gallic acid and their derivatives. Mini-Reviews in Medicinal Chemistry (2021).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: