3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Probiotiques bébé

Quel est l'intérêt des probiotiques pour les bébés ?

Les probiotiques suscitent un intérêt croissant en matière de santé publique et de bien-être infantile. Inquiets pour leurs bébés, il n'est pas rare que les parents recherchent des solutions complémentaires pour renforcer leur immunité et leur permettre d'avoir une digestion saine. Nous explorons dans cet article l'intérêt et les potentiels dangers de l'utilisation de probiotiques pour les nourrissons et étudions ce qu'en dit la littérature scientifique.

Quelles sont les particularités du microbiote des nourrissons ?

Le microbiote désigne l'ensemble des micro-organismes peuplant notre corps. Il existe plusieurs microbiotes, le principal étant le microbiote intestinal. Chez le nourrisson, il est grandement influencé par la façon dont celui-ci vient au monde. En effet, il a été montré que les populations de bactéries présentes dans l'intestin des bébés différaient selon que l'enfant soit né par voie basse ou par césarienne. Dans le premier cas, son microbiote intestinal sera semblable à celui du du vagin de sa mère et principalement composé de bactéries de type Lactobacillus et Prevotella. Dans le second, on y retrouvera plutôt des bactéries telles que Streptococcus, Corynebacterium et Propionibacterium de façon similaire au microbiote cutané de sa mère.

Le microbiote intestinal du nourrisson est également influencé par son régime alimentaire. Plusieurs travaux ont montré que les bébés nourris exclusivement au lait maternel ont moins de bactéries de type Gammaproteobacteria par rapport à ceux nourris avec du lait artificiel. En revanche, leur microbiote intestinal est plus riche en bactéries Bifidobacteria. Enfin, des études ont mis en évidence un rôle prépondérant de la bactérie Escherichia coli dans le développement du microbiote intestinal des nourrissons. En effet, ce micro-organisme favorise la multiplication des cellules épithéliales tapissant le tube digestif ainsi que la production de mucus par ces cellules. Cette action assure la nutrition des autres bactéries ce qui participe à la formation du microbiote.

Bébés et antibiotiques : les probiotiques pour prévenir les diarrhées.

En opposition aux probiotiques (littéralement "pour la vie" en grec), les antibiotiques sont des médicaments ayant pour but de tuer les bactéries. Ils peuvent être prescrits chez les bébés en cas d'infection bactérienne, respiratoire ou du conduit auditif notamment. S'ils sont très efficaces pour combattre les maladies dues aux bactéries, il est important de rappeler que les antibiotiques n'ont aucun effet sur les infections virales. Par ailleurs, les antibiotiques peuvent parfois être responsables de diarrhées, particulièrement chez les bébés, dont le microbiote est encore en construction. En effet, les antibiotiques ne ciblent pas uniquement les bactéries responsables de la maladie mais peuvent aussi attaquer les autres vivant dans l'intestin. Cela peut perturber l'équilibre de la flore intestinale et entraîner une prolifération de bactéries nocives, libérant des toxines à l'origine de diarrhées.

Afin d'éviter cet effet indésirable lié à la prise d'antibiotiques, il est parfois conseillé d'utiliser des probiotiques. Ces micro-organismes externes à notre organisme permettent de renforcer les populations bactériennes de l'intestin afin de préserver l'équilibre du microbiote mis à mal par les antibiotiques. Plusieurs études ont fait cas de leur efficacité pour prévenir les diarrhées, y compris chez les nourrissons. Parmi les souches les plus utilisées, on retrouve les Lactobacillus rhamnosus, les Lactobacillus reuteri et les Saccharomyces boulardii. Notons aussi qu'aucun effet indésirable n'a été rencontré au cours des différentes études menées sur la prise de probiotiques par les enfants. Néanmoins, mieux vaut toujours appliquer le principe de précaution et demander son avis à un pédiatre avant de supplémenter un bébé avec des probiotiques.

Colique du nourrisson : quel est l'effet des probiotiques ?

Les coliques infantiles sont fréquentes et touchent environ 20% des nouveaux-nés. Elles se caractérisent par des pleurs intenses sans raison apparente. Les coliques infantiles peuvent être très difficiles à vivre pour les parents qui voient leur enfant pleurer pendant plusieurs heures sans parvenir à le rassurer et à le calmer. Les causes de ces pleurs sont mal connues mais il semblerait qu'ils soient dûs à des spasmes involontaires de l'intestin. Par ailleurs, quelques études suggèrent que la flore intestinale des nourrissons souffrant de coliques diffère de celle des autres bébés.

Au vu de ces informations, il semblerait que l'utilisation de probiotiques puisse être bénéfique pour rétablir l'équilibre de la flore et fournir un paysage de microbiote intestinal plus sain. Certains scientifiques font d'ailleurs état d'une certaine efficacité de certains probiotiques tels que les Lactobacillus, les Bifidobacterium et les Streptococcus pour atténuer les coliques infantiles. Néanmoins, à l'heure actuelle, celle-ci ne fait pas l'objet d'un véritable consensus dans la communauté scientifique et les preuves sont encore manquantes.

Les probiotiques peuvent-ils prévenir l'eczéma de l'enfant ?

La dermatite atopique est une affection cutanée très courante chez les enfants. On estime en effet qu'elle touche environ un nourrisson sur cinq. Associé à une prédisposition génétique, l'eczéma atopique entraîne l'apparition de plaques rouges prurigineuses sur le corps, très gênantes pour les enfants. De nombreux travaux de recherche ont été menés sur l'eczéma du nourrisson et ses causes. Plusieurs chercheurs ont enquêté pour mettre en évidence d'éventuels liens entre cette dermatose et l'alimentation infantile, sans toutefois que les résultats soient particulièrement concluants. La possibilité d'une corrélation entre l'eczéma et le microbiote intestinal a également été investigué.

L'effet préventif des probiotiques sur le développement de la dermatite atopique reste à ce jour controversé. Néanmoins, un essai mené en double aveugle et contrôlé par placebo semble montrer que les probiotiques pourraient avoir un intérêt. Durant cette étude, 112 femmes enceintes avec des antécédents familiaux d'eczéma ont reçu une fois par jour un supplément à partir de huit semaines avant accouchement et jusqu'à six mois après. Elles recevaient soit un mélange de Bifidobacterium bifidum, de Bifidobacterium lactis et de Lactobacillus acidophilus, soit un placebo.

Les nourrissons nés de cette étude ont été exclusivement nourris au sein pendant les trois premiers mois, puis au lait maternel ou au lait de vache de quatre à six mois. Les symptômes cliniques des nourrissons ont été suivis jusqu'à l'âge d'un an, lorsque les taux d'immunoglobulines E totales et spécifiques contre les allergènes courants soient mesurés. La prévalence de l'eczéma à un an dans le groupe probiotiques était significativement plus faible que dans le groupe placebo (18,2% contre 40,0%). Il semblerait ainsi que la supplémentation prénatale et postnatale avec les probiotiques cités plus haut soit une approche efficace pour prévenir le développement d'eczéma chez les bébés les plus à risque.

Sources

  • KUITUNEN M. & al. Probiotics in the Treatment and Prevention of Allergy in Children. World Allergy Organization Journal (2009).

  • JI G. & al. Effect of probiotic mix (Bifidobacterium bifidum, Bifidobacterium lactis, Lactobacillus acidophilus) in the primary prevention of eczema: a double-blind, randomized, placebo-controlled trial. Pediatric Allergy and Immunology (2010).

  • WAKE M. & al. Probiotics to improve outcomes of colic in the community: Protocol for the Baby Biotics randomised controlled trial. BMC Pediatrics (2012).

  • ANDREA M. & al. Probiotics for Prevention and Treatment of Diarrhea. Journal of Clinical Gastroenterology (2015).

  • AKOBENG A. & al. Probiotics to prevent infantile colic. Cochrane Database of Systematic Reviews (2019).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: