Édition limitée pour la Saint-Valentin

Édition limitée pour la Saint-Valentin

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Les autobronzants accentuent-ils les taches brunes ?

Les autobronzants accentuent-ils les taches brunes ?

Vous avez des taches brunes et vous pensez les camoufler en appliquant un autobronzant afin d'unifier votre teint ? Est-ce une bonne ou une mauvaise idée ? Elément de réponse dans cet article.

Publié le 19 octobre 2022, par Stéphanie, Doctoresse en Sciences de la Vie et de la Santé — 8 min de lecture

Taches pigmentaires : une affaire de mélanine.

L'hyperpigmentation, appelée également hyperchromie ou hypermélanose, désigne une pigmentation de la peau d'apparence inégale sous la forme de taches assombries. Ce phénomène concerne certaines zones plus que d'autres comme le visage, le décolleté, le cou, les bras ou les mains, des parties du corps régulièrement exposées au soleil. Les taches foncées formées résultent d'un surplus de pigments dans le revêtement cutané, et où la mélanine est le plus souvent incriminée.

Etendue ou localisée, cette hyperpigmentation mélanique peut prendre plusieurs formes : lentigos solaires, mélasma ou marques hyperpigmentaires post-inflammatoires. Les mélanoses peuvent survenir pour plusieurs raisons : hérédité, exposition excessive au soleil non-protégée, modifications hormonales, prises médicamenteuses, vieillissement cutané, inflammation... En règle générale, leur formation repose sur un mécanisme de défense que la peau développe face aux rayons UV : la mélanogenèse. Plus précisément, ces taches sombres peuvent venir, soit d'une multiplication mélanocytaire anormale, soit d’une production excessive de pigments mélaniques localisée par le même nombre de mélanocytes et donc de dépôts excessifs de mélanine dans la peau.

Autobronzant : Permet-il de cacher les taches brunes ?

Lorsque la peau est sujette à des taches brunes sur le visage, le premier geste à adopter est d'éviter toute exposition prolongée au soleil sous peine de se retrouver plus tard avec une multitudes de taches brunes. En effet, les rayons UV et les radicaux libres générés constituent l'une des première cause de l'apparition de taches brunes. Ainsi, pour avoir un teint bronzé sans s'exposer au soleil à tout moment de l'année, nous allons plus avoir tendance à utiliser un autobronzant. Or, ce dernier peut aggraver le problème de pigmentation. L'autobronzant va intensifier les brunissures déjà existantes, surtout si elles sont diffuses, en augmentant encore plus le contraste entre les taches et la peau.

Les autobronzants contiennent des principes actifs (dihydroxyacétone (DHA) et erythrulose) qui, en réagissant avec les protéines présentes dans la couche supérieure de l’épiderme, vont induire une réaction chimique de brunissement en surface et générer des pigments bruns (appelés mélanoïdines), conférant à l'épiderme un teint hâlé. Cette coloration disparaît au fur et à mesure que la couche cornée s'élimine. Ainsi, le problème est que ces pigments vont également agir sur les taches pigmentaires, et augmenter leur coloration et donc le contraste. Pour ne pas aggraver ce dérèglement pigmentaire déjà visible et espérer un hâle uniforme via un autobronzant, il faut avant tout atténuer l'aspect des taches existantes.

Comment atténuer les irrégularités pigmentaires du visage ?

L'utilisation quotidienne d'un sérum uniformisant enrichi en actifs dépigmentants contribue à estomper les marques brunes présentes sur la peau de votre visage ou à les anticiper, par exemple pendant la grossesse ou lors d'un traitement médical photosensibilisant. Ces formules freinent la montée de la mélanine et atténuent l'apparence des taches. Ils vont inverser le système de pigmentation de la peau pour faire disparaître progressivement l'apparence des taches. Les résultats ne seront pas immédiats : l'efficacité apparaît qu'au bout de 6 à 8 semaines. Tout dépend de l'ancienneté des taches.

Il existe différentes stratégies destinées à limiter l'apparition et la prolifération des taches brunes, ou encore les prévenir :

  1. Renforcer la prévention : en journée, il est important de toujours utiliser un écran solaire large spectre SPF30 minimum, et ce toute l'année. En effet, les rayons UVA et UVB contribuent à augmenter l'activité des mélanocytes ;

  2. Favoriser la desquamation : ils facilitent l'élimination des cellules mortes pigmentées par la mélanine à la surface de la peau pour éviter que les taches ne s'aggravent et s'installent sur le long terme. C’est l’un des principaux modes d’action des acides de fruits (acide glycolique, acide lactique, acide mandélique, acide tartrique), des PHA (gluconolactone...) et des rétinoïdes à effet exfoliant. De plus, ils vont aussi augmenter la pénétration cutanée des molécule aux propriétés dépigmentantes afin d'agir au niveau des mélanosomes ;

  3. Limiter le stress oxydatif : l’oxydation peut aussi déclencher les phénomènes de pigmentation. Il convient donc de lutter contre ces radicaux libres induits par le tabac, les UV, la pollution... à l’aide de substances anti-radicalaires, dont la vitamine C, l'acide férulique... ;

  4. Inhiber la mélanogenèse : plusieurs types de mécanismes existent pour stopper la montée de pigment : soit en bloquant la voie de synthèse de la mélanine par inhibition de l'expression de la tyrosinase par compétition enzymatique, blocage des sites actifs, suppression de sa synthèse ou de sa maturation (ex : acide azélaïque, alpha-arbutine, certains extraits végétaux comme l'extrait du mûrier du Japon, l'extrait de réglisse, rétinoïdes...), soit en bloquant le transfert des mélanosomes vers les kératinocytes (ex : niacinamide...).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: