Nouveau : La poudre libre matifiante

Nouveau : La poudre libre matifiante

Sélection
Soins visage
Soins corps & cheveux
Par préoccupation
Diagnostic de peau
Aide et Contact
Quel(s) actif(s) utiliser contre les taches pigmentaires ?

Quel(s) actif(s) utiliser contre les taches pigmentaires ?

Plutôt bénignes et superficielles, mais disgracieuses, les taches pigmentaires apparaissent souvent sur la peau du visage. Se manifestant sous forme de taches brunes, elles sont souvent associées à un signe de vieillissement cutané. Afin de mieux les traiter, il importe de déterminer leur origine et de définir les soins adaptés. 

Publié le 25 août 2022, par La rédaction — 7 min de lecture

Ce qu’il faut savoir sur les taches pigmentaires.

Les taches pigmentaires sont des zones de décoloration sur la peau qui se apparaissent sous la forme de taches ovales sans relief de couleur brun. Elles résultent d'une production trop importante de mélanine, un pigment naturel produit par les mélanocytes situés dans les couches profondes de l'épiderme avant de migrer vers les kératinocytes. Cette dernière permet de déterminer la couleur de la peau, ainsi que de la défendre face aux UV nocifs. Ces taches font leur apparition le plus souvent sur le visage. Toutefois, elles peuvent se manifester au niveau des avant-bras, du décolleté, du haut du dos, du dos des mains, des épaules ou de la zone inférieure de la jambe. Elles peuvent toucher toutes les carnations et tous les types de peau. Néanmoins, elles apparaissent davantage chez les personnes âgées de plus de 40 ans et aux personnes à phototype foncé. Les taches brunes sont généralement inoffensives, mais par prudence il est important de les surveiller. En effet, si elles changent de forme, de couleur, de taille ou si elles commencent à démanger ou à saigner, n'hésitez pas à consulter un dermatologue car cela peut être un signe de cancer.

Les causes des taches pigmentaires.

Il existe différents types de taches brunes selon la cause :

  • Certaines taches pigmentaires sont dues au vieillissement cutané et sont appelées "taches de vieillissement" ou "taches solaires". Elles résultent de l’exposition prolongée et répétée au soleil combinée à un ralentissent du renouvellement cellulaire. En effet, la production de mélanine par les mélanocytes augmente sous l’action des rayons UV et des anomalies pigmentaires peuvent survenir. Elles apparaissent principalement sur les parties du corps les plus fréquemment exposées ;

  • Outre le soleil et le vieillissement cutané, les marques d’hyperpigmentation sont également provoquées par les changements hormonaux. Il surviennent lors d'une grossesse, suite à la prise d'une pilule contraceptive ou d'un traitement hormonal substitutif : il s'agit du "masque de grossesse", "chloasma" ou "mélasma". En effet, les hormones vont stimuler les mélanocytes donc la surproduction de mélanine ;

  • Les taches peuvent aussi être causées par la prise de certains médicaments photosensibilisants ;

  • Les taches brunes peuvent également survenir après un traumatisme ou une blessure cutanée, ce qui est courant chez les personnes avec une peau à tendance acnéique : c'est ce que l'on appelle l'hyperpigmentation post-inflammatoire ;

  • Les taches pigmentaires peuvent également être d'origine génétique. Ce phénomène est généralement associé aux peaux claires.

Les actifs pour atténuer les taches pigmentaires.

Le premier geste a adopté pour prévenir la formation de taches brunes est de se protéger au quotidien des rayons UV avec une crème solaire et de limiter son temps d'exposition au soleil. Si les taches pigmentaires sont déjà présentes, il existe des soins cosmétiques à base d’ingrédients exfoliants, antioxydants et dépigmentants/eclaircissants qui peuvent être utilisés que ce soit en prévention ou en traitement. Ces actifs vont agir de différentes manières pour estomper l'intensité de pigmentation des taches et ainsi uniformiser le teint : ils vont soit diminuer la synthèse de mélanine, soit interrompre le transfert de mélanine vers les keratinocytes, soit réduire le nombre et la taille des mélanosomes, soit desquamer la peau ou encore aider à booster les processus de régénération et de réparation cellulaire.

Ainsi, ces soins peuvent contenir des principes actifs dépigmentants comme l’acide alpha-arbutine. Cet ingrédient arrête l’activité de l’enzyme tyrosinase de la peau pour empêcher la synthèse de la mélanine. Les antioxydants comme la vitamine C aident aussi à atténuer l’hyperpigmentation de la peau en inhibant la latyrosinase, une enzyme responsable de la conversion de l'acide aminé tyrosine en mélanine. En plus, cet actif permet de neutraliser les radicaux libres. Les acides de fruits comme l'acide glycolique peuvent aussi jouer un rôle en accélérant le renouvellement cellulaire au niveau de la couche basale de la peau, soit la couche profonde de l'épiderme, où se trouvent les mélanocytes grâce à effet peeling.

Sources :

  • BELLOTTI P. & al. Reflectance confocal microscopy and image analysis to evaluate the efficacy of a topical facial serum with 20% vitamin C in improving signs of aging. Journal of the American Academy of Dermatology.

  • GAO J. & al. The use of botanical extracts as topical skin-lightening agents for the improvement of skin pigmentation disorders. Journal of Investigative Dermatology Symposium Proceedings (2008).

  • CHANG T.S. An updated review of tyrosinase inhibitors. International Journal of Molecular Sciences (2009).

    BOISSY R.E. & al. Mechanisms regulating skin pigmentation : the
    rise and fall of complexion coloration. International Journal of Molecular Sciences (2009).

  • ORTONNE J. P. & al. What should be considered in treatment of melasma. Annals of Dermatology (2010).

  • GARG V. K. & al. Comparative study of 35% glycolic acid, 20% salicylic–10% mandelic acid, and phytic acid combination peels in the treatment of active acne and postacne pigmentation. Journal of Cutaneous and Aesthetic Surgery (2019).

  • DESHMUKH. R. & al., The effect of Vitamin C on melanin pigmentation – A systematic review, Journal of Oral and Maxillofacial Pathology (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: