Noël :  Découvrez nos coffrets cadeaux

Noël : Découvrez nos coffrets cadeaux

Noël
Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Aggravation eczéma.

L'eczéma peut-il s’aggraver ?

L’eczéma désigne un trouble cutané qui provoque une inflammation de la peau. Il peut être temporaire ou chronique, et s'avère très gênant pour les personnes qui en souffrent. Néanmoins, l'eczéma est souvent considéré comme une maladie bénigne qui n'entraîne pas de risque pour la santé. Mais est-ce toujours vrai ? Découvrons ensemble si l'eczéma peut s'aggraver.

Sommaire
Publié le 22 septembre 2023, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 6 min de lecture
Thèmes :

L'eczéma, un tour d'horizon.

L'eczéma est une inflammation cutanée qui se manifeste par la formation de plaques rouges sur la peau, associées à une intense sensation de démangeaison. Il n'existe pas un, mais plusieurs types d'eczéma. L'un des plus courants est l'eczéma atopique ou dermatite atopique. Cette dermatose se développe chez des personnes ayant un terrain génétique favorisant l'atopie, soit la tendance à développer une réaction allergique à des éléments environnementaux communs. La barrière cutanée des individus sujets à l'eczéma atopique ne remplit pas bien son rôle et laisse à la fois l'eau s'évaporer facilement de l'épiderme et les allergènes y pénétrer. L'eczéma peut également être acquis et se manifester sans prédisposition génétique. On parle alors d'eczéma de contact ou d'eczéma allergique.

Quelle que soit la forme d'eczéma, les lésions cutanées suivent quatre grandes étapes. Elles sont tout d'abord rouges et chaudes, parfois gonflées, et sont accompagnées d'un prurit. Quelques heures après, des petites vésicules remplies de liquide clair apparaissent au niveau des lésions rouges et le prurit persiste. Le grattage rompt ensuite les vésicules qui se mettent à suinter. Elles deviennent alors des croûtes et cicatrisent. Néanmoins, la cicatrisation est dans certains cas plus difficiles que dans d'autres et il arrive que l'eczéma s'aggrave.

Eczéma : des complications possibles ?

L’eczéma est un souci de santé bénin dans la majorité des cas. Cependant, il arrive que des complications surviennent. Heureusement, celles-ci sont rares et peuvent être évitées par certains gestes. Parmi les cas de complications possibles figure l’eczéma généralisé (érythodermie). L'eczéma est dit généralisé lorsque les plaques s'étendent. Elles peuvent parfois couvrir jusqu'à 90% du corps. Aux rougeurs et démangeaisons habituelles, s'ajoutent des œdèmes. Cette forme d'eczéma constitue une urgence dermatologique et nécessite parfois une hospitalisation.

Il peut également arriver que les lésions d'eczéma s'ouvrent et s'infectent. Certains virus, comme l'herpès, certaines bactéries, comme le staphylocoque doré, ou encore certains champignons, comme le candida albicans, peuvent coloniser la plaie et entraîner des complications. Selon le micro-organisme responsable de l'infection, cette dernière peut provoquer des douleurs et accentuer les démangeaisons/rougeurs. Il est impératif de consulter un dermatologue en cas d'infection, afin que celui-ci en identifie la source et puisse prescrire un traitement adapté (antifongiques s'il s'agit de champignons, antiviraux si ce sont des virus et antibiotiques en cas de colonisation bactérienne).

Complications de l’eczéma : comment les éviter ?

Les complications de l’eczéma peuvent être évitées en adoptant certains gestes au quotidien.

  • Éviter de gratter les zones atteintes par l’eczéma.

    Il convient de noter que le grattage peut causer des lésions et ces dernières sont des « portes d’entrée » pour les bactéries et les virus. Certaines personnes portent par exemple des gants en coton la nuit afin d’éviter de se gratter durant leur sommeil. Garder les ongles courts est également une bonne idée pour ne pas se blesser accidentellement. Outre cela, l'application de certains ingrédients (eau thermale, huiles essentielles, froid...) peut aider à apaiser le prurit.

  • Appliquer régulièrement un émollient.

    Pour limiter l'évaporation de l'eau de la peau et la pénétration d'agents pathogènes ou d'allergènes, il est conseillé d'appliquer un soin émollient au moins une fois par jour, et systématiquement à la sortie de la douche car l'eau a un effet asséchant. Les hydratants parfumés sont néanmoins à éviter, car ils peuvent accentuer les problèmes d'eczéma.

  • Au moindre doute, consulter un dermatologue.

    Si vous remarquez un changement dans l'aspect de vos lésions ou une généralisation de votre eczéma, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de santé. Celui-ci pourra voir si votre eczéma est effectivement en train de s'aggraver et, si c'est le cas, vous prescrire un traitement. Plus la prise en charge se fait tôt, moins les complications sont importantes.

Sources

  • GOLDENBERG G. & al. Eczema. The Mount Sinai Journal of Medicine (2011).

  • BORRADORI L. & al. Dermatologie et infections sexuellement transmissibles. Elsevier Masson (2017).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

Aller plus loin: