Le Carnet
Tous les Sujets
Astaxanthine et acné.

L’astaxanthine pour lutter contre l’acné ?

L’acné est une affection cutanée courante qui touche la plupart des adolescents et de nombreux adultes. Elle se caractérise par des boutons, des points noirs et des comédons qui apparaissent sur la peau. Bien que l’acné puisse être traitée avec des médicaments et des produits topiques, il existe également des solutions naturelles. L'astaxanthine a souvent été évoqué comme un ingrédient pour lutter contre ce désagrément de peau. Découvrez dans cet article toutes les propriétés de ce pigment et ses potentiels bénéfices pour combattre l'acné.

Sommaire
Publié le 29 janvier 2024, par Manon, Rédactrice Scientifique — 7 min de lecture

L'acné, de quoi s'agit-il ?

Principalement localisés au niveau du visage et du dos, l’acné est une affection cutanée non-contagieuse, caractérisée par l’apparition de boutons et de points noirs au niveau des follicules pilo-sébacés. On distingue trois facteurs qui favorisent l'apparition de l'acné : une production excessive de sébum (hyperséborrhée) ou d'un sébum trop épais (dysséborrhée), l'obstruction des pores par l'accumulation de cellules mortes (hyperkératose) et la prolifération de la bactérie Propionibacterium acnes à l'intérieur du follicule.

Le surplus de sébum créé est propice à la prolifération de la bactérie responsable de l'acné, Propionibacterium acnes, qui se nourrit principalement de sébum. Elle sécrète dans le follicule pilo-sébacé des enzymes qui hydrolysent les triglycérides du sébum en acides gras libres irritants et pro-inflammatoires à l'origine d'une réaction inflammatoire. Les hormones, les androgènes particulièrement, sont la principale cause à l'origine d'une surproduction de sébum par les glandes sébacées responsables de la séborrhée du visage. L'hyperséborrhée et la dysséborrhée sont des facteurs à l'origine de l'obstruction des orifices engendrant l'apparition des boutons et des points noirs.

Outre les facteurs mentionnés précédemment, la formation et le développement des lésions acnéiques peuvent être influencés par divers autres éléments, tels qu’une inflammation persistante. L’inflammation chronique peut être causée par des facteurs environnementaux comme la pollution, le stress, une mauvaise hygiène de vie ou encore une exposition excessive aux rayons UV. Cette inflammation peut aggraver l’acné en augmentant la production de sébum et en soutenant la prolifération bactérienne.

Comment agit l’astaxanthine sur l’acné ?

L’astaxanthine est un antioxydant puissant qui appartient à la famille des caroténoïdes. Elle se trouve naturellement dans certaines algues, les krills, les crevettes, les saumons et les crustacés. Cette molécule présente plusieurs propriétés intéressantes pour la peau, notamment une action antioxydante et anti-inflammatoire.

Que dire de ses propriétés antioxydantes pour lutter contre l'acné ?

La dysséborrhée se caractérise par un problème au niveau de la composition du sébum avec notamment un déficit de vitamine E. Il s'agit d'une vitamine qui protège le squalène, un des constituants du sébum, de son oxydation en lanostérol par les radicaux libres. Ce changement de composition entraîne un changement de texture du sébum qui devient épais et finit par boucher les pores favorisant l'apparition de boutons ou points noirs.

L’action antioxydante de l’astaxanthine permettrait de protéger la peau contre l'action de ces espèces réactives et instables, qui endommagent les cellules de la peau et provoquent des inflammations. Son action antioxydante permet d'aider l'organisme à lutter contre l'oxydation des cellules et de réduire les effets de l'acné.

Cependant, il est important de garder à l’esprit que les antioxydants ne réduisent pas entièrement les causes sous-jacentes de l’acné qui sont multifactorielles et plus ou moins complexes, et ils ne peuvent donc pas entièrement éliminer vos problèmes d’acné.

Qu'en est-il de ses propriétés anti-inflammatoires ?

Les peaux acnéiques contiennent des taux de métalloprotéases matricielles (MMP) plus élevés que les peaux dites "normales". Or, il a été démontré que l'astaxanthine diminue les taux de MMP et de cytokines pro-inflammatoires. Elle inhibe l'activité de la kinase IκB, un complexe responsable du contrôle de l'activation de NF-κB. Cela maintient NF-κB, une voie de signalisation pro-inflammatoire, inactif dans le cytoplasme cellulaire permettant de réduire les inflammations causées par l'acné.

En conclusion, l'astaxanthine possède deux propriétés intéressantes contre l'acné. Il permet grâce à ses propriétés anti-inflammatoires d'apaiser la peau suite aux inflammations. Son action antioxydante aide l'organisme à lutter contre l'oxydation du sébum et réduit les effets de l'acné, mais elle n'agit pas sur l’hyperséborrhée et l’hyperkératose. Gardez à l'esprit que ces études n'ont pas été menées directement sur des peaux acnéiques et qu'on ne peut pas affirmer que l'astaxanthine réduit entièrement l'apparition de l’acné.

Sources

  • DHANKHAR J. & al. Astaxanthin : A potential carotenoid. International Journal of Pharmaceutical Sciences and Research (2012).

  • NAME J. J. & al. Antioxidant and anti-inflammatory mechanisms of action of astaxanthin in cardiovascular diseases (Review). International Journal of Molecular Medicine (2020).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.