Le Carnet
Tous les Sujets
Dangers peeling lèvres.

Faire un peeling sur les lèvres, n'est-ce pas dangereux ?

Le peeling est une solution permettant d'éliminer les cellules mortes et d'atténuer les rides et les ridules. Si le peeling superficiel peut être réalisé chez soi en utilisant certains soins cosmétiques spécifiques, le peeling profond consiste en une opération plus complexe. Faire un peeling sur les lèvres, est-ce dangereux ? Découvrez dans cet article des éléments de réponse.

Sommaire
Publié le 16 février 2024, par Pauline, Chargée de la Communication Scientifique — 7 min de lecture

Pourquoi faire un peeling sur les lèvres ?

Les lèvres sont une zone sensible du visage très sujette à la sécheresse et la desquamation. La peau y est en effet très fine, environ 5 fois plus que sur le reste du corps. De plus, les lèvres sont une zone où l'on ne trouve presque pas de glandes sébacées. Ces dernières sont préposées à la synthèse du sébum, un constituant essentiel du film hydrolipidique. Celui-ci se trouve à la surface de l'épiderme et permet notamment de protéger la peau de la déshydratation et des agressions extérieures (vent, froid, rayons UV, pluie...).

De plus, les lèvres, et en particulier la lèvre supérieure, sont sujettes à la formation de rides, appelées rides péri-buccales. Celles-ci apparaissent avec l’âge, lorsque la production de collagène et d'élastine, des molécules participant à la structure du derme, diminue progressivement. La peau perd alors en élasticité et en souplesse. Le vieillissement cutané est également favorisé par le tabac et l’exposition fréquente aux rayons du soleil. Le peeling permet d'atténuer ces marques de relâchement cutané et de donner à la peau un aspect plus jeune.

Quels sont les différents types de peeling ?

Plusieurs types de peeling des lèvres existent :

  • Le peeling doux ou peeling superficiel.

    Ce type de peeling peut être réalisé chez soi ou en institut par un professionnel. Il repose sur l'application de soins exfoliants, généralement à base d'acides de fruits. Ceux-ci favorisent le renouvellement cellulaire et l'élimination des cellules mortes, mais leur action sur les rides et ridules est limitée. La différence entre un peeling superficiel réalisé chez un professionnel et un peeling cosmétique réalisé chez soi réside dans la concentration du produit. Chez un dermatologue, la concentration en acide glycolique d'un peeling peut aller jusqu'à 70%, alors qu'elle ne pourra pas dépasser 10% dans un soin cosmétique.

  • Le peeling moyen.

    Ce type de peeling est souvent à base d’acide trichloracétique (TCA) et est recommandé en cas de rides visibles autour des lèvres. Il agit plus en profondeur que le peeling doux et est capable d'atteindre les cellules du derme. Le dosage, compris entre 10 et 50%, et la durée de la pose du peeling dépendent principalement de la profondeur des rides et de la sensibilité de la peau du patient. L'application d'une crème prescrite par le dermatologue est nécessaire durant les quinze jours précédant la séance. Ce type de peeling ne s'applique pas directement sur les lèvres mais sur son contour.

  • Le peeling profond.

    Comme son nom l'indique, le peeling profond agit en profondeur du derme. Il permet une action corrective sur les rides profondes et les cicatrices en creux, que n’auront pas les peelings superficiel et moyen. On utilise fréquemment du phénol pour réaliser ce type de peeling. Ce composé a une action très abrasive sur l'épiderme. Une anesthésie locale ou générale est nécessaire, car le phénol est toxique pour le cœur. Cette opération est lourde et requiert l’application d’une crème médicamenteuse pour préparer la peau entre trois et quatre semaines avant l’intervention. Un suivi post-opératoire est également nécessaire pour prévenir les éventuelles complications de nature esthétique comme une perte ou une augmentation de la pigmentation, ou infectieuse, comme le développement d'un herpès.

Quels sont les dangers du peeling ?

Les risques d'un peeling dépendent de son type. Par exemple, un peeling doux n'est pas dangereux et peut être réalisé une fois par semaine. Il présente d'ailleurs de nombreux bénéfices, et laisse les lèvres lisses et souples. Notons tout de même qu'il est nécessaire de prêter attention à la composition du peeling superficiel que vous utilisez, en raison du risque d'ingestion d'une légère quantité. Certains produits intègrent du phénoxyéthanol ou du BHT, des conservateurs chimiques soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens. Il est également déconseillé d'appliquer un peeling contenant des parfums, ces derniers pouvant être irritants pour la peau sensible des lèvres.

Les peelings moyen et profond présentent quant à eux davantage de risques et plusieurs complications sont possibles : abcès, réaction inflammatoire, fièvre, douleurs, œdème, érythème, etc. C'est pourquoi il est recommandé d'effectuer une consultation préopératoire auprès d'un médecin esthéticien ou d'un dermatologue avant de recourir à ces techniques. Durant cette séance, le professionnel observera l'état de votre peau et vous posera plusieurs questions pour déterminer si vous pouvez effectuer un peeling moyen ou profond et orienter votre choix.

Après l'opération, la peau est à nu et est extrêmement fragile. Il faut généralement attendre cinq jours pour observer la formation d'une mince couche épidermique. Des soins locaux, à base de corps gras ou de pansement vont favoriser et protéger la peau jusqu’à sa cicatrisation complète, obtenue en 8 à 10 jours. La pigmentation commence à réapparaître au bout d’un mois et ne doit en aucun cas être stimulée par l’exposition au soleil, au risque de voir apparaître une hyperpigmentation. Il est d'ailleurs nécessaire d'appliquer quotidiennement une protection solaire large spectre pendant 1 à 2 mois suite à l'opération.

Existe-t-il des contre-indications ?

Le peeling moyen ou profond est contre-indiqué dans plusieurs cas, notamment lors d'une grossesse ou d'un allaitement. En effet, durant ces périodes, la peau est plus fragile et les taches pigmentaires ou cicatrices engendrées par l'opération pourraient s'installer de manière irréversible.

Il est également déconseillé d'effectuer un peeling moyen ou profond des lèvres si vous présentez une brûlure, une plaie, une pathologie cutanée ou un herpès sur cette zone. On recommande aussi d'éviter ces types de peeling en cas d'allergie cutanée de contact à un des composés présents dans le peeling.

Enfin, si votre peau est d'un phototype foncé ou que vous avez un bronzage intense, la réalisation d'un peeling moyen ou profond est déconseillée.

Source

  • BECHAUX S. Peelings superficiels. Annales de dermatologie et de vénéréologie (2009).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.