3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Danger enlever soi-même grain milium.

Est-ce sans danger d'enlever un grain de milium soi-même ?

Les grains de milium s’apparentent à de minuscules grains blancs à la surface de la peau. Ils ne présentent pas de risque pour la santé physique de la peau. Cependant, il peut être tentant de vouloir les retirer, pour des raisons esthétiques. Alors est-ce que retirer soi-même un grain de milium pourrait présenter des risques ? Examinons le sujet de plus près.

Sommaire
Publié le 25 mars 2024, par Kahina, Rédactrice Scientifique — 4 min de lecture

Peut-on retirer les grains de milium soi-même ?

Les grains de milium, ces microkystes sous-cutanés contenant de la kératine, sont entièrement bénins, au-delà de leur apparence disgracieuse. Ils se résorbent généralement d’eux-mêmes en quelques semaines, sans nécessiter une quelconque intervention. Néanmoins, pour des raisons purement esthétiques, il est possible de ressentir l'envie de s'en débarrasser plus rapidement. On peut penser à retirer ses grains de milium manuellement, en appuyant afin d'extraire la matière.

De plus, des techniques existent aussi pour les retirer, dont l'extraction à l'aide d'un extracteur de grain de milium. Cette méthode consiste à piquer les grains de milium avec une aiguille, puis à faire sortir le contenu en utilisant le plus souvent un extracteur de comédon, qui va appuyer sur les côtés du kyste. Il faut savoir que ces extracteurs de comédon sont vendus librement sur de nombreux sites Internet. On peut alors être tenté de s'en procurer afin de réaliser l'extraction soi-même.

Cependant, enlever un grain de milium seul est fortement déconseillé pour plusieurs raisons.

  • Utilisation maladroite. Lorsque vous n'êtes pas formés à la pratique de ces techniques, vous risquez de mal réaliser l'opération et cela présente des risques, en particulier parce que les instruments utilisés sont souvent coupants. Cela peut passer par l'application d'une pression trop élevée à la main ou avec l'extracteur, une extraction sur une zone sensible, une piqûre brusque du grain de milium avec l'aiguille, des blessures... Vous risquez alors la formation de cicatrices irréversibles, de rougeurs, d'inflammations voire d'hématomes.

  • Non-respect des règles d'hygiène. En effet, lorsque les processus de lavage de mains ou de stérilisation des dispositifs ne sont pas respectés, cela peut rapidement devenir des terrains fertiles pour les bactéries, champignons et virus. Après l'extraction du bouchon kératinique, la peau sera ouverte et les contaminants pourront facilement y pénétrer. Ce comportement présente donc un risque d'infection important.

  • Mauvais suivi post-extraction. Vous venez de retirer le dernier grain de milium qu'il vous restait sur le visage. Cependant, vous ne prenez pas les mesures adéquates à appliquer en post-extraction. Cela passe par l'utilisation de soins afin d'améliorer la cicatrisation de la peau. Si vous ne respectez pas ces précautions, vous vous exposez à de potentielles cicatrices.

Vous l'aurez compris, enlever soi-même un grain de milium n'est pas recommandé. Prenez plutôt rendez-vous avec votre médecin pour discuter avec lui de la prise en charge correspondant à votre situation.

Sources

  • SHALITA A. R. Comedo extraction. Archives of Dermatology (1972).

  • KANWAR A. J. & al. Enucleation of milia with a disposable hypodermic needle. Journal of the American Academy of Dermatology (2002).

  • RUTALA W. A. & al. Disinfection and sterilization in health care facilities: What clinicians need to know. Clinical Infectious Diseases (2004).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: