3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

3 soins pour un hâle lumineux, sur-mesure, sans UV

Sélection
Soins visage
Vieillissement cutané
Soins corps et cheveux
Préoccupations
Diagnostic de peau
Le Carnet
Tous les Sujets
Transmission eczéma de grossesse au bébé.

Eczéma de grossesse : peut-il être transmis au futur bébé ?

L’eczéma de grossesse est une pathologie de la peau qui survient pendant la grossesse, et ce, même si la future maman n'a jamais été affectée par ce problème auparavant. Les femmes enceintes touchées par cet eczéma se demandent souvent s'il peut être transmis à leur futur bébé. Intéressons-nous à cette question.

Thèmes :

L’eczéma de grossesse, de quoi s’agit-il ?

L'eczéma de grossesse, aussi appelé eczéma gravidique, est une affection cutanée qui se développe chez certaines femmes pendant la grossesse. On estime qu'environ un tiers des problèmes de peau rencontrés par les femmes enceintes sont dûs à de l'eczéma. L'eczéma de grossesse touche indifféremment les femmes ayant déjà eu de l'eczéma dans leur vie et celles n'ayant jamais été affectées par cette dermatose. Il est estimé que 20 à 40% des femmes enceintes qui souffrent d'eczéma ont déjà eu des poussées auparavant, ce qui ne représente même pas la moitié.

Si des recherches sont encore nécessaires pour comprendre les mécanismes biologiques à l'origine de l'eczéma de grossesse, il semblerait que la grossesse modifie l'immunité et provoque une réponse immunitaire de type TH2. Ce type de réponse immunitaire est généralement associée à l'atopie, ce qui pourrait expliquer la prévalence de l'eczéma chez les femmes enceintes. Pour rappel, l'atopie désigne une prédisposition génétique à développer des allergies courantes.

Les symptômes de l'eczéma rencontrés par les femmes enceintes sont les mêmes que pour le reste de la population. Il s'agit notamment de fortes démangeaisons et de lésions cutanées, pouvant apparaître sous forme de rougeurs, de papules, de vésicules ou de plaques sur différentes parties du corps, y compris le ventre, les bras, les jambes et les seins.

L’eczéma de grossesse peut-il être transmis au futur bébé ?

Notons tout d'abord que l'eczéma est une maladie de peau non-contagieuse et ne peut donc pas être transmis par contact physique, qu'il soit direct ou indirect. Concernant les risques de transmission de l'eczéma de grossesse au futur bébé, c'est toutefois un peu différent et cela dépend de la forme d'eczéma.

  • Cas n°1 : l'eczéma de grossesse est d'origine allergique, c'est-à-dire "de contact".

    L'eczéma de contact est provoqué par une réaction allergique de la peau avec un allergène particulier. Les plaques rouges apparaissent uniquement sur les zones entrées en contact avec la substance irritante. L'eczéma de contact ne peut pas être transmis au futur bébé, car il s'agit d'une forme acquise.

  • Cas n°2 : l'eczéma de grossesse est d'origine héréditaire, c'est-à-dire "atopique".

    Dans ce cas, l'eczéma de grossesse est dû à des mutations génétiques, souvent sur les gènes codant pour la filaggrine et d'autres protéines nécessaires à l'intégrité de la couche cornée. Cela se traduit par une barrière cutanée déficiente laissant facilement traverser les allergènes. L'eczéma atopique est une forme innée qui peut malheureusement être transmise au futur bébé. En effet, celui-ci hérite pour moitié des gènes de sa mère. De plus, si les deux parents possèdent un terrain atopique, le risque pour l’enfant de développer un eczéma est de 50 à 70%. En revanche, cette transmission n’est pas systématique et les risques ne sont pas plus importants si les crises d'eczéma chez la future maman se manifestent pendant sa grossesse ou avant.

Quelles sont les solutions face à la transmission de l’eczéma atopique au bébé ?

Il existe aujourd'hui des moyens validés par des études européennes de limiter les risques de transmission de la dermatite atopique au futur bébé. Il s’agit de l’apport de pro et de prébiotiques pendant la grossesse. Les prébiotiques sont des composés contenus dans notre alimentation (principalement à partir des fibres) et servant de nourriture au microbiote intestinal. Ils assurent notamment la survie des probiotiques, qui sont quant à eux des bactéries étrangères à l’organisme mais qui vont par leur présence entraîner un certain nombre d’effets bénéfiques sur la santé.

Pour prévenir l'eczéma chez le futur bébé, les probiotiques utilisés sont des bactéries de la famille des Lactobacilles, et plus particulièrement l'espèce Lactobacillus rhamnosus. Les études montrent que l'apport de pré et de probiotiques pendant la grossesse permet de réduire les risques d'eczéma jusqu'à 50%, dans les cas où la femme enceinte avait un terrain atopique. En outre, cet apport est sans danger pour la future maman et son bébé. Les pré et probiotiques peuvent être pris pendant toute la durée de la grossesse et de l'allaitement, le cas échéant.

Comment apaiser l’eczéma de grossesse ?

Pour soulager l'eczéma de grossesse, il est important d'hydrater quotidiennement sa peau pour pallier son assèchement provoqué par l'eczéma. L'application une à plusieurs fois par jour de soins émollients riches et gras tels que les baumes ou les laits est vivement conseillée pour restaurer sa barrière cutanée.

En outre, il est préconisé d’appliquer un dermocorticoïde dès l’apparition des premiers symptômes d’eczéma, tels que les rougeurs, les plaques et les démangeaisons. Ne présentant pas de contre-indications pour la mère et le bébé, la cortisone locale est prescrite par les dermatologues pour soulager l’eczéma atopique gravidique.

Sources

  • REYNOLDS N. & al. Eczema and pregnancy. The British Medical Journal (2007).

  • CRANE J. & al. The probiotics in pregnancy study (PiP Study): rationale and design of a double-blind randomised controlled trial to improve maternal health during pregnancy and prevent infant eczema and allergy. BMC Pregnancy and Childbirth (2016).

Diagnostic

Découvrez votre
typologie de peau.

En savoir plus

Aller plus loin: